Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Tiger Woods en 5 points

Au cours de sa carrière, le golfeur modifie son swing (geste pour taper la balle) à de nombreuses reprises. Dans un premier temps, il copie celui de son père (à seulement 11 mois). Lors de ses premières années en compétition, il possède un geste qui nécessite une importante rotation des épaules. Néanmoins, son swing possède un gros défaut : les blessures au dos. Après avoir pris conscience de ce problème, il modifie son geste pour être plus à l'aise. Par la suite, il se rapproche puis s'éloigne de la balle (au moment de la taper), mais le processus prend du temps. C'est en s'armant de patience que le champion américain reconstruit son jeu.

Tiger Woods possède un palmarès incroyable :

- 5 victoires au Masters (1997, 2001, 2002, 2005, 2019)

- 3 victoires à l'US Open (2000, 2002, 2008)

- 3 victoires au British Open (2000, 2005, 2006)

- 4 victoires à l'US PGA (1999, 2000, 2006, 2007)

- Mais seulement 1 victoire à la Ryder Cup (1999) en huit participations.

Le golfeur possède plusieurs records :

- Plus jeune vainqueur du Masters (21 ans)

- Plus grand écart de coups entre lui et le second joueur (12 coups)

- Meilleur score lors d'un Masters (-18, indique le nombre de coups en dessous du par, 72 coups sur un parcours de 18 trous)

Précoce, c'est à partir de 3 ans qu'il commence à jouer sérieusement. Lors d'un parcours de 9 trous, il le termine en seulement 48 coups (golf de Cypress Navy). Après des résultats exceptionnels pour son âge son père, nomme son premier entraineur Rudy Duran.

Le green est la zone préférentielle de Tiger Woods. C'est dans cette zone que le golfeur a rentré ces coups les plus fous. Il est considéré comme l'un des meilleurs "putters" de l'histoire du golf.