Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Mardi 12 avril 2022

COMMISSION DE SUIVI DE L'ENSEIGNEMENT

ACADÉMIE DE LIMOGES

L’établissement

La maison d’arrêt de Guéret a été construite en 1835. Elle dessert la juridiction de Guéret, mais occasionnellement celle de Limoges, Tulle et Brive.

Elle reçoit uniquement un public de détenus majeurs:
  • des prévenus (en attente de jugement)
  • des détenus condamnés (à un court reliquat, ou à un long reliquat en attente de transfert.

La capacité théorique est de 32 places en quartier normal et de 6 places en quartier Semi-liberté. La capacité maximale est de 54 lits.

La composition des locaux collectifs s’organise autour :
  • une cour de promenade de 266 m²
  • une salle de classe (20m²)
  • une bibliothèque
  • une salle polyvalente
  • deux ateliers de Travail Pénitentiaire
  • une unité sanitaire

Le flux d’entrant pour l’année 2021 est de 136 détenus.

La durée moyenne de séjours par détenus est proche de 6 mois sur cette même année

L’ULE de Guéret scolarise prioritairement:
  • Les illettrés (6%) et les non francophones (10%)
  • Les jeunes adultes entre 18 et 25 ans (25%)
  • Les jeunes sans diplômes

Population incarcérée et scolarisée

L’unité Locale d’enseignement de GUÉRET

Les locaux de l’ULE :

Ils sont composés:

  • d’une salle de classe de 20 m² équipée en matériel informatique.
  • d’un bureau contigu à cette salle connecté au réseau justice.


Les locaux sont ouverts tous les après midi de 14h à 17h

Le RLE (Responsable Local de l’Enseignement) :

  • Un demi poste d’enseignement
  • 10,5h d’enseignement par semaine (+ 1h CPU + 1h de travail administratif)

Le budget:

900 euros pour l’année 2022

  • Lutter contre l’illettrisme
  • Préparer aux diplômes et favoriser le suivi des études
  • Permettre l’accès aux TICE
  • Éducation à la citoyenneté et au projet de réinsertion

LES OBJECTIFS PRIORITAIRES

sciences

La fontaine de Héron

PROJET 1

Afin d’observer le monde qui nous entoure s’interroger pour comprendre des phénomènes, Formuler des hypothèses et les vérifier afin de lutter contre les discours radicaux

LES projets en cours

D'OÙ VIENT L'INFO ?

PROJET 2

Ou la lutte contre les Fake News, dans le cadre de la semaine de la presse avec la participation du CLEMI

ÉDUCATION À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

PROJET 3

Il s’agit de former les personnes détenues aux règles civiques afin d’acquérir des comportements responsables

CITé

PROJET 4

Ateliers de Compréhension de textes +Ateliers de Débat Interprétatif avec Le professeur Bentolila et son équipe de Paris-Descartes

Le projet

CITé

Genèse :

Ce projet de Lecture citoyenne en milieu pénitentiaire est né au lendemain d’un séminaire de formation des enseignants en milieu pénitentiaire sur le thème « Oser le débat en classe ».

Il est le fruit d’une réflexion commune entre l’UPR de Bordeaux et le professeur Bentolila et son équipe de Paris-Descartes.

Il répond au plan d’action « Ensemble pour un pays de lecteurs » souhaité par le ministre le de l’éducation nationale.

Objectifs:

Ce projet vise à renforcer la capacité intellectuelle et culturelle des « enfermés ». Il vise à favoriser la capacité d’analyser et d’argumenter et donc la force intellectuelle pour leur permettre de résister aux discours radicaux et aux manipulations auxquelles ils ont quotidiennement à faire face.

La démarche associe donc deux objectifs complémentaires essentiels:
  • apprendre à comprendre
  • apprendre à débattre et à interpréter.

Le projet

CITé

Déroulement :

La démarche s’articule autour de deux phases bien distinctes, essentielles et complémentaires à partir de 2 binômes de textes d’époques de lieux et de cultures différentes (contes, fables, mythes récits éclairants) :

L’Atelier de Compréhension de texte (ACT) - 50 minutes environ

  • Prendre connaissance du texte (Lecture du texte par l’enseignant)
  • Echanger et recueillir les représentations de chacun
  • Vérifier la compréhension fine des élèves avec le texte comme seul arbitre
  • Relire et donner le texte aux élèves pour conclure la première phase

L’Atelier de Débat Interprétatif (ADI) - 40 minutes environ

  • Présenter la question forte retenue pour ce débat.
  • Laisser un temps de réflexion personnelle.
  • Mener l’échange des arguments
  • Mettre à distance la question débattue

Le projet

CITé

Évaluation :

Les progrès en compréhension sont fondés sur la régularité du rituel collectif qui distingue l’étape des représentations de chacun et l’arbitrage objectif par le retour systématique au texte.

Les progrès dans le débat interprétatif sont portés par la découverte que deux textes fondateurs d’époques et de lieux différents se répondent à distance se faisant écho en posant la même question qui renvoie aux grandes préoccupations partagées par l’humanité.

On est bien dans l’approche des questions universelles.