Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Eolienne et panneau solaire :

est-ce vraiment écologique ?

Retour au menu

Cycle de vie d'une éolienne

Matières première

Fabrication

Transport

Utilisation

Fin de vie

L'impact du transport varie beaucoup car il dépend du site de fabrication du constructeur. Le transport des composants jusqu'à l'usine d'assemblage correspond en moyenne à une distance de 600 km et l'acheminement jusqu'au site correspond aussi à une distance en moyenne de 600 km.

Une éolienne (et ses fondations) pesant environ 624 tonnes, les émissions de C02 liés au transport d'une éolienne équivaut à environ 45 000 tonnes de CO2.

Besoin en matière première pour une éolienne

1- Le rotor :

Composants
Matériaux
Pourcentage massique du rotor
Pales
Fibre de verre ou carbone
55%
Moyeu
Acier (fonte)
40%
Nez et éléments des pales
Acier et fibre de verre
Moins de 1 %
Autres

4%


2- La nacelle :

Composants
Matériaux
Pourcentage massique du rotor
Arbres, roulement principale, frein mécanique,
multiplicateur générateur
Acier, cuivre ou aimant permanent
55%
Ensemble cadre-châssis-carénage
Acier inoxydable ou fonte pour les parties du

support métallique et plastique renforcé de fibre

de verre pour les protections

30%
Système d'orientation
Acier
5%
Transformateur

Acier et cuivre
8 %
Autres

2%


3- Le mât :

Il est composé en acier (dans 88% des cas, et en béton dans les autres cas).


4- Les fondations :

Pour une éolienne d'une puissance de 3MW, les fondations ont un diamètre de 20 mètres et une profondeur d'environ 3 mètres. On retrouve ainsi 800 tonnes de béton armé, 40 tonnes d'acier et 400 tonnes de terre recouvrant le radier, ce qui correspond à la consommation en béton d'un immeuble de 12 appartements.


Une éolienne de 2 MW bien située produit approximativement 4 GWh/an, ce qui correspond à la consommation d'environ 1150 ménages.

Retour au menu

Cycle de vie d'un panneau solaire

Matières première

Fabrication

La majorité des panneaux solaires est aujourd’hui fabriquée en Chine.


Il y a plusieurs raisons à cela :

La première est liée au fait que la Chine possède un vrai savoir-faire en matière de production de panneaux photovoltaïques. En effet, le pays est l’un des seuls à investir massivement dans l’énergie photovoltaïque dès le début des années 2000 avec plusieurs objectifs :

  • Développer un secteur économiquement prometteur ;
  • Créer des millions d’emplois à travers le pays ;
  • Et devenir plus indépendant en matière d’énergie.

Cette stratégie s’est avérée payante puisque la majorité des fabricants de panneaux solaires sont des marques chinoises.


La seconde raison qui explique que les panneaux solaires sont généralement fabriqués en Chine est d’ordre logistique, la matière première nécessaire à leur fabrication se trouvant déjà sur place (la silice dont est issu le silicium y est présente en grande quantité).

Fin de vie

Transport

Utilisation

Un panneau solaire photovoltaïque est composé :

  • d’aluminium, qui constitue le cadre ;
  • de verre, qui représente entre 75 et 80 % du panneau ;
  • de cellules photovoltaïques, elles-mêmes composées de silicium cristallin ;
  • d’un film plastique ;
  • et de connexions en cuivre et/ou en argent.

Les panneaux solaires sont fabriqués en Chine. Une fois fabriqués, il faut donc les transporter jusqu’en France. Cela se fait le plus souvent par d’immenses bateaux, qui émettent du CO2.

Grâce à sa taille imposante, chacun de ces bateaux transporte plusieurs tonnes de panneaux solaires entre la Chine et l’Europe, représentant une part d'environ 5 000 tonnes de CO2.

La pollution individuelle de chaque panneau lors du transport est donc minime.

A cela, s'ajoute le transport routier, ayant une consommation de 72 tonnes de CO2 par tonne de matériel déplacé.

La production électrique d'un panneau solaire dépend de sa taille, de son orientation (face au soliel) et de la région dans laquelle il est implanté :