Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Achehboun omniya

Économie : La consommation ne dépend-elle que du revenu ?

  • Le revenu des ménages est constitué.
  • Des revenus primaires, Le revenu primaire représente les recettes monétaires que
  • les ménages tirent de leur contribution, directe (production) ou indirecte (consommation, placement), à l'activité économique.
  • - Des revenus secondaires, ou indirects, dits revenus de transferts

L'origine du revenu des menage

1 - La consommation des ménages

y La consommation est l'opération qui permet de
satisfaire des besoins par destruction de la valeur
u Soit par la consommation marchande :
achat de biens et services marchands
- Soit par la consommation non marchande :
o utilisation de services ou de biens non-marchands,
gratuits (éducation) ou payant (santé) mais proposés à
un coût inférieur au prix de REVIEN

Le revenu explique en grande partie le niveau de la consommation, surtout lorsque les besoins primaires ne sont pas tous satisfaits, ce qui est le cas dans de nombreux pays en voies de développement.

Mais d’autres facteurs économiques comme le taux d’intérêt ou le taux de chômage interviennent aussi sur ce niveau de consommation.

De plus si on s’intéresse à l’aspect qualitatif de la consommation, on remarque que des facteurs sociologiques jouent un rôle non négligeable car la consommation n’est pas simplement la satisfaction d’un besoin mais représente aussi un signe, une expression.

On peut s’attendre à ce que l’augmentation du temps libre ou de loisir, conséquence de la réduction du temps de travail, va modifier à la fois le niveau et la structure de consommation des ménages car elle joue sur le revenu mais aussi, sur le style de vie des individus.

4

L'épargne des ménages

Fraction du revenu non consommé, l'épargne joue un rôle

économique. En fournissant les capitaux nécessaires aux
entreprises, elle contribue à la croissance et à la
modernisation de l'outil productif.
L'épargne réuni les agents à capacité excédentaire de
financement (les ménages) et les agents à besoins
structurels de financement (les entreprises).
Il faut distinguer:
A)-Les formes d'épargne
B)-Les motifs de l'épargne

a.Les formes d'épargnes

On distingue

- L'épargne de constitution du patrimoine (acquisition de
biens immobiliers tels la résidence principale)
+ L'épargne de précaution (retraite, dépenses de santé,
avenir des enfants...)- L'épargne de spéculation destinée à procurer des gains
financiers et à maintenir la valeur du patrimoine,
(notamment érodé par l'inflation) par la souscription de
produits sur
• le marché bancaire et assimilé (Caisse d'épargne, PAV)
, le marché financier et boursier (Actions et d'obligations)

b. Les motif de l'epargne

VS

le motif du legs, des ménages épargnent pour transmettre le capital constitué aux enfants ou petits-enfants ; le motif de spéculation, ce qui revient à dire que le placement est destiné à l'accroissement de richesse, en investissant dans l'immobilier ou dans des actions cotées en bourse, etc.

L'évolution de l'effort d'épargne des ménages

  • La baisse du taux d'inflation, qui renchérit le coût des emprunts et réduit le revenu net des prêts.
  • La faible progression du pouvoir d'achat, liée au partage de la V.A., défavorable au travail et favorable aux revenus du capital.
  • L'inquiétude des ménages quant au financement de la sécurité sociale et des retraites, et quant à l'avenir de l'emploi.

(Trois facteurs contradictoires expliquent cette évolution)