Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

PRESENTATION

Les transports en commun

Start

Sommaire

Définition

Pourquoi ne sont-ils pas gratuits ?

Comment les rendre gratuits ?

Conclusion
- Avantages
- Inconvénients

Source

Définition

Les transports en commun est un mode de transport consistant à transporter plusieurs personnes ensemble sur un même trajet , généralement accessible en contrepartie d'un titre de transport comme un ticket , un billet ou une carte.

    • Lorsqu'une ville passe a la gratuité des transports , elle est privée de ses recettes liée à la vente de tickets. La perte de ces recettes n'est pas forcément compensée par la diminution des dépenses de fonctionnement.

Pourquoi ne sont-ils pas gratuits ?

Il y aura donc une perte financière , que la ville va devoir assumer et donc récupérer sur des autres revenus , c'est donc surtout un choix politique.

    • D'autre part la gratuité entraine bien souvent une hausse de la fréquentation des transports qui peuvent alors rapidement être saturés.
    • Pour continuer d'assurer un service de qualité, la ville est alors contrainte d'augmenter le nombre de bus mais aussi de payer davantage de conducteurs afin de répondre à la demande.

Pourquoi ne sont-ils pas gratuits ?

Comment les rendre gratuits ?

A dunkerque par exemple , les bus de ville sont devenus gratuits le 1er septembre 2018 , elle est la plus grande agglomération disposant d'un réseau de bus de ville gratuits. De 2011 à 2014 la communauté avait épargné plus de 8 millions annuels sur le versement transport des entreprises. En 2014 , la ville a décidé de poursuivre cette épargne afin de financer le projet DK'bus d'un montant de 65 millions d'euros, de plus avec l'arrêt du projet d'Arena la ville à pu économiser environ 180 millions d'euros. Malgré cela il n'y a eu aucune augmentation d'impôts les années suivantes.

Conclusion

Faut-il les rendre gratuits ?

Economie d'argent pour les usagers

Moins de pollution sonore et environnementale

Perte d'argent pour la ville

Plus d'affluences donc plus de bus

Hausse de l'emploi

Pas de ticket a payer donc un pouvoir d'achat à mettre autre part

Source

DK'BUS

LeMonde

France Culture