Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La guerre

d'indépendance américaine et la Révolution française

la guerre d'indépendance Américaine vue par benjamin franklin (1775-1783)

Imprimeur, éditeur, écrivain, inventeur avant de devenir homme d’État, Benjamin Franklin a passé son existence à essayer d’améliorer la vie de ses concitoyens. Entré en politique à la fin des années 1740, Benjamin Franklin fut membre de l’Assemblée de Pennsylvanie,de 1751 à 1764, puis représentant de la Pennsylvanie à Londres de 1764 à 1775. A son retour en Pennsylvanie, il rejoint le camp indépendantiste. Le 4 juillet 1776, il fait partie des auteurs et des signataires de la déclaration d’indépendance des États-Unis.

Document 1: Benjamin Francklin, un homme influencé par les Lumières

Document 2: La déclaration d'indépendance des Etats-Unis, 4 juillet 1776

Document 3: Carte des batailles de la guerre d'indépendance

Document 4: La constitution des Etats-Unis d'Amérique, 17 septembre 1787

Quand vous avez terminé, cliquez sur le coupe

Le 4 juillet 1176, les représentant des 13 colonies anglaises en Amérique se soulèvent contre l'Angleterre et signent la déclaration d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique.


Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés. Toutes les fois qu'une forme de gouvernement devient destructive de ce but, le peuple a le droit de la changer ou de l'abolir et d'établir un nouveau gouvernement [...]

L'histoire du roi actuel de Grande-Bretagne est l'histoire d'une série d'injustices et d'usurpations répétées, qui toutes avaient pour but direct l'établissement d'une tyrannie absolue sur ces États.

En conséquence, nous, les représentants des États-Unis d'Amérique, assemblés en Congrès général, prenant à témoin le Juge suprême de l'univers de la droiture de nos intentions, publions et déclarons solennellement au nom et par l'autorité du bon peuple de ces Colonies, que ces Colonies unies sont et ont le droit d'être des États libres et indépendants; qu'elles sont dégagées de toute obéissance envers la Couronne de la Grande-Bretagne; que tout lien politique entre elles et l'État de la Grande-Bretagne est et doit être entièrement dissous

Entre 1776 et 1785, Benjamin Franklin effectue

plusieurs voyages à Paris. Il fréquente le café Procope,

rencontre les philosophes et se lie d’amitié avec le chef

de file des Lumières : Voltaire.

Le 17 septembre 1787, les représentants des 13 anciennes colonies anglaises se réunissent et signent la Constitution des Etats-Unis d'Amérique. Georges Washington est élu président de cette nouvelle nation. Benjamin Francklin est présent lors de la signature et sera reconnu comme l'un des 7 pères fondateurs des Etats-Unis.


« Nous, le Peuple des États-Unis, en vue de former une Union plus parfaite, d'établir la justice, de faire régner la paix intérieure, de pourvoir à la défense commune, de développer le bien-être général et d'assurer les bienfaits de la liberté à nous-mêmes et à notre postérité, nous décrétons et établissons cette Constitution pour les États-Unis d'Amérique. »

La Révolution française


1789-1792

Document 1: Le serment du jeu de Paume, 20 juin 1789

Document 2: Le prise de la bastille, 14 juillet 1789

Document 3: Proclamation de la Première République, 1792

Document 4: Louis XVI décapité place de Révolution, le 21 janvier 1793

Les Etats Généraux ont début depuis de 5 mai 1789. Mais le roi reste sourd aux revendications des députés du Tiers Etats. Le 17 juin, ces derniers décident de se déclarer Assemblée Nationale et se réunissent dans la Salle du Jeu de Paume à Versailles. C’est à quelques pas du siège de la monarchie que s’est tenu l’acte fondateur de la démocratie française. Le 20 juin 1789, dans la salle du Jeu de paume, toute proche du château de Versailles, les députés jurent de ne pas se séparer avant d’avoir donné à la France une Constitution.

"Nous jurons de ne jamais nous séparer et de nous réunir partout où les circonstances l’exigeraient, jusqu’à ce que la Constitution du royaume fût établie et affermie par des fondements solides."


www.chateaudeversailles.fr

Le 14 juillet 1789, à la suite du refus du gouverneur des Invalides de mettre à la disposition des Parisiens ses stocks d’armes pour se défendre, une foule imposante escalade les fossés des Invalides et obtient par la force une douzaine de canons et 32 000 fusils. Les Parisiens sont armés, mais il leur manque encore de la poudre et des balles. La foule se dirige donc vers la prison de la Bastille pour en réclamer mais le directeur du bâtiment refuse. Une fusillade éclate suivie d’un assaut, et la Bastille capitule. Elle sera le symbole du début de la révolution française. La France s'embrase et fait tomber la monarchie. Le 26 août est rédigé la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.


www.histoire-image.fr .

Le 20 septembre 1792, les députés de la Convention se réunissent pour la première fois. Ils proclament l'abolition de la monarchie et instaurent la Première République.

À partir du 22 septembre 1792, les députés prêtent serment de fidélité, non plus au Roi, mais à la Nation : « Au nom de la Nation, je jure de maintenir la liberté et l’égalité ou de mourir à mon poste ». Le 25 septembre, quatre jours après l’abolition de la royauté, la Convention nationale décrète « la République une et indivisible. »

www.gouvernement.fr