Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Le paludisme

Barbarot Emilien

Bass Ilian
Gabin Connan

Sommaire

Une maladie vectorielle

Les causes

Merci

La maladie

Carte

La transmition

Prévention

" Un agent pathogène est un champignon, un virus ou encore une bactérie qui rend malade; une maladie vectorielles est une maladie transmit par un vecteur comme un postillon, du sang ou même de la nourriture "

Symptomes

Chez un sujet non immunisé le paludisme débute, 8 à 30 jours après la piqûre infectante, par une fièvre qui peut s'accompagner - ou non - de maux de tête, de douleurs musculaires, d'un affaiblissement, de vomissements, de diarrhées, de toux.

+ info

La transmition

Comment se transmet le paludisme ?

190+

Le paludisme est transmis à l’homme par la piqûre d’un moustique femelle, du genre Anopheles, lui-même infecté après avoir piqué une personne infectée : la femelle, en prenant le repas de sang nécessaire à sa ponte, injecte le parasite à son hôte. Les mâles ne piquent pas.

Les causes

Quels sont les causes du paludisme ?

Le risque de paludisme grave concerne avant tout les voyageurs qui se rendent dans une région où circule le paludisme, en premier lieu les enfants. Ce risque concerne également les personnes originaires d’une zone endémique qui ont quitté depuis plusieurs années leur pays d’origine et ont perdu leur immunisation naturelle. Le réchauffement climatique favorise la transmition car le réchauffement climatique favorise la prolifération des moustiques.

Zones impactées

Zones impactées par le Paludisme

50%

Prévention

Mieux vaut prévenir que guérir

La prévention du paludisme doit être systématique. Elle doit faire l’objet avant le départ dans un pays en zone d’endémie d’une consultation, si possible en service de médecine du voyage. Elle repose sur la prévention des piqures de moustiques (moustiquaires, vêtements longs, répulsifs anti-moustiques) et la prise, sur prescription médicale, de médicaments antipaludéens (chimioprophylaxie).


Différentes molécules anti-paludiques peuvent être utilisées en prévention lors d’un voyage en zone endémique ou en traitement. Le traitement préventif, toujours sur prescription médicale, est adapté aux zones visitées (risque, existence ou non de résistance), à la durée du voyage et bien sûr à la personne qui voyage (âge, antécédents médicaux, intolérance aux antipaludiques, possible interaction médicamenteuse, grossesse…).

Merci!