Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

"Des petits rats et des hommes: la mise à l'épreuve de l'identité sexuée des apprentis danseurs."

* * *

Genre et parcours sexué

Castor Orlann, Delargilière Julie, Fenaille Ema, Souvanlasy Kelly

2. La perception des familles concernant l'entrée dans la danse de leurs enfants.

* * *

Sommaire

3. La perception de la danse classique chez l'enfant, une vision biaisée.

4. Les limites de l'avantage des garçons sur les filles.

1. Introduction

5. Conclusion

Maître de conférence; Sociologie; membre CreSco; Université Toulouse

* * *

Joël Laillier

Connaissez-vous des ballets?

Si oui, lesquels ?

Qu'avez-vous pu remarquer ?

Plus de présence de filles ou de garçons dans les ballets ?

  • XVème siècle : "Balletto", danse à la cour.
  • XVIIème siècle : Académie Royale de Danse.
  • XVIIIème siècle : la mode du Rococo

  • XIXème siècle : le ballet La Sylphide
  • 1917 : création de grands ballets en alliant deux opéras

* * *

Introduction

Quel(s) sport(s) pratiquiez-vous lorsque vous étiez enfant ?

* * *

QUESTION

Léa

"Bonjour je m'appelle Léa, ma couleur préférée est le rose. Je fais de la danse classique et j'aime un garçon qui s'appelle Tom."

VS

Tom

"Bonjour, je m'appelle Tom et ma couleur préféré est le bleu. Je fais du football et je crois que j'aime une fille qui s'appelle Léa."

Analysez ces phrases, et dîtes-nous à quels phénomènes ces phrases vous font-elles penser ? A quelles caractéristiques genrées renvoient-ils ?

  • ballet = pratique fortement genré
  • identié sexué ≠identité sexuelle

  • identité sexué : se réfère aux caractèristiques naturelles permettant de différencier le mâle de la femelle.
  • identité sexuelle : la manière de perception et de défintion d'une personne sur son oreintation sexuelle.

La perception des familles concernant l'entrée dans la danse de leurs enfants

1)

  • familles opposées à la pratique

    • danse classique (selon les parents) = un loisir/une pratique éducative au profit à l'embellissement de leurs filles.
    • garçons = déviants à cause de leurs dispositions féminines.

La perception des familles concernant l'entrée dans la danse de leurs enfants

  • familles opposées à la pratique

    • familles de classes supérieurs à haut capital socio-culturel & familles à trajectoires ascendantes.
      • intérêt de la danse chez leurs enfants = transgression norme.

La perception des familles concernant l'entrée dans la danse de leurs enfants

  • familles opposées à la pratique

    • Stratégies misent en place pour recadrer les goûts.
      • Poussent leurs fils à faire une activité sportive "masculine" (en plus ou avant).
      • Rencontre figure hétérosexuelle emblématique.

La perception des familles concernant l'entrée dans la danse de leurs enfants

  • familles en affinité avec la pratique

    • reproduction transgénérationnelle.
    • stigmatisation toujours présente concernant l'identité sexué des petits rats : toujours concidéré comme déviant.

La perception des familles concernant l'entrée dans la danse de leurs enfants

  • familles en affinité avec la pratique

    • deux types de réactions
      • remise en cause de l'appartenance du genre de leurs fils.
      • rendre neutre le côté genré de la pratique de la danse classique.

La perception des familles concernant l'entrée dans la danse de leurs enfants

Accepteriez-vous que votre fils fasse de la danse classique ? Justifiez

* * *

QUESTION

La perception de la danse classique chez l'enfant: une vision biaisée

2)

  • pratique de la danse classique n'est pas un univers féminin

    • ne perçoit pas sa pratique telle une transgression aux normes
    • enfants et familles n'ont pas été confrontés aux représentations genrées du monde du ballet

La perception des familles concernant l'entrée dans la danse de leurs enfants

La perception de la danse classique chez l'enfant : une vision biaisée

  • pratique de la danse classique n'est pas un univers féminin
    • deux mécanismes parallèles à cette réussite masculine
      • rareté de la présence des garçons dans les cours de ballet
      • stigmates associés à la pratique conduisent les jeunes danseurs à se percevoir comme des enfants différents

La perception des familles concernant l'entrée dans la danse de leurs enfants

La perception de la danse classique chez l'enfant : une vision biaisée

  • perception genrée n'est qu'une construction sociale

    • apprentis danseurs se sentent différents des autres enfants et exclus de la sphère scolaire
      • se distinguent des autres en termes de vie et de scolarité, et en termes de sphère sociale

La perception de la danse classique chez l'enfant : une vision biaisée

  • perception genrée n'est qu'une construction sociale

    • deux types de réactions chez les enfants apprentis danseurs
      • élèves dissimulent cette différence
      • élèves essaient d'acquérir une forme de respect et de reconnaissance

La perception de la danse classique chez l'enfant : une vision biaisée

Les limites de l'avantage des garçons sur les filles

3)

  • l'orientation sexuelle des jeunes danseurs

    • garçons font face à des obstacles en négociant des formes de masculinité différentes des conceptions de leurs familles
    • Homosexualité dans la danse classique = définition de soi ne remettant pas en cause leur identité sexuée
    • Homosexualité masculine peut être divulguée mais pas l'homosexualité féminine

Les limites de l'avantage des garçons sur les filles

  • l'orientation sexuelle des jeunes danseurs

    • Garçons hétérosexuels sont stigmatisés, mis à l'écart et victimes d'exclusion voire de discrimination

Les limites de l'avantage des garçons sur les filles

  • l'identité sexuée et crise de vocation

    • Apprentis danseurs : confrontés à des tensions concernant leur orientation sexuelle et leur aspiration professionnelle
    • Apprentis danseurs hétérosexuels subissent un désajustement entre l'image de soi et les aspirations des autres apprentis danseurs
      • La concrétisation de leur carrière dépend des autres élèves

Les limites de l'avantage des garçons sur les filles

  • l'identité sexuée et crise de vocation

    • Pour concilier orientation sexuelle et aspiration professionnelle = tendance à choisir une autre activité opposée à la danse
    • Pratique + sphères de socialisation = réussir à affirmer son orientation sexuelle

Les limites de l'avantage des garçons sur les filles

  • Le regard des familles et la sphère familiale sont le premier facteur de remise en cause de l'identité sexué et l'identité sexuelle des apprentis danseurs

  • Grâce à leur identité sexué et/ou leur orientation sexuelle acceptée, les garçons ont un avantage sur les filles

* * *

Conclusion

  • Les entraves auxquelles les apprentis danseurs sont confrontées s'apparentent à la définition et la redéfinition de l'identité sexué et sexuelle passant par leurs trajectoires

Merci de votre attention