Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Suzanne dans
Juste la fin du monde, Jean Luc Lagarce

Suzanne est un des cinq personnages de la pièce de théâtre Juste la fin du monde. Elle a 23 ans et il s'agit de la petite sœur du personnage principal.

🐵🐶🐺🦊🦝
🐱🦁🐯🐴🦓
🐮🐷🐗🦒🐭

Image tirée de l'adaption cinématographique de Juste la fin du monde de 2016 écrite, coproduite, réalisée et montée par Xavier Dolan dans laquelle Suzanne est jouée par Léa Seydoux

🟥🟧🟨
🟩🟦🟪
🟫⬛⬜

🎶

🎂🛍️🐉🎅🐰🎓
🎃🎊🏊🎭☪️☘️
🏈🦃💘 👰🎿⚽

🏝️

⚱️

🔟

🍎

Je serais une mouette car je cherche la liberté, je veux quitter la maison de ma mère : "J'habite toujours ici avec elle. Je voudrais partir mais ce n'est guère possible … on doit se résigner." (Partie 1, scène 3, p 67, v.152). Tout comme la mouette qui souhaite prendre son envol, je déborde d'énergie et je la libère par la parole en laissant souvent place à la confrontation.

Je serais la couleur orange car c'est une couleur associée à mes traits de caractère : je suis très énergique, active et enthousiaste. Je suis également très communicative. Je m'exprime beaucoup en laissant ma spontanéité et ma sincérité parler et c'est donc pour cela que cette couleur me correspond. Dès l'arrivée de Louis je parais chaleureuse, c'est en effet moi qui fait les présentations :

"C'est Catherine.

Elle est Catherine.

Catherine, c'est Louis.

Voilà Louis.

Catherine" (Partie 1, scène 1, p53, v.1)


Je serais Manifest de Mark John Petrie et Jordan Lawlor (lien cliquable)

En effet, cette musique pourrait représenter ma mentalité. Elle évoque l'ambivalence de mes sentiments intérieurs suite au départ de Louis : je suis au premier abord triste à cause du manque de souvenir partagé avec mon frère comme cette musique qui est assez calme de 0:00 à 1:20 mais j'ai également une grande colère, une grande frustration enfouie en moi qui peut éclater comme lorsque j'ai exprimé ce que je reprochais à Louis lors de la Partie 1, scène 3. De la même façon, à partir de 1:20, le rythme de la musique s'accélère et on entend que de nombreux instruments jouent en même temps rendant la musique épique. Cette musique correspondrait donc à mon intériorité dans la mesure où la dualité tristesse et colère est bien représentée à travers celle-ci.

Je serais Noël car cette fête représente l'enfance l'insouciance. Je suis moi-même très insouciante, laissant facilement mes émotions prendre le dessus sur moi, de plus je suis la personne la plus proche de l'enfance dans la famille étant la plus jeune. En plus de tout ça, à cause de ma position de benjamine, je suis vue par les autres membres de ma famille comme une adolescente en pleine crise, un enfant faisant des caprices, on me néglige :

"On ne m'écoute jamais [...]— Je ne sais pas pourquoi je me fatigue —" (Partie 2, scène 2, p111, v.15-19)

Enfin, Noël est une fête à laquelle on peut m'associer car lorsque Louis revient, cela est comme un cadeau pour moi. Je l'ai toujours attendu depuis des années et même si je lui reproche beaucoup, je reste extrêmement heureuse comme lors des fêtes où toutes les familles se rassemblent.


Je serais la mer car il s'agit du lieu pouvant le mieux représenter les émotions que j'ai ressenti à cause du départ de Louis. Je fus en effet à la fois triste et en colère. La mer peut alors symboliser mon état, celle-ci étant parfois calme et parfois agitée.

Je serais une urne ou une coupe car ces objets sont les symboles de la déesse Léthé, parfois représentée sous la figure d'un vieillard. Les objets de cette déesse me correspondraient bien car il s'agit de la déesse de l'oubli, fille d'Eris. J'ai comme tout oublié de mon frère, parti lors de mon enfance, je n'ai que très peu de souvenirs de lui : "- je ne me souviens pas de toi - " (Partie 1, scène 3, p62, v.2), c'est alors pour cette raison que ces objets me correspondent.

Je serais le 1 car même en ayant été le 3e enfant de la famille, je fus toujours intimement liée à ce chiffre : seule, isolée d'Antoine et Louis dès ma naissance en plus d'être la seule fille. En effet, j'ai toujours été seule, étant enfant alors que mes deux frères ne participaient pas aux fêtes de familles : "Ils allaient chacun de leur côté faire de la bicyclette, chacun pour soi, et nous seulement avec Suzanne cela ne valait plus la peine" (Partie 1, scène 4, p74, v. 129-131). En plus de ça, je suis aujourd'hui mise à part par ma famille et traitée comme un enfant encore à mon âge. Le 1 symbolisant tout ce qui est individuel et opposé au collectif, je trouve qu'il me correspond.


Je serais une cerise car j'essaie de tisser des liens avec Louis, je reste attachée à lui malgré son départ. Je m'implique beaucoup afin de garder à tout prix ce lien et rattraper le temps perdu. Je souhaite faire bonne figure devant lui, je vais presque jusqu'à remplacer Antoine en transmettant les habitudes que j'avais avec lui à Louis :

" En général, à l'ordinaire, Antoine à ce moment-là,

Antoine me dit :

"Ta gueule, Suzanne." " (Partie 1, scène 8,p80-81, v21-23)