Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

É.Thème 6 :

La gouvernance de l'économie mondiale

Plan du thème :

Chapitre 1 : La régulation des marchés

Chapitre 2 : Les biens publics

La régulation des marchés

C1

Plan du chapitre :

I- L'imposition d'une régulation mondiale

A- La libéralisation de l'économie, condition au commerce mondial

B- La nécessité d'une régulation mondiale

II- Les modalités et les instruments de la régulation

A- Construction de l'OMC

B- Un système basé sur la concertation

III- Les limites à la gouvernance mondiale

A- L'augmentation des litiges

B- Le développement des accords en dehors de l'OMC

I- L'imposition d'une régulation mondiale

  • Protectionnisme = repli sur soi => moontée du nationalisme.
    • Nécessité de casser le protectionnisme au profit d'une approche plus libérale
    • Nécessité de reconstruire une Europe détruite
  • Les technologies s'emballent => Nécessité de se mettre à la page en favorisant les échanges internationaux.
  • Création de la GATT en 1947

A- La libéralisation de l'économie, condition au commerce mondial

  • Définition de la régulation = fait d'assurer un fonctionnement correct, selon un rythme (larousse.fr)
  • => Ensemble de mesures et de procédures ayant pour objectif d'ajuster/organiser le CI des biens et services
    • Régularisation des outils protectionnistes (interdiction des quotas, etc. )
    • Régularisations des marchés publics et de la législation, etc.
  • Protéger les faibles face aux forts (poids économique dans les échanges et consentement contractuel possiblement vicié)

B- La nécessité d'une régulation mondiale

II- Les modalités et les instruments de la régulation

  • Évolution du GATT de 1947 à 1994 => passage de 23 pays signataires à plus de 128 pays en 1994 lors de sa disparition.
  • 164 membres ! (/197 selon ONU)
  • Constructions par négociations

A- Construction de l'OMC

  • Les membres adoptent par consensus les réductions des douanes => cycle de négociation.
  • Obligation du respect de non-discrimination et de la réduction des obstacles aux échanges.
  • Maintien des obstacles si situation de crise.

B- Un système basé sur la concertation

III- Les limites à la gouvernance mondiale

  • Limites imposées par certains pays devant certains produits => viande de antibiotique, OGM, etc.
  • Nécessité de passer par l'ORD (Organe de Règlement des Différends) pour traiter des situations où les États sont en désaccord.
  • Une augmentation des litiges dûe à la lenteur des négociations, ...
  • Passage à des accords hors OMC (TAFTA, ...)

A- L'augmentation des litiges

  • Création des zones de libre échange indépendantes de l'OMC => régionalisation des échanges
  • Sur tous les continents ! (UE en Europe)
  • Principe de non-discrimination aux oubliettes...

B- Le développement des accords en dehors de l'OMC

Les biens publics

C2

Plan du chapitre :

I- Les enjeux inhérents aux biens publics mondiaux

A- Une notion strictement délimitée

B- Des enjeux multiformes

II- La gestion des biens publics mondiaux

III- Les limites dans la gestion des biens publics mondiaux

Rappels

Quelques rappels !

Classez ces images en fonction de leur utilisation et de leur coût

Classification des biens en fonction des critères d'excluabilité et de rivalité

I- Les enjeux inhérents aux biens publics mondiaux

  • Biens publics mondial = même définition que le bien public classique
    • Non-exclusion
    • Non-rivalité
  • Définition par Charles Kindleberger :
  • Classification possible entre biens publics purs et biens publics impurs
    • Pur = Bien respectant le double critère
    • Impur = Bien ne respectant qu'un seul critère

A- Une notion strictement délimitée

« l'ensemble des biens accessibles à tous les États qui n'ont pas nécessairement un intérêt individuel à les produire »

  • Exemple de biens publics mondiaux :
    • Préservation de l'environnement
    • Stabilité économique => doc 6 p219 (externalités négatives)
    • Lutte contre les épidémies
    • Accès à l'eau potable
  • Problème commun aux biens publics classiques : coûte cher à l'entretien mais non-exclusion des agents... => Syndrome du "passager clandestin" => doc 7 p219

B- Des enjeux multiformes

II- La gestion des biens publics mondiaux

  • Acteur principal : l'État
  • Regroupement d'États au sein d'organisation pour coordonner l'intervention des États.
  • Exemple : financement par UE de projets pour le Dvlpt dur.
  • Nécessaire coordination et coopération pour avancer dans la même direction
  • Création de nouveaux marchés : droit de polluer (pour limiter les émissions de CO2)

III- Les limites dans la gestion des biens publics mondiaux

  • Financement des actions complexes...
  • Impact de la politique dans l'évolution de la coopération :
    • Coopérations difficiles car négociations ++++
    • Qu'est-ce qu'un bien public ? Différence de définitions !
    • Lobbies
  • Passager clandestin possible !
  • Création de grands rassemblements pour réussir à coordonner (Cop 24, FMI, etc.)