Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

SHEARER A., Liberté, égalité, chocolat

(facile à lire dès 12 ans)

JIMENEZ, G. La protestation*

STRASSER Todd, La Vague *

Lecture cursive n°3


Vous devez choisir une des oeuvres proposées, acheter ou emprunter le livre et le lire sur le thème de l'engagement. L’éditeur est au choix. Vous pouvez en lire plusieurs et n’en choisir qu’un pour l’évaluation.

La radicalisation

La peine de mort

Le racisme

L'écologie

La dictature


BOUZAR Dounia,
Ma meilleure amie s'est fait embrigader

HIGGINS CLARK Mary,
La nuit du Renard

HUGO Victor,
Claude Gueux*

HUGO Victor,
Le dernier jour d’un condamné*

DAENINCKX Didier, Cannibale

FRENCH Albert, Billy

HASSAN Yaël, La bonne couleur

LAYE Camara, L’Enfant Noir*

CADIER F., Le Rêve De Sam

SEPULVEDA L.,
Le vieux qui lisait des romans d’amour.

Arnaud Ravel, Les combats de Sara

Tixier JC., La Traversée

Desbiolles M., Lampédusa

La pauvreté

La migration

HEURTIER A.,

Là où naissent les nuages,

J'adore ce type de livre : bref, simple, limpide et fort !
Luis Sepulveda crée dans cet ouvrage, en peu de pages, des personnages riches, une histoire entrainante et le tout en faisant passer des idées qui font réfléchir sur l'homme, sa place dans la nature et le sort qu'il réserve à celle-ci.

Le principal héros de cette histoire c'est l'Amazonie et sa force que l'homme subit, supporte et accompagne dans un combat féroce.
Au fur et à mesure des pages, on ne sait plus qui est l'ennemi de qui, entre la forêt, les autres hommes, les autres civilisations, le fauve qui rôde...

En toujours en filigrane, le simple et puissant plaisir de voir des mots former des phrases dans un livre...
Un beau message et une belle histoire

A 16 ans, Amélia est mal dans sa peau et compense avec la nourriture. Pourtant, avec une mère juge aux affaires familiales et un père gastro entérologue, elle ne manque de rien. le voyage en solitaire qu'elle fera en Mongolie au sein d'une association venant en aide aux enfants des rues va bouleverser sa vie...


Ce roman est vraiment très réussi. Non seulement on découvre différents aspects de la Mongolie d'aujourd'hui à travers les yeux d'Amélia mais on assiste aussi à sa métamorphose en une ado plus responsable, plus mature.


La pauvreté qui existe dans les rues d'Oulan-Bator est malheureusement une réalité et j'ai trouvé intéressant d'en apprendre plus sur le rôle de cette association humanitaire qui cherche à placer les enfants abandonnés ou maltraités de la capitale dans des familles nomades.
Un récit sensible et émouvant à ne pas manquer !

La Vague est un livre qui devrait être étudié dans toutes les salles de cours du monde. Je n'en reviens pas de n'avoir connu ce livre qu'après qu'un ami m'ait parlé du film, et ce, il y a seulement quelques mois.

Même si l'histoire de base y est romancée, le fond est là. Le nazisme n'a pas été un évènement isolé, il peut se répéter, et se répète, à moindre échelle, ailleurs dans le monde.

Ca serait, selon moi, l'angle parfait pour aborder les guerres mondiales en cours d'Histoire. Comment une classe d'ados a pu dégénérer au point de niveler les pensées individuelles et de martyriser les personnes n'étant pas membres de La Vague semble le point de départ idéal pour ne pas barber les jeunes en classe.

Il amène aussi beaucoup de réflexions chez moi. On a tous envie de clamer, que non, jamais on n'aurait participé au mouvement totalitaire, mais au final, je pense bien que oui…

Billy Lee Turner a dix ans et il est noir. Il a tué une jeune Blanche par accident. Nous sommes en 1937, dans l'État du Mississippi. Autant dire que Billy n'a aucune chance. L'enfant passera devant un tribunal. On jugera le crime. On ne jugera pas le petit garçon pour qui tuer ou mourir, c'est du pareil au même, ça ne signifie rien.