Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Programme

Prise en charge des troubles dys dans un établissement

1

GAP Dys - 2021/2022

Jeudi 7 avril 2022

Matin


1. Principes de l'école inclusive


2. Comprendre les troubles spécifiques du langage et des apprentissages - TSLA


Après-midi


3. Le repérage possible


4. Apports sur les dispositifs de scolarisation

Sources

- L'accesslab Ensfea
-

- Laetitia Branciard, vice-présidente FFDys
- Cécile Péguin orthophoniste ASEI Toulouse, coordinatrice PlateformeDys insertion professionnelle
- Académie de Reims
- INSHEA
- Isabelle Ducos-Filippi, Accompagner les élèves Dys, c'est possible- 2020, ESF sciences Humaines
- Loty, Géraldine, Mazau, Michèle - Dys : outils et adaptations dans ma classe, 2020, Retz
- Bruno, Egron - AESH : accompagner les élèves en situation de handicap, 2021, Retz



Action et réflexion à partir des travaux de :

2

https://web.ac-reims.fr/dsden10/DYS/


3

1. Principes de l'école inclusive



GAP Dys - 2021/2022

4

La loi de 2005
une double origine du handicap
: personnelle et environnementale

la loi propose d’agir non pas sur la déficience mais d’agir sur l’environnement

il s’agit d’identifier et de supprimer tous les obstacles environnementaux et de mettre en place des facilitateurs pour modifier le contexte

Egalité

Equité

Accessibilité

A pour but de réduire l’incapacité.
Elle vise à permettre à la personne handicapée de faire face aux « conséquences de son handicap et englobe « des aides de toute nature à la personne ou aux institutions pour vivre en milieu ordinaire ou adapté » en réponse aux besoins identifiés lors de l’évaluation individualisée

    La compensation

    L'accessibilité

    Vise à corriger les causes collectives à l’origine de l’inadaptation de l’environnement afin de permettre à toute personne d’accéder aux mêmes droits que toute autre dans tous les lieux de la Cité.
    L’ accessibilité concerne donc tous les types de handicap et dans toutes les dimensions de la vie de tout citoyen

      5

      + info

      + info

      6

      La loi du 8 juillet 2013

      La loi de juillet 2019

      Elle réaffirme "la nécessité d'inclure tous les enfants dans l'enseignement ordinaire et impose au système éducatif de s'adapter aux besoins éducatifs particuliers des élèves"


      Il s'agit de pointer les besoins des élèves et de chercher les réponses adéquates


      Elle réaffirme "la nécessité d'inclure tous les enfants dans l'enseignement ordinaire et impose au système éducatif de s'adapter aux besoins éducatifs particuliers des élèves"


      Il s'agit de pointer les besoins des élèves et de chercher les réponses adéquates


      dite pour "une école de la confiance" souligne la nécessité "d'assurer une scolarisation de qualité à tous les élèves qui prenne mieux en compte leurs singularités et leurs besoins éducatifs particuliers"


      Création de services départementaux dédiés à l'école inclusive, pôles inclusifs d'accompagnement personnalisé (PIAL)

      • Une société qui s'adapte aux différences de la personne, qui va au devant de ses besoins afin de lui donner toutes les chances de réussite dans la vie.
      • Elle s’efforce de développer pleinement le potentiel de chaque individu.
      • Le but ultime de la société inclusive est d’en finir avec toute forme de discrimination et de favoriser la cohésion sociale.

      7

      Contexte : une société inclusive

      Réf . Unesco



      A réaliser individuellement en 5 minutes

      3 mots représentatifs de votre rôle d'AESH, AE, enseignant/formateur, CPE dans l'accompagnement des apprenants en situation de handicap

      -
      -
      -


      Déterminez et notez, en vous plaçant à l'échelle de l'équipe éducative, en tant que AESH, AE, enseignant/formateur, CPE

      3 mots représentatifs pour ce que ne doit pas être ou ne doit pas faire un.e AESH, AE, enseignant/formateur, CPE dans l'accompagnement des apprenants en situation de handicap

      -
      -
      -

      Une école inclusive pour vous c'est :




      8

      9



      2. Troubles Spécifiques du Langage et des Apprentissages
      TSLA

      GAP Dys - 2021/2022

      • Troubles cognitifs, affectant le développement de l’enfant

      • Dysfonctionnements isolés d’une fonction cognitive, sans déficience intellectuelle globale

      • Fonctions cognitives : fonctions spécialisées dans une ou plusieurs des tâches du traitement de l’information

      GAP Dys - 2021/2022

      10

      Les fonctions cognitives

      Emotions

      Attention

      Raisonnement

      Calcul


      Motricité

      Langage

      Relations sociales

      Identification visuelle

      Reconnaissance
      auditive

      11

      + info

      - l’attention pour sélectionner les informations, maintenir l’attention dans le temps et la partager entre deux sources d’information ;

      - la mémoire de travail pour traiter et manipuler les informations en temps réel (tout au long de la tâche) ;

      - la mémoire à long terme pour enregistrer et retrouver des connaissances et des procédures ;

      - les fonctions exécutives pour inhiber les automatismes inadaptés, planifier et changer rapidement de stratégie ;

      - le langage oral pour comprendre et s’exprimer ;

      En fonction des tâches scolaires, l’élève mobilise un éventail de fonctions cognitives (de façon quasi-simultanée)

      12


      Rémi SAMIER, Sylvie JACQUES, Pédagogie et neuropsychologie : quelles stratégies pour les enseignants ? 2016

      Apprentissages

      Fonctions cognitives

      Dysfonctionnement

      + Info

      13

      Un élève avec un trouble spécifique des apprentissages présente une altération, un dysfonctionnement d’une ou de plusieurs fonctions cognitives.

      L’analyse des dysfonctionnements cognitifs est essentielle pour mettre en place des adaptations pédagogiques.

      Troubles Dys : troubles neuro-développementaux

      14

      Troubles de l'apprentissage

      - Dyslexies : lecture

      - Dysorthographie : orthographe

      - Dyscalculie : calcul

      Troubles moteurs

      - Dyspraxie : coordination motrices

      - Dysgraphie : graphisme, écriture

      Troubles de la communication

      - Dysphasies : langage oral, parole

      + info


      Pas de retard intellectuel
      Pas de cause sensorielle
      Pas de carence grave

      Troubles sévères et durables

      15


      Diagnostic médical


      -Bilan orthophonique
      -Bilan psychomoteur
      (-Bilan psychologique)

      + info

      + info

      + info

      + info

      + info

      + info

      + info

      Dyslexie

      Dyspraxie

      Dysgraphie

      TDAH

      Troubles spécifiques du langage et des apprentissages

      Dysphasie

      Dysorthographie

      Dyscalculie

      Source : Ducos-Filippi, I. (2021). Accompagner les élèves dys, c’est possible ! : Mon compagnon quotidien pour une école inclusive. ESF sciences humaines.


      16


      Trouble de l'acquisition et de l'automatisation du langage écrit


      Trouble de la conception, de la programmation et de la réalisation des gestes, avec ou sans une composante visuo-spatiale

      Trouble de l'acquisition et de l'automatisation du geste graphique

      Trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité

      Trouble de l'acquisition et de l'automatisation du langage oral

      Trouble de l'acquisition et de l'automatisation de l'orthographe

      Trouble de l'acquisition des compétences numériques et des habiletés mathématiques

      + info

      + info

      L'origine des troubles

      Les chercheurs dans un large consensus reconaissent des causes multifactorielles

      Du côté de la génétique

      Un dysfonctionnement neurobiologique

      Causes environnementales et anatomiques

      17


      En étudiant, grâce à des IRM, le fonctionnement du cerveau chez des personnes dyslexiques les chercheurs ont mis en évidence des désordre neuronaux dans les aires cérébrales de la lecture, celles qui mettent en en relation le canal visuel au langage parlé. Les chercheurs évoquent une hypoactivité de l'hémisphère gauche du cerveau et, par conséquent, asymétrie cérébrale fonctionnelle



      Source : Ducos-Filippi, I. (2021). Accompagner les élèves dys, c’est possible ! : Mon compagnon quotidien pour une école inclusive. ESF sciences humaines.





      Dans la dyslexie par exemple, "cinq gènes de prédisposition ont été identifiés. Ils sont impliqués dans la migration neuronale. Cela signifie qu'au cours du développement fœtale, certaines neurones "ratent" leur cible finale, la dépassant pour aller se nicher dans d'autres aires du cerveau.


      Sources :

      https://www.inserm.fr/dossier/troubles-specifiques-apprentissages/

      Ducos-Filippi, I. (2021). Accompagner les élèves dys, c’est possible ! : Mon compagnon quotidien pour une école inclusive. ESF sciences humaines.





      Qui diagnostique ?

      L'enseignant / le formateur, le CPE, l'Aesh repèrent,
      le médecin et l'orthophoniste diagnostiquent


      C'est un principe de base !

      18

      + info

      L'accompagnement des élèves dys

      La connaissance des troubles

      Acquérir un bagage théorique, même à minima, est fondamental pour comprendre

      L'accompagenement collectif

      Le travail en équipe est l'une des clés pour améliorer la scolarité des jeunes

      L'aspect pédagogique de l'accompagnement

      Observer les difficultés rencontrées par les élèves mais aussi leur point d'appui

      3 facteurs incontournables

      1

      2

      3

      19


      D'une part, où se situent les difficultés des élèves et leurs besoins en termes de pédagogie et, d'autres part, comment mettre en œuvre les gestes professionnels et les adaptations, propices aux progrès et à la réussite.

      Approche qui porte autant sur des gestes précis de remédiation et d'adaptation que sur la vigilance concernant l'estime de soi et la motivation

      Connaissance des troubles

      20

      DYSLEXIE / DYSORTHOGRAPHIE

      • La dyslexie est un déficit de la conscience phonologique qui se manifeste par une difficulté à manipuler les sons qui composent les mots.

      • La dyslexie est le plus souvent associée à la dysorthographie, la seconde étant l'expression de la première quand l'élève écrit.
        Difficulté sévère de l'automatisation des règles d’orthographe.

      • Les mécanismes fondamentaux du langage écrit sont atteints dans leur structure même, souvent à la fois dans le versant compréhension et parfois dans le versant expression

      Difficulté à lire, à décoder un texte, à orthographier mais aussi à acquérir du vocabulaire, à utiliser le langage et à structurer ses idées

      21

      « La dyslexie est un trouble spécifique, durable et persistant de l’acquisition du langage écrit apparaissant chez un enfant d’intelligence normale (évaluée par des épreuves non verbales), dans un environnement scolaire adéquat, et ne présentant par ailleurs aucun trouble sensoriel, émotionnel, ni déficit socioculturel majeur.»


      Définition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

      La dyslexie est un trouble spécifique de l’apprentissage dont les origines sont neurobiologiques.

      Il se caractérise par des difficultés en reconnaissance des mots touchant la précision et/ou la fluence en association à de faibles compétences orthographiques et de décodage. La cause essentielle de ces difficultés est dû à un déficit de la composante phonologique du langage en contraste avec le niveau des autres habiletés cognitives et malgré l’exposition à un enseignement efficace.

      Lyon et al 2003 (groupe de travail de Washington 2002)

      DYSLEXIE / DYSORTHOGRAPHIE - Diagnostic

      De façon générale, il existe un consensus pour évoquer une dyslexie si l’enfant présente :
      un décalage de deux années scolaires (ou plus) dans ses apprentissages en lecture/écriture, évalués avec épreuves étalonnées (permet d’objectiver ce trouble).

      22

      Le diagnostic de dyslexie repose sur des critères d’exclusion afin d’éliminer des causes cognitives, sensorielles, affectives ou environnementales aux difficultés de lecture et sur la mise en évidence d’une discordance entre les performances aux épreuves évaluant les processus de lecture et celles évaluant les capacités intellectuelles globales.

      Retards et troubles de la lecture en fin de CE2


      - Impossibilités d’acquérir et d’utiliser les
      compétences de décodage phonémique. Pas
      d’autonomie en lecture, ne lit pas, pas de progrès.
      Dyslexies sévères
      - Acquisition lente et tardive des compétences de
      décodage en fin de CE1 ouCE2. Ils perdent un à
      deux ans de pratique de lecture et restent peu
      fluents. Dyslexies
      - Acquisition des compétences phonémiques de
      décodage mais n’arrivent pas à les utiliser en
      situation de lecture. Très peu de lecture entraîne
      une réduction des opportunités d’apprendre à
      reconnaître des mots par la procédure lexicale
      nécessaire à la lecture fluente en CE2. Lecteurs précaires

      Guillemette Pouget – Cognisciences LSE

      Les 3 types de dyslexie

      phonologique, de surface, visuo-attentionelle

      Voie d’adressage ou directe : procédure orthographique

      Voie d’assemblage ou indirecte : médiation phonologique

      Représentation orthoraphique / écrit

      Représentation phonologique / son

      23

      + info

      + info

      phonologique

      de surface

      La plus fréquente, dans 60 % des situations. L'élève ne parvient pas à se représenter, mémoriser, manipuler les sons

      Touche entre 10 et 30 % des élèves dyslexiques. Porte sur la voie lexicale de lecture. L'élève ne parvient pas à reconnaître visuellement la "silhouette" des mots.

      visuo-attentionnelle

      Forme plus rare. L'atteinte se situe au niveau du système d'analyse ou de reconnaissance visuelle entraînant des erreurs de segmentation, des sauts de mots, de ligne, un mauvais balayage oculaire, des retours en arrière et une détérioration au fil de la lecture

      24


      Déficit au niveau des règles de conversion phonème-graphème

      ex : "chein" au lieu de "chien"

      "cassette" au lieu de "casquette"

      Propension à lexicaliser des non-mots

      ex : "blufipin"


      L'élève déchiffre avec effort, lentement, lettre après lettre. Il bute sur les mots irréguliers comme "monsieur", "chorale"

      DYSLEXIE

      Quelles que soient les atteintes :
      • les élèves peinent à lire
      • la lecture est souvent lente, laborieuse
      • elle comporte de nombreuses erreurs
      • les élèves éprouvent des difficultés de mémorisation et de compréhension

      25

      DYSORTHOGRAPHIE


      • Fréquentes fautes d'usage
      • Difficulté à consolider un stock orthographique stable
      • Erreurs d'application de règles grammaticales
      • Nombreuses ratures

      26





      Dans la peau d'un dyslexique - dysorthographique

      Dysorthographie - exercice

      27

      La lumière arrivant sur terre, provenant du soleil ou de la lune, met un temps qui dépend de la distance parcourue.


      + info

      Dysgraphie

      Difficulté pathologique dans la réalisation de l’écriture manuelle

      Trouble qui affecte le geste graphique. L'élève dysgraphique n'automatise pas l'écriture manuscrite qui est soit lente, soit illisible. Elle lui demande un effort cognitif majeur et le place en situation de double tâche, entrainant une fatigue importante.

      28


      Lorsqu'il écrit, l'élève se focalise sur l'écriture (tâche du bas niveau), au dépens des activités d'apprentissage de haut niveau : associer, hiérarchiser, mémoriser, déduire, participer ...

      La dysgraphie se traduit par des anomalies de la conduite du trait dans l'écriture, entraînant des malformations de lettres, le non-respect de la ligne, des irrégularités d'espacement entre les lettres et les mots.

      Diagnostiqué à partir de 7/8 ans



      Conséquences

      • Les écrits, incomplets et souvent illisibles ne sont pas utilisables pour réviser, apprendre.
      • Les contrôles écrits, les exercices écrits ne reflètent ni le travail de l’enfant, ni sa maîtrise des savoirs.
      • L’entraînement à la copie n’améliore pas les performances, il a même l’effet contraire. Cet entraînement est fatigant et démotivant et il ancre encore plus l’élève dans son handicap.

      29

      DYSPRAXIE

      • Trouble qui touche les gestes et l'orientation dans l'espace
      • L'élève dyspraxique ne peut ni organiser ni réaliser des gestes qu'il a pourtant conçus correctement : toutes ses réalisations motrices ou graphiques sont gauches, lentes, brouillonnes
      Trouble qui altère l'acquisition, la planification et l'automatisation des gestes volontaires, orientés vers un but (praxies)

      30

      Dans la peau d'un élève dyspraxique

      La dyspraxie entraîne toujours une dysgraphie. Mais l'élève dysgraphique n'est pas forcément dyspraxique

      31

      Conséquences sur les apprentissages

      L'élève dyspraxique se caractérise par le décalage important entre ses compétences verbales, souvent au-dessus de la moyenne, et une maladresse, un manque de fluidité importants dans ses gestes

      Source : Ducos-Filippi, I. (2021). Accompagner les élèves dys, c’est possible ! : Mon compagnon quotidien pour une école inclusive. ESF sciences humaines, p.31

      32

      DYSPHASIE

      Trouble qui concerne l'acquisition et l'automatisation du langage oral, que ce soit dans le versant expressif (parler) ou dans le versant réceptif (comprendre un énoncé oral).
      Souvent les deux versants sont atteints : on parle alors de dysphasie mixte

      Symptômes principaux :
      • retard d’apparition du langage (pas de mots avant 2 ans)
      • production immature de sons
      • structures grammaticales simplifiées
      • vocabulaire réduit
      • mémoire auditive faible

      33

      Source : Ducos-Filippi, I. (2021). Accompagner les élèves dys, c’est possible ! : Mon compagnon quotidien pour une école inclusive. ESF sciences humaines, p.34

      Conséquences

      Les difficultés induites par un trouble de la communication et la compréhension sont nombreuses, l'élève est en difficultés dans toutes les disciplines, il ne peut pas être autonome.

      Les répercussions sont multiples et variées, elles portent sur :
      - Les 2 versants du langage expresssion et réception
      - L'apprentissage du langage écrit mais dans certains cas l'accès à l'écrit offre une aide, modalité d'accès à la phonologie et à la syntaxe
      - l'apprentissage des langues vivantes
      - la fatigabilité
      - des processus cognitifs : abstraction, attention, mémoire, rigidité, lenteur, focalisation sur les détails
      - des processus moteurs
      - la perception temporelle
      - le domaine psychologique : intolérance à la frustration, colère, inhibition, repli sur soi, mutisme, troubles anxieux, mauvaise estime de soi, ...

      34

      DYSCALCULIE

      • Retard hors normes dans la mise en place de la numération et des habiletés arithmétiques

      • Trouble étudié récemment,
      • Souvent associée aux autres troubles
      • (langage, lecture, attention, troubles visuo-spatiaux)
      • Idem filles / garçons
      • Estime de soi
      • Angoisse des maths, phobie des chiffres
      • Conséquences durables

      35

      Dysfonctionnement dans les domaines :


      – de la construction du nombre : analogique, verbal, visuel
      – des opérations
      – des concepts fondamentaux
      – de la résolution de problèmes

      Conséquences

      Difficultés relevées dans l’acquisition et l’utilisation des chiffres :

      - Formes des chiffres ;
      - Substitution de chiffres ;
      - Position des chiffres dans les nombres :
      24 au lieu de 42, 301 au lieu de 310

      - Erreurs syntaxiques quand il faut passer d’un format numérique à un autre :
      3100020045 au lieu de 31245

      Lecture écriture des nombres :
      • en chiffres / en lettres

      • Inversions 9/6 17/71

      • 482 / 400-4-20-2

      36

      Opérations :
      • Sens des opérations
      • Pose et techniques opératoires
      • Tables
      • Calculette
      • Etapes du raisonnement

      Résolution de problèmes :
      • Lire et comprendre
      • Choisir la bonne opération
      • Calculer correctement
      • Ecrire la réponse

      37

      L'élève dyscalculique est en difficulté à chaque fois qu'il rencontre des nombres, par exemple :


      - en français, trouver le siècle d'un auteur à partir de son année de naissance

      - en histoire avec la chronologie des événements

      - en géographie avec les échelles

      - en EPS quand il faut compter les passes, estimer une distance


      TDAH


      Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité

        se caractérise par la manifestation de trois symptômes :

        - inattention
        - impulsivité
        - parfois hyperactivité

        38

        difficulté à réguler les émotions et à gérer le temps

        39

        Trois types de TDAH

        les trois symtômes principaux s'associent différemment

        + Info

        Type 2


        inattention prédominante : l'élève (surtout) la fille démontre principalement des problèmes attentionnels mais n'est pas particulièrement agité ou impulsif. En l'absence d'un diagnostic on pense plutôt à un manque de motivation, d'intérêt et de travail

        Type 3

        TDAH mixte : l'élève (surtout le garçon) combine les trois symptômes. Il est à la fois hyperactif, impulsif et éprouve des difficultés attentionnelles. L'élève est en échec. L'équipe éducative est sollicitée assez rapidement

        Type 1


        hyperactif-impulsif : l'élève (surtout le garçon) est principalement hyperactif et impulsif mais l'inattention n'est pas prédominante. Tant que le diagnostic n'est pas établi, cet enfant est souvent considéré comme perturbateur

        Origine et prise en charge médicale du TDAH


        les scientifiques ont mis en évidence un déséquilibre de deux neurotransmetteurs - la dopamine et la noradrénaline - ce qui entraîne un dysfonctionnement du cortex préfrontal, là où siègent les fonctions exécutives.


        Cette anomalie provoque une dissonance, une dysharmonie entre l'âge réel de la personne et ses capacités exécutives (manifestation d'un comportement immature qui ne nous semble pas en rapport avec l'âge)


        Au vu de l'origine du TDAH et de ses conséquences dans la vie quotienne la Haute Autorité de Santé évoque la nécessité d'une double approche du patient, à la fois pharmacothérapeutique et psychothérapeutique


        https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2015-02/tdah_synthese.pdf



        40

        Points essentiels

        La vulnérabilité psychosociale

        Des profils d'élèves variés

        Attention à la double tâche

        Des troubles et non des difficultés ponctuelles

        Des apprentissages non automatisés

        L'accesslab Ensfea

        Réseau national handicap de l'enseignement agricole

        41

        42

        43

        44

        3. Le repérage possible



        GAP Dys - 2021/2022

        45

        4. Apports
        sur les dispositifs de scolarisation

        Des dispositifs pour les élèves / apprentis à besoins éducatifs particuliers

        46

        47

        Des dispositifs pour les élèves à besoins particuliers

        48

        Des projets de scolarisation adaptés

        Objectifs

        Disposer de documents formalisés et évolutifs

        Prendre en compte tous les partenaires


        et les amener à communiquer



        Prendre en compte l’apprenant avec ses réussites et

        ses difficultés et créer un parcours personnalisé adapté

        + info

        + info

        Le PAP

        Plan
        d’accompagnement personnalisé

        Projet personnalisé de scolarisation

        Le PPS

        49

        Prendre en compte les aménagements nécessaires dans le cadre de projets adaptés

        Le contrat aménagé

        Info

        Le PPRE

        Programme personnalisé
        de
        réussite éducative

        L'aménagement
        aux examens

        Le PAI

        Projet
        d'accueil
        individualisé


        Dispositif interne à l’établissement


        "Pour les élèves dont les difficultés scolaires durables sont la conséquence d’un trouble des apprentissages"


        Dispositif d'accompagnement pédagogique qui s'adresse aux élèves du premier comme du second degré pour lesquels des aménagements et adaptations de nature pédagogique sont nécessaires, afin qu'ils puissent poursuivre leur parcours scolaire dans les meilleures conditions, en référence aux objectifs du cycle.


        Dispositif relevant de la MDPH

        (maison départementale des personnes handicapées)

        Traite des aspects de la vie scolaire

        Concerne l’aménagement de la scolarité et les aménagements pédagogiques, l’orientation, les mesures d’accompagnement, l’attribution de matériel ou d’aides humaines (AESH)


        Le contrat est dit « aménagé » lorsqu’il concerne un apprenti en situation de handicap.


        Ce contrat de travail de type particulier engage trois partenaires :

        - l’employeur,

        - l’apprenti en situation de handicap

        - le centre de formation pour apprentis (CFA).



        50

        51

        Le plan d'accompagnement personnalisé : PAP

        Focus sur

        52

        Le Plan d’Accompagnement Personnalisé-1


        Il doit répondre aux besoins constatés des élèves présentant des troubles des apprentissages lorsque la situation ne nécessite pas de solliciter la MDPH pour la mise en place de dispositifs relevant du droit spécifique.

        Il est proposé aux élèves dont les besoins nécessitent un accompagnement

        Il est élaboré à partir d’un document type qui doit être utilisé au sein des établissements scolaires afin de faciliter :
        - l’homogénéité des pratiques académiques ;
        - la continuité et le suivi des aménagements, notamment pour les élèves qui seraient amenés à changer d’établissement.

        Lorem ipsum dolor sit amet

        Lorem ipsum dolor sit amet

        Lorem ipsum dolor sit amet

        Ce document présente la situation de l’élève, les aménagements et

        mesures pédagogiques adaptés à mettre en œuvre pour répondre à

        ses besoins spécifiques.


        Réactualisé et enrichi tous les ans, il suit l’élève tout au long de sa scolarité,

        tant qu’il bénéficie du PAP.

        Le PAP peut être proposé par les enseignants ou demandé par la famille, à tout moment de la scolarité dans ce dernier cas. Sa mise en place fait suite à un examen des troubles par le médecin scolaire ou par le médecin qui suit l’enfant et, le cas échéant, à des bilans psychologiques et paramédicaux de l’élève

        53

        Le Plan d’Accompagnement Personnalisé-2


        54

        Le projet personnalisé de scolarisation : PPS

        Focus sur

        55

        Prise en charge d’un élève en situation de handicap au sein de l’établissement : démarches

        1ère situation

        Un apprenant inconnu de la MDPH et dont la situation vous préoccupe :

        ● Le proviseur réunit l’équipe 
éducative qui procède à l’ analyse de la situation scolaire de l’élève.

        ● Il demande aux parents de prendre contact avec la MDPH.

        ● Il transmet les coordonnées de 
l’enseignant référent qui pourra 
accompagner la famille dans sa démarche.

        ● Une première réunion PPS est mise en place. Les informations relatives à sa situation scolaire recueillies dans le document (GEVA-Sco première demande)

        2ème situation
        l’élève est reconnu comme handicapé

        ● La famille a saisi préalablement la
« Maison Départementale de la Personne Handicapée ».

        ● Une Équipe de Suivi de la Scolarisation (ESS) évalue les besoins de l’enfant en situation scolaire au moins une fois par an.

        ● L’enseignant référent transcrit les informations recueillies au cours de cette réunion dans le document intitulé « guide d’évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation » (GEVA-Sco réexamen) et les transmet à l’équipe plurisidiciplinaire de la MDPH

        56

        57

        Texte de référence :

        Arrêté du 6 février 2015 relatif au document formalisant le projet personnalisé de scolarisation

        Un guide : les informations relatives à la situation scolaire de l’apprenant en situation de handicap doivent être recueillies au moyen du document intitulé « guide d’évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation » (GEVA-Sco première demande ou réexamen)
        Ref : cnsa

        Le Projet Personnalisé de Scolarisation - PPS


        58

        Le Projet Personnalisé de Scolarisation

        • s’élabore au cours d’une réunion d’équipe de suivi animée et coordonnée par un enseignant référent (Enseignant spécialisé EN mis à disposition de la MDPH).

        Le PPS

        L’objet de cette réunion

        MDPH

        • est de concevoir les éléments du projet personnalisé de scolarisation - PPS, de les communiquer à l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH.

        • L’équipe pluridisciplinaire de la MDPH étudie et discute cette proposition et la soumet pour validation à la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie de la Personne Handicapée).

        Le PPS définit les modalités de déroulement de la scolarité en précisant :


        • la qualité et la nature des accompagnements nécessaires, notamment thérapeutiques ou rééducatifs ;


        • les activités de la personne chargée de l’aide humaine, s’il y a une décision en ce sens ;


        • l’utilisation d’un matériel pédagogique adapté, s’il y a une décision en ce sens;


        • les aménagements pédagogiques adaptés ;



        • les dispenses d’enseignement.

        Le Projet Personnalisé de Scolarisation

        Il comprend quatre grandes rubriques :

        59

        La mention du ou des établissements où l’élève est effectivement scolarisé

        Les objectifs pédagogiques : tiennent compte de l’éventuelle nécessité d’adapter la scolarisation de l’élève en fonction de ses besoins particuliers résultant de son handicap

        Les décisions prises par la CDAPH en matière de scolarisation

        Les préconisations utiles à la mise en œuvre de ce projet, telles que l’accompagnement par un centre médico-psychopédagogique, par exemple

        60

        Le contrat aménagé

        61

        62

        https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-en-alternance-10751/apprentissage/article/handicap-contrat-d-apprentissage-amenage

        MERCI !

        GAP Dys - 2021/2022

        63