Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

« Il n’est point de serpent, ni de monstre odieux, Qui part l’art imité ne puisse plaire aux yeux

D'un pinceau délicat l’artifice agréable,
Du plus affreux objet fait un objet aimable »

Nicolas Boileau, L'art poétique. 1674

Jerome Bosch (1459-1516), L'Enfer.

Vincent Van Gogh, Les mangeurs de pommes de terre.

Toulouse Lautrec (1864-1901)

Adriaen van der Spelt, tableau inspiré du trompe l'oeil de Parrhasios

« L’art de l’imitation est assurément loin du vrai et, apparemment, s’il s’exerce sur toutes choses, c’est parce qu’il ne touche qu’à une petite partie de chacune, et qui n’est qu’un fantôme. Ainsi le peintre, affirmons-nous, nous peindra un cordonnier, un menuisier, les autres artisans, alors qu’il ne connaît rien à leurs arts. Cependant, pour peu qu’il soit bon peintre, s’il peignait un menuisier et le leur montrait de loin, il pourrait tromper au moins les enfants et les fous, en leur faisant croire que c’est véritablement un menuisier »

Platon, La République

René Magritte

Vincent Van Gogh

Turner, Brouillard sur la tamise.

Monet, brouillards de Londres.