Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La crise anarchiste, comme la crise boulangiste et l’affaire Dreyfus, est liée à ce climat d’instabilité économique , sociale et puis politique. Cette conjoncture défavorable contribue, tout comme le scandale de Panama, à la montée de l’antiparlementarisme. Cette « crise anarchiste » est caractérisée par de nombreux attentats, elle a été provoquée par Ravachol.

Ravachol (1859-1892) http://noms.rues.st.etienne.free.fr/rues/ravachol.html


Cette vague d’attentats va donner naissance à de nouvelles lois, appelées « lois scélérates » par les anarchistes. La première (votée le 12 décembre 1893) condamne l’apologie de quelconque crime comme un délit ; de façon à alourdir les peines imputées aux anarchistes qui revendiquent clairement et fièrement leurs attentats, à condamner la presse anarchiste et à pouvoir faire des saisies « préventives » plus aisément.

La deuxième (du 18 décembre 1893) permet aux autorités judiciaires de condamner toute personne ayant participé (de près ou de loin), même s’il n’y a pas eu de mise en exécution.

Les années 1880 et 1890 voient la montée de l'anarchisme comme mouvement politique violent. Plusieurs attentats terroristes sont organisés par des anarchistes sur le territoire français. Le mouvement promeut à partir de 1881 la stratégie de la propagande.

En 1892 commence la véritable période des attentats qui visent à déstabiliser le pouvoir en attaquant directement ses détenteurs. C'est une série d'attentats à la bombe, perpétrés par Ravachol à partir du , qui déclenche la vague de terrorisme anarchiste. L'évènement le plus célèbre est l'attentat au sein de l'Assemblée nationale, le par Auguste Vaillant. Lançant une bombe depuis la tribune à la chambre des députés, il fait plusieurs blessés.

Auguste Vaillant (1861-1894)

source : la voix du nord


Le , le président de la République Sadi Carnot est assassiné à Lyon par un jeune anarchiste italien, Sante Geronimo Caserio. Ces événements suscitent l'inquiétude de l'opinion publique et de la presse, des journaux républicains radicaux aux feuilles conservatrices, qui en appellent à des mesures d'exception.

Sadi Carnot (1837-1894)

wikipédia

À la fin du 19e siècle, l’illégalisme interroge le système des valeurs anarchistes et les représentations de l’idée et des moyens de l’action révolutionnaire. La confrontation du discours et de la pratique révolutionnaires suscite un intéressant jeu de miroir, où l’idée de trahison est centrale : autour des vols et des attentats, le mouvement anarchiste est pris en tension entre légitimité et légalité, face au risque de trahison des principes ; mais les excès de la législation anti-terroriste semblent trahir les principes républicains.

Mes sources :


Introduction :

- Histoire du monde

https://www.histoiredumonde.net/Troisieme-Republique.html

Vincent

Webmaster du site

Christophe

Responsable du contenu, illustrations et textes,



-wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_de_1893_et_1894_sur_l%27anarchisme

  • La dernière modification de cette page a été faite le 3 avril 2022 à 10:03.


Les menaces aux régimes républicains :

- Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_de_1893_et_1894_sur_l%27anarchisme

- L'Histoire

https://www.lhistoire.fr/les-anars-contre-la-r%C3%A9publique

écrit par J. Maitron

Les valeurs opposées à la République :

- Droits et Cultures


https://journals.openedition.org/droitcultures/4264