Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La différenciation pédagogique en action

Ma classe

Arthur

Valentin

Martha

Céline

ARTHUR



PAP

(Le plan d’accompagnement personnalisé )


Dyslexie / Dysorthographie / Dysgraphie

Manque de confiance en lui.

Se décourage souvent

Suivi psychomotricité, ergothérapie à venir si obtention du MPA (ordinateur) : demande dépose à la MDPH en attente...

Suivi orthophonique

Céline


Des intérêts très spécifiques - très efficiente dans certains domaines - faible confiance en elle

Élève haut-potentiel ?

Semble s'ennuyer - risque de décrochage scolaire


Martha


N'a pas de difficultés scolaires clairement identifiées mais est arrivée paniquée à l'école ce matin parce qu'elle s'est réveillée en retard.

Par ailleurs, sa meilleure amie est absente car elle est malade. Martha se fait du souci et pense beaucoup à elle. Elle a du mal à maintenir son attention...

Valentin

PPS

(Projet personnalisé de scolarisation )


Troubles du langage écrit

Orthophonie

Troubles graphiques

Ergothérapie

Troubles de concentration visuelle

Outil informatique + scanner


Ma classe

et tous les autres...

Hétérogénéité des élèves

Les besoins des élèves

Les besoins des élèves

Besoins des élèves

et

Obstacles

- liés à la situation d'apprentissage

- intrinsèques aux apprenants

Difficultés

Troubles

L'école inclusive

L'école inclusive

Une école inclusive, c'est …

L'école et son environnement qui se mettent au service de l'enfant à besoins éducatifs particuliers. C'est le lieu où chaque enfant est pris en compte tant sur le plan matériel qu'éducatif.

L'école inclusive

L'école inclusive

Au coeur du principe de l'école inclusive, tel un chauffeur conduisant sa classe, se trouve l'enseignant - chercheur :

Rentrée 2020

Quelles solutions ?

L'enseignant chercheur

L'explicitation de son enseignement

Trame pour une séance... voir séquence...

Sommaire

Différencier : c'est quoi ?

Différencier, c'est quoi ?

Différencier, c'est quoi ?

Différencier, c'est quoi ?

Différencier, c'est quoi ?

Une démarche qui consiste à mettre en œuvre un ensemble diversifié de moyens et de procédures d’enseignement et d’apprentissage afin de permettre à des élèves d’âges, d’aptitudes, de compétences et de savoir-faire hétérogènes d’atteindre par des voies différentes des objectifs communs et, ultimement, la réussite éducative.

Différencier c’est...

Jacqueline CARON

Différencier, c'est quoi ?

Consigne :

Pour vous, à quoi correspond la DIFFERENCIATION,

et à quoi correspond la NON DIFFERENCIATION.

Sommaire

Différencier : c'est quoi ?

Définir son objectif pédagogique, expliciter son enseignement

Choisir un objectif pédagogique

Marika Massoutier - ISFEC Marseille

Un bon objectif pédagogique :

1

2

3

Un objectif pédagogique décrit le résultat attendu d'un apprentissage.

Les objectifs pédagogiques commencent par un verbe d'action spécifique à l'infinitif.

Un objectif pédagogique se décompose en objectifs pédagogiques partiels.

Choisir un objectif pédagogique

A l'issue de la formation, l'apprenant sera capable de...

+

Verbe spécifique à l'infinitif

(comprendre, sensibiliser, apprendre...)

(décrire, différencier, lister, calculer...)

+

Critères de performance

+

Conditions de réalisation

Marika Massoutier - ISFEC Marseille

Choisir un objectif pédagogique

Marika Massoutier - ISFEC Marseille

Choisir un objectif pédagogique

Attention à l'explicitation !

Nommer précisément aux élèves ce qu'ils vont apprendre pendant la séance et ce qu'ils doivent faire.

Objectifs d'apprentissage

Attendus sur la tâche à réaliser :
Consigne de travail

Vérifier si l'élève est capable de verbaliser :

ce qu'il est en train d'apprendre et à quoi ça va lui servir ?

Vérifier si l'élève est capable de verbaliser :

comment il saura qu'il a fini ou réussi la tâche ?

L'explicitation de son enseignement

Répondre aux questions suivantes :

Comment rendre explicite mon enseignement ?

Comment va-t-il pouvoir apprendre ?
Qu'est ce qui va favoriser son engagement dans une tâche ?
Comment va-t-il mettre en oeuvre des stratégies d'apprentissage ?
Quelle sont les ressources à sa disposition ?
Comment va-t-il montrer ce qu'il a compris, réalisé ?

L'enseignement explicite

  • Définir l'objectif d'apprentissage et les attendus ,
  • anticiper sur le résultat à atteindre, les savoirs et savoir-faire utiles, les critères de réussite de l'objectif.

  • Prévoir et nommer les outils d'aide mis à disposition.

  • penser à la prise de parole et sa distribution.

  • Demander à postériori à l'élève ce qu'il a appris, ce qu'il retient.

  • Adopter des modalités d'évaluation explicites qui marquent la progression des savoirs et des progrès : expliciter les critères de réussite de la tâche et de l'apprentissage.

  • Ecouter les élèves au travail, leur faire expliciter leur démarche après le résultat obtenu : comment j'ai fait pour...

L'enseignement explicite

  • Développer la réflexion des élèves sur le sens de leur activité : pourquoi je fais ça ? Qu'est ce que je suis en train d'apprendre ?

La taxonomie de Bloom

Les piliers de l'apprentissage

Consigne :

En groupe, inscrivez sur les post-it accessibles ci-dessous :

- post-it 1 : au moins un exemple de consigne explicite.

- post-it 2 : au moins un contre-exemple de consigne explicite.

2

1

Sommaire

Prendre en compte l'élève et les piliers de l'apprentissage

Différencier : c'est quoi ?

Définir son objectif pédagogique, expliciter son enseignement

Les piliers de l'apprentissage

L'alerte : capter l'attention de l'apprenant

Attention :

L'orientation : canaliser l'attention pour que les autres stimuli deviennent invisibles.

Le contrôle exécutif : inhiber un comportement indésirable qui ferait double tâche.

Engagement actif :

Mobiliser l'enfant, lui donner l'opportunité de se tester, de s'investir dans l'apprentissage.

Avoir des rétroactions / feedback :

Permettre au cerveau d'ajuster son action en fonction des retours prédictions - résultats, jusqu'à ce que ce soit compris. L'apprenant doit remarquer l'erreur, sans sanction ni stress sous peine d'inhiber l'apprentissage (utiliser l'erreur pour avancer).

Consolider :

Automatiser le processus de manière à libérer le coût cognitif (attention, concentration) : le traitement devient implicite.

Les piliers de l'apprentissage

Sommaire

Différencier : c'est quoi ?

Définir ce qui peut être différencier =

PPCM

Prendre en compte l'élève et les piliers de l'apprentissage

Définir son objectif pédagogique, expliciter son enseignement

et

les
contenus

M

les
modalités

C

les

productions

P

P

Les
processus

Vos bagages

Hétérogénéité des élèves

Besoins des élèves

Pédagogie différenciée

avec pour leviers

Obstacles

- liés à la situation d'apprentissage

- intrinsèques aux apprenants

Difficultés

Troubles

PPCM

P

P

C

M

PROCESSUS

C'est intervenir sur le "comment" de la tâche

PRODUCTION

Ce sont les produits ou résultats de la tâche

CONTENUS

Ce sur quoi la tâche va porter

MODALITES

Ce sont les modalités d'organisation de la tâche

Faire varier les moyens utilisés par les élèves pour comprendre les contenus qui sont visés. A l'hétérogénéité des élèves, on répond par une hétérogénéité des stratégies d'enseignement.


Il s'agit d'agir sur la manière de cheminer, de trouver la solution. (moyens d’appropriation) Concrètement, il faut mettre en œuvre un cadre pour que les élèves s’approprient les contenus et y donnent du sens selon leurs propres itinéraires de construction de savoirs ou de savoir-faire.

Les travaux des élèves sont la trace de ce qu'ils ont appris ou compris et représentent le cheminement des apprentissages. Il va donc s'agir d'offrir des supports et des outils variés, moduler le format ou le type de production pour atteindre un objectif commun.


On va agir sur la manière de communiquer le résultat en agissant sur le choix des productions demandées. On peut différencier les manières de communiquer ce qu’ils ont appris (//intelligences multiples) ainsi que l’évaluation (critères, objet,...).

Faire varier les contenus d'apprentissage en s'intéressant à ce que les élèves apprennent et comment ils le font.

Pour autant, il ne s'agit pas de réduire les exigences en matière de connaissances et de compétences attendues.

Organisation de l’espace et de l’horaire. La différenciation des structures est organisée autour de 4 paramètres : les élèves (formation des groupes selon les besoins), les enseignants (partage des tâches entre les enseignants), les lieux (l’aménagement des lieux) et le temps (gestion du temps).

Marika Massoutier - ISFEC Marseille

Vos bagages

P

P

C

M

PROCESSUS

C'est intervenir sur le "comment" de la tâche

PRODUCTION

Ce sont les produits ou résultats de la tâche

CONTENUS

Ce sur quoi la tâche va porter

MODALITES

Ce sont les modalités d'organisation de la tâche

Différencier : ce n'est pas agir sur les tous les axes en même temps !

faire varier les moyens utilisés par les élèves pour comprendre les contenus qui sont visés. A l'hétérogénéité des élèves, on répond par une hétérogénéité des stratégies d'enseignement.


Il s'agit d'agir sur la manière de cheminer, de trouver la solution. (moyens d’appropriation) Concrètement, il faut mettre en œuvre un cadre pour que les élèves s’approprient les contenus et y donnent du sens selon leurs propres itinéraires de construction de savoirs ou de savoir-faire.

Les travaux des élèves sont la trace de ce qu'ils ont appris ou compris et représentent le cheminement des apprentissages. Il va donc s'agir d'offrir des supports et des outils variés, moduler le format ou le type de production pour atteindre un objectif commun.


On va agir sur la manière de communiquer le résultat en agissant sur le choix des productions demandées. On peut différencier les manières de communiquer ce qu’ils ont appris (//intelligences multiples) ainsi que l’évaluation (critères, objet,...).

Faire varier les contenus d'apprentissage en s'intéressant à ce que les élèves apprennent et comment ils le font.

Pour autant, il ne s'agit pas de réduire les exigences en matière de connaissances et de compétences attendues.

Organisation de l’espace et de l’horaire. La différenciation des structures est organisée autour de 4 paramètres : les élèves (formation des groupes selon les besoins), les enseignants (partage des tâches entre les enseignants), les lieux (l’aménagement des lieux) et le temps (gestion du temps).

PPCM

Marika Massoutier - ISFEC Marseille

Vos bagages

En résumé :

PPCM

PPCM

Consigne :

Individuellement, prennez quelques minutes pour inscrire sur le post-it accessible ci-dessous, les éléments que vous avez retenus concernant le PPCM.


Sommaire

Temps de la mise en oeuvre en ateliers

Différencier : c'est quoi ?

Définir ce qui peut être différencier =

PPCM

Prendre en compte l'élève et les piliers de l'apprentissage

Définir son objectif pédagogique, expliciter son enseignement

Zone proximale de développement

RUPTURE

Lev Vigotsky

AUTONOMIE

ZPD - zone proximale de développement

C'est la distance entre ce que l'enfant peut effectuer ou apprendre seul et ce qu'il peut apprendre uniquement avec l'aide d'une personne plus experte.

P

Z

D

L'apprentissage requiert donc des interactions sociales guidées par des personnes plus expertes, dans une zone potentielle de développement cognitif : la ZPD.

Zone où même avec beaucoup d'aide, l'élève ne peut pas réussir la tâche.


= ZR

Zone de rupture (trop difficile = non mobilisable), même avec beaucoup d'aide l'élève arrivera difficilement à exécuter la tâche.

Zone où l'élève possède certaines ressources, et peut réussir la tâche avec de l'aide.


= ZPD

Zone où l'élève peut réussir la tâche sans aide.

Niveau actuel de développement cognitif.


= ZA

Zone d'autonomie (trop facile = pas d'apprentissage)

Zone proximale de développement

Pour être adéquate, une activité d'apprentissage doit se situer dans la zone proximale de développement de l'apprenant, c'est-à-dire entre ce qui est trop simple et ce qui est trop complexe.

Zone d'ennui

Zone d'apprentissage

Zone de confort

Zone d'inconfort

Zone de panique

tâche d'apprentissage trop facile

risque de désengagement

tâche d'apprentissage facile

risque de
désintérêt

tâche d'apprentissage optimale

opportunité de
développement

tâche d'apprentissage difficile

tâche d'apprentissage trop difficile

risque de
découragement

risque de
décrochage

L'efficacité d'une situation d'apprentissage repose alors sur un équilibre, de façon à permettre aux apprenants de :

réactiver des
connaissances antérieures

construire de
nouvelles
compétences

L'apprenant tire ainsi parti de ses expériences et s'appuie sur les savoirs qu'il maîtrise déjà pour en développer de nouveaux.

L'enseignant agit en tant que facilitateur, en vue d'augmenter progressivement le spectre de la zone proximale de développement des apprenants, au fur et à mesure que les apprentissages proposés gagnent en compléxité.

Ainsi, ce qui était avant trop compliqué pour l'apprenant est à présent réalisable, car situé dans sa zone proximale de développement.

A VOUS...

Et maintenant :

Atelier différenciation

Atelier différenciation

Consigne :
A partir de la séance que vous avez amenée vous allez tenter d'intervenir sur 1 ou 2 voire 3 des axes PPCM afin de rendre votre séance diférenciée.

Attention il ne s'agit pas d'intervenir sur tous les axes mais au moins 2 pour permettre à tous les élèves y compris les élèves à BEP d'entrer et de mener la tâche prévue à son terme...

Pour vous aider, vous trouverez quelques exemples de différenciation dans la diapositive suivante.

Complétez ensuite le tableau pour indiquer où se trouvent vos processus, productions, contenus et modalités par rapport aux zones d'apprentissage.

Modalités : Travail individuel ou par tout petit groupe au choix...
Durée : 30min

Atelier différenciation

Voici quelques exemples pour vous aider :

Le temps du bilan

Le temps du bilan

P

Les
processus

Les

productions

P

Les
modalités

C

Les
contenus

M

Merci !