Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Génetique

Sujet poste 5

MINIER Clara
LAVENU Eléa
LAVIE Marion
LUCAS Marine
LUCON Maya

Conclusion

Marion

Marion

II] Analyse

I] Protocole de croisementt

1) Clara & Maya

Gène b

2) Eléa & Marine

Gène f

Index

I] Protocole de croisement

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

1) gène b [F1 A]

II] Analyse

Hypothèse : Le gène b est le seul qui code pour la couleur du corps, avec b+ et b- comme allèles.

Phénotype F0 : femelles [b-] x mâles [b+]

Conclusion : b est un gène autosomal avec b+ > b- (b+ dominant et b- récessif). Les résultats théoriques et observés sont conformes.



1) gène b [F1 B]

II] Analyse

Hypothèse : Le gène b est le seul qui code pour la couleur du corps, avec b+ et b- comme allèles.

Phénotype F0 : femelles [b+] x mâle [b-]

Conclusion : b est un gène autosomal avec b+ > b- (b+ dominant et b- récessif). Les résultats théoriques et observés sont conformes.

1) gène b [F2]

II] Analyse

Hypothèse : Le gène b est le seul qui code pour la couleur du corps, avec b+ et b- comme allèles.

Phénotype F1 : femelles [b+] x mâle [b-]

Conclusion : on a 50% [b+] et 50% [b-], les résultats théoriques et observés sont légèrement différents donc on fait le test du Chi2 pour vérifier.

1) gène b [F2]- test du Chi 2

II] Analyse

Conclusion : On accepte H0 avec risque alpha de 5% d’erreur. Il n’y a aucune différence significative entre les résultats théoriques et observés.

2) Gène f [F1 A]

II] Analyse

Hypothèse : Le gène f est le seul qui code pour les soies thoraciques, avec comme allèles f+ et f-.

Phénotype F0 : femelles [f-] x mâles [f+]

Conclusion : f est un gène gonosomal avec f+ > f- (f+ dominant et f- récessif). Les 2 résultats (théoriques et observés) sont conformes.

2) Gène f [F1 B]

II] Analyse

Hypothèse : Le gène f est le seul qui code pour les soies thoraciques, avec comme allèles f+ et f-.

Phénotype F0 : femelles [f+] x mâle [f-]

Conclusion : f est un gène gonosomal avec f+ > f- (f+ dominant et f- récessif). Les 2 résultats (théoriques et observés) sont conformes.

2) Gène f [F2]

II] Analyse

Hypothèse : Le gène f est le seul qui code pour les soies thoraciques, avec comme allèles f+ et f-.

Phénotype F1 : femelles [f+] x mâle [f-]


Conclusion : On a ¼ de chaque génotype et ½ de chaque phénotype au niveau théorique, et 84/168 phénotypes sauvages et 84/168 phénotypes mutants.

2) Gène Forked [F2] - test du Chi 2

II] Analyse

Conclusion : il n’y a pas de différence entre les résultats observés et théoriques. Donc on ne rejette pas H0.

Conclusion

Conclusion : les 2 gènes sont indépendants car ils sont sur 2 chromosomes différents.