Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

A2 - ABENTEUER AUTOBAHN

Horizontal infographics

EUROPE PHYSICAL MAP

Horizontal infographics

TEN WAYS TO SAVE WATER

Horizontal infographics

GRETA THUNBERG

Horizontal infographics

FIRE FIGHTER

Horizontal infographics

STEVE JOBS

Horizontal infographics

Transcript

1800

1832-1833

1881-1882

1850

1887

1912

1948

1956-57

1968-1970

1971

1981

1990

2010

2018

Frise chronologique les sciences de l'éducation

1882-1883

1919

2014

1967

2017

Le 28 juin 1833, la loi Guizot est votée. Avec ce texte, François Guizot (1787-1874), organise l’instruction primaire. L’école primaire est réservée aux garçons. Elle n’est ni obligatoire ni gratuite, mais l’accès aux enfants pauvres est prévu.



Promulgation, le 15 mars 1850, de la Loi Falloux. Avec ce texte, Alfred de Falloux (1811- 1886) ministre de l’instruction publique et des Cultes, organisait l’enseignement primaire et secondaire en privilégiant l’Église. Extension de la loi Guizot : ouverture d’une école réservée aux filles dans les communes de plus de 800 habitants.



Discussion, vote et promulgation de la loi Ferry sur l’enseignement public primaire obligatoire et gratuit. L’instruction devient laïque. L’enseignement primaire concerne les enfants de six à treize ans, des deux sexes. L'enseignement de l’instruction morale et religieuse est supprimé. Il est remplacé par une instruction morale et civique.



Dans la continuité des lois Ferry, l’enseignement de la Pédagogie et de la Science de l’Éducation (Science au singulier) est introduit dans les universités.



Emile Durkheim (1858-1917) est nommé professeur de Science de l’Éducation à l’Université de Bordeaux, en remplacement d’Alfred Espinas : il y restera jusqu’en 1902. À sa demande la chaire Pédagogie et Science de l’Éducation est renommée, et devient chaire de Pédagogie et Science sociale.

À l’initiative d’Édouard Claparède (1873-1940), s’ouvre à Genève l’Institut Jean-Jacques Rousseau. L’institut associe enseignement et recherche en pédagogie et en psychologie de l'enfant.



La chaire Sociologie et Science de l’Éducation de la Sorbonne occupée par E. Durkheim depuis 1902, devient chaire d’Histoire et d’Économie sociale. La Science de l’Éducation disparaît peu à peu de l’université française.



Le premier laboratoire de psychopédagogie est ouvert à l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud, et Gaston Mialaret en est le directeur.

Gaston Mialaret crée un Laboratoire de psychopédagogie à l’université de Caen et il en prend la direction.

Les Sciences de l’Éducation deviennent officiellement discipline universitaire par l'arrêté du 2 février 1967, publié le 11 février 1967 au Journal officiel.

À la rentrée 1967-68, les universités de Bordeaux, Paris et Caen sont les premières à proposer ce nouveau cursus


D’autres universités vont suivre et proposer un cursus en Sciences de l’Éducation


Création de l’Association des Enseignants-Chercheurs en Sciences de l’Éducation (AESCE).



Mise en place de la Licence de Sciences de l’Éducation à Aix-Marseille, Dijon, Lille, Nancy, Rennes, Rouen, Strasbourg.



Mise en place de la Licence de Sciences de l’Éducation à Saint-Étienne, Limoges, etc.



31 départements de Sciences de l’Éducation.

Création de la 1re et 2e année de la Licence Sciences de l’Éducation.

La discipline universitaire « Sciences de l’éducation » fête ses 50 ans

La 70e section « Sciences de l'éducation » devient « Sciences de l'éducation et de la formation».