Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Décision de jusitce

Évolution du droit

Enjeux politiques

faits

Couverture médiatique

Procédure

En 1933, il adhère aux Jeunesses hitlériennes avant de s’engager dans la SS deux ans plus tard. Il travaille au service de sécurité du NSDAP, le parti nazi, et quand les listes de celui-ci rouvrent en 1937, il devient membre du parti alors qu'il est âgé de 23 ans. En 1943, il devient chef de la gestapo à Lyon.

En 1943, il fait arrêter et transférer 600 Juifs, et 1500 en 1944. Sous sa direction, la Gestapo arrête le résistant Jean Moulin, sous général de Gaulle, le 21 juin 1943, à Caluire. Celui-ci est torturé à Lyon sous les ordres de Barbie, puis conduit à Paris. Il meurt des suites de ces tortures dans le train qui le transfère en Allemagne le 8 juillet 1943.




Le procès de Klaus Barbie provoque un réveil des mémoires. En effet, il y a une prise de conscience de l'atrocité du génocide des juifs.



Il est en exil en Bolivie, durant 40 ans, sous le nom de Klaus Altmannet. Il obtient la nationalité Bolivienne en 1957.

En 1983, il est extradé de Bolivie vers la France où il sera jugé.

Le procès se déroule du 11 mai au 3 juillet 1987 à la cour d'assise du Rhône. 37 jours de procès, 145 heures de débats, 106 témoins et 40 avocats.

La cours d'assise le condamne à la réclusion criminel à perpétuité pour trois faits:

- rafle de l'union générale des israélites de France, le 9 février 1943

-déportation des enfants de la colonie d'Izieu, le 6 avril 1944

-déportation de 650 juifs à Lyon, le 11 août 1944

Il s'agit du premier procès filmé en intégralité: 800 journalistes et 400 caméras. Une régie est installée à l'intérieur de la cour d'assise pour enregistrer les débats.

Les crimes contre l'humanité ont été mentionnés pour la première fois dans la charte de Nuremberg de 1845 et Klaus Barbie a été le premier homme à être condamné pour crime contre l'humanité.


Le procès de Barbie a provoqué des débats juridiques. En effet, la notion d'imprescriptibilité des crimes contre l'humanité est débattue par plusieurs juristes.