Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

A quel moment prévenez-vous la famille ?

1

2

3

Quand le patient devient confus

A la décision du transfert

Aussitôt après la chute

  • Quand le patient devient confus

  • A la décision du transfert

La famille décide de se rendre à la clinique lorsqu'elle est informée du transfert

Vous devez prévenir la famille :

Quel moyen de transport choisissez-vous pour le transfert ?

1

2

3

Transport par un membre du personnel du centre (IDE, départ immédiat)

SAMU
(départ dans 15mn)

17h15

Compagnie d'ambulance habituelle
(départ dans 10mn)

Vous appelez le SAMU.
Votre interlocuteur vous demande quelques informations sur le patient.

  • Vous êtes arrivé(e) au centre depuis peu et stressé(e) par la situation. Au moment d'évoquer les traitements du patient, vous lisez "Preservision" (complément alimentaire à visée oculaire) au lieu de "Previscan".
  • Aucune notification de médicament à risque n'est indiquée dans le dossier (aucun espace n'est prévu à cet effet).

Au moment du départ, l'IDE s'inquiète de son assurance quant au transport de patients

Quel moyen de transport choisissez-vous pour le transfert ?

SAMU

1

2

Compagnie d'ambulance habituelle

  • Départ de Monsieur F en ambulance non médicalisée vers le CHU de la Côte Blanche.
  • Une lettre de liaison a été préparée mais n'a pas été remise aux ambulanciers.


17h25

17h15

  • Compte tenu des informations que vous venez de transmettre sur le patient, le SAMU vous réoriente vers un transfert à la clinique Losserand plus proche et disposant des services nécessaires.

  • Vous prévenez la famille de ce changement de destination.

Vous découvrez la lettre de liaison du patient restée dans l'imprimante au lieu d'être remise aux ambulanciers et vous en étonnez auprès du médecin.

18h50

Que faites-vous alors ?

18h55

Appel au CHU

Appel à la famille

Rien

1

3

2

Quelles informations transmettez-vous au CHU ?

Vous auriez dû appeler le CHU.

Quelles informations auriez-vous dû transmettre au CHU ?

Les informations à transmettre au CHU

  • Traitements, antécédents et facteurs de risque du patient

    • Alerte traitement AVK +++

  • Coordonnées de la famille et de la personne de confiance

  • Coordonnées du correspondant au centre des Tilleuls

  • Départ en ambulance non médicalisée
  • Très rapidement, aggravation de l'état : vomissements et violentes céphalées
  • L'ambulancier appelle le SAMU :
    • Décision de dérouter l'ambulance vers les urgences du CH Saint Denis de Fontenay pour stabiliser le patient
    • Ils ont connaissance d'un hélicoptère disponible avec départ prévu vers le CHU

17h30

17h40

  • Monsieur F est pris en charge immédiatement aux urgences du CH : salle de déchocage, stabilisation du patient

  • Patient dans le coma, état stationnaire

  • Décision de transfert vers le service de Grande Garde de Neurochirurgie (CHU de la Côte Blanche)




CH Saint Denis

18h20


  • Départ en hélicoptère vers le CHU (trajet de 30mn)




  • Prise en charge au CHU

  • Scanner cérébral : détection d'un hématome sous-dural nécessitant une chirurgie en urgence

CHU de la Côte Blanche

18h50

Hématome sous-dural

  • Epanchement de sang dans les espaces méningés pouvant causer une augmentation de la pression intracrânienne (compression et lésion cérébrale)
  • Urgence médicale
  • Signes cliniques : convulsions, céphalées, paresthésies, vertiges, confusion et désorientation ou léthargie, amnésie, nausées ou vomissements avec anorexie
  • Notion de traumatisme crânien récent avec perte de connaissance

  • Facteurs favorisants ou aggravants :
    • Age
    • Prise d'anticoagulants ou d'antiagrégants plaquettaires
    • Alcoolisme
    • Démence
    • Troubles de la marche (avec chutes à répétition)

19h20

CHU de la Côte Blanche


  • Début de l'opération de Monsieur F en neurochirurgie

  • Rappel : patient sous anti-coagulants (Anti-vitamine K)

  • Risque hémorragique élévé pendant l'opération

21h30

  • Monsieur F a été opéré avec injection préalable de Vitamine K (antidote aux AVK) limitant le risque d'hémorragie au cours de l'opération.

  • Il est hospitalisé en post-opératoire dans le service de réanimation de neurochirurgie.

  • Monsieur F récupèrera totalement sous quelques semaines avec une rééducation nécessaire en SSR.

  • Départ en ambulance non médicalisée
  • Très rapidement, aggravation de l'état : vomissements et violentes céphalées
  • L'ambulancier appelle le SAMU :
    • Décision de dérouter l'ambulance vers les urgences du CH Saint Denis de Fontenay pour stabiliser le patient
    • Ils ont connaissance d'un hélicoptère disponible avec départ prévu vers le CHU

17h30

17h40

  • Monsieur F est pris en charge immédiatement aux urgences du CH : salle de déchocage, stabilisation du patient

  • Patient dans le coma, état stationnaire

  • Décision de transfert vers le service de Grande Garde de Neurochirurgie (CHU de la Côte Blanche)



CH Saint Denis

18h20

  • Départ en hélicoptère vers le CHU (trajet de 30mn)

18h50

  • Prise en charge au CHU


  • Scanner cérébral : détection d'un hématome sous-dural nécessitant une chirurgie en urgence

CHU de la Côte Blanche

Hématome sous-dural

  • Epanchement de sang dans les espaces méningés pouvant causer une augmentation de la pression intracrânienne (compression et lésion cérébrale)
  • Urgence médicale
  • Signes cliniques : convulsions, céphalées, paresthésies, vertiges, confusion et désorientation ou léthargie, amnésie, nausées ou vomissements avec anorexie
  • Notion de traumatisme crânien récent avec perte de connaissance

  • Facteurs favorisants ou aggravants :
    • Age
    • Prise d'anticoagulants ou d'antiagrégants plaquettaires
    • Alcoolisme
    • Démence
    • Troubles de la marche (avec chutes à répétition)

19h20

CHU de la Côte Blanche


  • Début de l'opération de Monsieur F en neurochirurgie

  • Rappel : patient sous anti-coagulants (Anti-vitamine K)

  • Risque hémorragique élévé pendant l'opération

21h30

  • Monsieur F a été opéré sans injection préalable de Vitamine K (antidote aux AVK) limitant le risque d'hémorragie

  • Il y a eu des complications pendant l'opération mais l'équipe est parvenue à sauver Monsieur F

  • Il est hospitalisé en post-opératoire dans le service de réanimation de neurochirurgie

  • Monsieur F gardera de graves séquelles (hémiplégie)

Vous appelez la famille.

Elle vient tout juste d'arriver au CHU et n'a pas encore retrouvé Monsieur F.

Que faites-vous alors ?

19h05

Appel au CHU

Rien

1

2