Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

INDEX

2022

QUALITÉ

DE VIE

La capacité à s'adapter, une vrai compétence sur FLA3

00

Index

write a subtitle here

02

01

03

04

06

05

07

08

Pourquoi une étude ?

Open Space

Sécurité

Le POE

Avant-propos

Machine à café

Sens au travail

L'adaptabilité une compétence ?

Prêt pour exploiter ?


Les enquêtes permettent de rencontrer les salariés, s’intéresser à leurs besoins, leur travail et problématiques : Si besoin défendre les intérêts collectifs des agents auprès de la direction et engager des actions. Périmètre de notre enquête : qualité de vie au travail

Périmètre :


  • Organisation ONEFLA3
  • Ergonomie du POE

Menu

Désordre et de lassitude exprimé par les agents

Au cours des entretiens les agents se sont exprimés sur le sens de leur travail

Travailler sur les conditions de travail en open space et la gestion de la crise du logement

30 agents DPN ont été questionnés


Enquête CGT réalisée sur l’organisation Onefla3 en 2021 reçue positivement par les agents / direction.

La CGT a pris en acte du retour de l’étude réalisée par Mr M.Vakaoulis : faibles interactions entre les syndicats et les agents.

01

Pourquoi une étude &

AVANT_PROPOS

02

Le POE

Couloirs transformés en salle de réunion :

Est-ce que cet affichage vous est utile, est-ce une évolution pour mieux travailler ?


Levée des yeux au ciel « Ça fait genre, on gère », « je ne cherche pas à comprendre, je fais ce qu’on me dit de faire ».

Fini le MEEI, OEEI… ?

Lieux de passage bruyant et agités.

Menu

03

Sécurité

Menu

La cohabitation dans un même bureau des donneurs d’ordre EDF et des sous-traitants.

Cohabitation

La capacité des ventilations pour assurer le renouvèlement de l’air.

Ventilation

Les dimensionnements architecturaux et organisationnels sont-ils adaptés en cas d’évacuation incendie/PUI ?

Adaptation

04

Open Space

04

03

02

01

·Concept créé pour favoriser les interactions entre employés et la transparence.

Disparition des cloisons pour laisser place aux open spaces fait chuter le nombre d’interactions orales directes d’environ 70 %. À l’inverse, le nombre d’échanges virtuels, par courrier électronique par exemple, a augmenté fortement.( Étude)

Comportements phobiques générateurs d’agressivité (Étude)

Les agents travaillant dans des bureaux surchargés ou en open space, le télétravail est une bulle qui permet aux agents de travailler sereinement

01

Se développe de manière accrue sur FLA3 : crise du logement


suite

« Quand je sais que je dois aller travailler dans un bureau où nous sommes une 20 ène de personnes, je ne dors plus et je n’arrive pas à me concentrer, je rentre chez moi épuisé»
« On a mis en place des open space pour soi-disant mieux partager et mieux gérer les interfaces projet mais en réalité, nous sommes fixés sur notre écran avec notre casque pour ne pas être distraits par le bruit environnant »

« Je n’ose pas parler aux autres de peur de déranger tout le monde autour »

« "Dans la valse des bureaux, et la diminution de la surface de travail je dois déplacer un agent dans un open space, son travail demande une grande concentration, il est déjà inquiet à l’idée de changer et je sais qu’il ne pourra être efficace. Son activité demande de la concentration ».

« Lorsque je suis en audio, je dois parler tout bas, j’ai peur de perturber mais certain de mes collègues ne font pas attention et ils parlent fort en entrant dans le bureau. Parfois il y a même des réunions qui se font à coté de nous, je suis très fatigué ».

« Entre les conversations, les appels téléphoniques et le bruit généré par les claviers des ordinateurs, la cacophonie peut vite s’installer, ce qui se traduit par de la fatigue »...

OPEN

S

SPACE

suite

« On ne se dit même pas bonjour »

« Je ne sais pas si ce sont des agents DPN ou des sous-traitants »
« Au début ça se passe bien, les personnes étaient disciplinées, il n’y avait pas de mélange de fonctions, ensuite il y a eu des réunions dans l’open space ce qui ont dégradé nos conditions de travail »

« L’open space ce n’est pas que dans des grands bureaux, il y a aussi des open space dans des petits bureaux ! Nous sommes 4 dans un bureau de 2 »

« Il y a toujours du bruit, les téléphones, les audios, les gens qui rentrent et sortent, les conversations, quand je rentre chez moi j’ai la tête farcie, je suis beaucoup plus fatigué qu’avant»

« Au 4 ème, certains grands bureaux sont occupés que par 1 seule personne, on le vit comme une injustice sociale »

« Je travaille sur des sujets confidentiels et je dois me réfugier dans un coin pour ne pas être entendu. Le télétravail me facilité la tâche ».

OPEN

SPACE

suite

Menu

CONCLUSION

OPEN SPACE

Les salariés expliquent leur détresse, leur stress et le sentiment d’être épiés sans cesse par leurs collègues ou la hiérarchie.

Arrêter de raconter qu’avec l’open space tout le monde va mieux communiquer et qu’il sera possible d’améliorer les interfaces et la cohésion d’équipe.

« Il faut garder à l’esprit que la concentration y est plus difficile et le travail souvent moins efficace. Ces espaces ont nettement augmenté, malgré la Covid. Le port du masque obligatoire rend ces espaces encore plus difficiles à vivre »Extrait rapport d’un médecin du travail à EDF DPN FLA3.

Urgent de repenser l’architecture du POE en lui redonnant sa forme initiale.

Menu

« Certain sont venu ici, des personnes brillantes et au bout d’un an elles souhaitent partir, je suis devenue une personne aigrie – je ne disais plus bonjour, ce n’est pas moi »


« Depuis que je suis sur FLA3, j’ai changé 15 fois de bureaux »

« Il y a un manque de stabilité des bureaux qui est à l’image de l’organisation »

« j’ai le sentiment que lorsque que tu fais remonter une difficulté, on te comprend, on sait que c’est dure mais on te dit qu’il faut que tu d’adaptes « S’ADAPTER »

« La force de FLA3 c’est la capacité à s’adapter aux changements d’organisation, c’est ce que dit le manager, et bien désolé mais ce n’est pas possible pour moi, ce n’est pas une force une orga qui change tous les 6 mois mais plutôt une faiblesse des organisations mises en place »

« Il faut arrêter d’être moderne »

« On m’a dit lors de mon EAP, on sait que c’est difficile mais adapte toi »

L'adaptilité une

COMPÉTENCE ?

05

Menu

SENS AU

TRAVAIL

06

« Il parait que OneFLA3 apporte de bonnes choses mais pour moi c’est énormément de complexifications », « 1 an sur FLA3 je ne trouve pas de sens à mon travail – Je ne me plais pas »

« La charge de travail tendu »,
« Ce qui me déplaît c’est la politique générale du site ».
« On te demande de mettre une organisation en place, et puis tu te prends le merdier dans les dents, merdier ambiant »,
« On recrute des gens qui ont de l’expérience, sauf qu’on ne les écoute pas. J’ai l’impression de régresser. Les principes de bases ne sont pas en place ne sont pas efficaces »
« L’idée de faire travailler les gens ensemble est bonne ONEFLA3 mais ça s’organise »,
« Je veux me réorienter professionnellement. Je ne supporte plus la gestion actuelle au jalon – sous l’angle du jalon au détriment de la qualité, la sûreté et de la sécurité »,
« Je fais des heures de malade ça ne dérange personne »,
« Cela m’atteint psychologiquement, je ne supporte plus les « jalonistes »,
« Les vérités ne sont pas bonnes à dire. Si un directeur dit un truc débile, et bien il ne faut rien dire. »
« Quand un directeur demande un truc tu dois faire même si c’est n’importe quoi ! »
« On est tout seul pour monter une organisation, pas d’appui – personne mesure le travail que cela représente. On te demande des trucs dingues – On travail et on réfléchit ensuite ; pas de PFI »,
« Les gens expérimentés on ne les écoute pas – Il faut arrêter de prendre des expérimentés, ils n’en peuvent plus. Tous ceux qui viennent sont tristes »,
« pourquoi je devrais m’adapter à une orga inefficace plutôt que d’essayer de faire évoluer les choses pour que collectivement on soit plus efficace"

Nombreux sont les agents qui disent que plus de 50 % de leur travail n’est pas exploité. Nous avions déjà cette même thématique il y a un an.

07

Menu

MACHINE A

CAFÉ

La suppression des machines à café, des fauteuils, mange debout…à chaque étage ne favorise plus les interactions entre les collègues.


Coin « pause-café » est un excellent endroit pour gérer les interactions et favoriser la cohésion.

Création et maintien des liens sociaux.

Suggestion agents : direction doit passer dans les bureaux - dire bonjour, prendre des nouvelles.

08

Prêt pour

FIN

La qualité de nos transferts et la charge du reste à faire inquiète les agents. « Je n’ai pas les moyens pour former tous les agents qui vont intégrer mon équipe. Le projet les accapare et ils n’ont pas la possibilité d’aller en formation prochainement » « on switch entre être prêt pour le jalon et la gestion quotidienne du projet ». « il y a l’indicateur et la réalité sur le terrain »

EXPLOITER ?

Important de redonner la place nécessaire pour se préparer à nos activités futures.

Il est temps de se décorréler du OneFLA3 pour certaine activité et de se préparer sereinement à être exploitant. « Il faut geler les plannings sur les équipes de quart et leur laisser du temps pour qu’elles se préparent », « ll faut rassurer les agents et leur dire que ça bouge, les préparations modulaires sont en cours ».