Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

1

0

2

Le massacre de la Saint-Barthélemy.

Cet événement débute le 22 aout 1572, avec la tentative d'attentat contre l'amiral de Coligny.

La nuit du 23 au 24 aout, les principaux chefs protestants se font massacrer au Louvre.

Le 24 août, fête de la Saint Barthélemy, Coligny est égorgé dans son lit et son cadavre est jeté dans la rue.

Les gardes et les miliciens, poursuivent le massacre dans le quartier de Saint-Germain l'Auxerrois. Ils massacrent deux cents nobles, venus de toute la France pour assister aux noces princières, et rassemblent leurs cadavres dans la cour du Louvre. Certains chefs protestants, prévenus à temps, arrivent à s'enfuir avec les gardes des Guise à leurs trousses.

Quand la population parisienne sort dans la rue, réveillée par le tocsin, elle prend connaissance du massacre. C'est aussitôt un massacre. Dans les rues de la capitale, chacun s'en prend aux protestants qu'il rencontre.

Les malheureux, hommes, femmes, enfants et bébés, sont traqués jusque dans leur lit et abattus des pires façons. Et l'on en profite pour piller les biens des victimes.

À la mi-journée, le roi ordonne d'en rester là. Mais ses sonneurs de trompe ont le plus grand mal à faire respecter ses ordres.

Charles IX assume la responsabilité des événements. Il explique que Coligny avait créer un complot et qu'il avait dû l'exécuter.

Je penses que le tableau est fiable. La présence de Catherine de Médicis, qui évoque qu'elle est derrière ce massacre.

Gibet

Louvre

Appartements de Coligny

L'Amiral Coligny, pendu a la fenêtre de sa chambre.

L'Amiral Coligny, décapité après avoir été jeté par la fenêtre de sa chambre.

L'Amiral Coligny, traîné jusqu'au gibet (1) de Montfaucon.


Meurtres de protestants

Femmes, enfants, hommes et bébés morts.

Protestants décapités.