Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Biographie

Sommaire

Réponse à
la
problématique

Le théatre au

18ème siècle.

Résumé

Mon avis

L'îles des Esclaves
de
Marivaux

Commencer

La Problématique

Comment l'inversion des rôles permet-elle à Marivaux de représenter l'injustice social ?

suivant


Marivaux (Pierre Carlet de Marivaux) est un écrivain, dramaturge français du 17-18 ème siècle. Il a appartient au mouvement des Lumières. Il a écrit des romans(Les Télémaques Travesti)inspiré des "Aventures de Télémaques" publié par Fénelon en 1699, mais il surtout célèbre pour ses comédies qui renouvellent le genre d'après Molière. Les comédies de Marivaux les plus réussies sont écrites pour les comédiens du théâtre des Italiens : Arlequin est son personnage favori. L'île des esclaves (1725) est une des premières comédies sociales de Marivaux. Il est né a Paris dans une famille de petite noblesse. Inscrit a la faculté de droit de Paris en 1710, il préfère à ses études la fréquentation des salons mondains où l'on parle littérature; il abandonne partiellement le droit et publie en 1712, une comédie : "Le Père prudent et équitable ". A partir de 1716, il signe "Pierre Carlet de Marivaux". Ces premières oeuvres appartiennent au modernisme.
Ses contemporains:
-Thomassin, le comédien qui tient jusqu'à sa mort le rôle d'Arlequin.
-Voltaire et Montesquieu : deux philosophes des Lumières.
-Watteau (1684-1721) : un peintre tout en nuances.
Principes défendus par les Lumières: liberté,raison,
tolérance,égalité,progrès.


Biogrphie de Marivaux(1688-1763)

sommaire

Lorem ipsum dolor sit amet, consecter adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt

Le théâtre au 18 ème siècle.

Le théâtre classique(aux 17éme et 18éme siècle)propose deux grands genres:
la tragédie,toujours en vers, et
la comédie,qui peut être en vers ou en prose.
Nous pouvons nous faire le lien aux grands auteur du 18ème siècle dont Marivaux, Diderot et Beaumarchais mais encore Molière. Ce théâtre comique est aussi influencé par le courant des Lumières et il est ainsi mobilisé pour les questions sociales.

Une pièce destinée à faire rire

Comique de situation:
Exemple tirée de L'îles des Esclaves:
Les personnages sont contraints d'échanger leur vêtement et leurs conditions sociales.

Comique de mots:
-Le portrait d'Euphrosine par Cléantis
-Arlequin employant le language galant

Comique de gestes:
Arlequin et sa bouteille dans la première scène.

Comique de caractére:

-Euphrosine:Une femme du monde
-Arlequin:un bon vivant

sommaire

l'îles des Esclaves

L'îles des esclaves est une comédie en un acte de 11 scènes et en prose de Marivaux a été joué pour la première fois le 5 mars 1725. Cette piéce qui s'associe au courant des Lumières donne une critique du rapport maître-valets dans la société du 18ème siècle mais aussi elle nous propose une réflexion sur la hiérarchie sociale et les valeurs morales.La scène est dans l'îles des esclaves.Le théâtre représente une mer et des rochets d'un côté,et de l'autre quelques arbres et des maisons.
Les personnages sur scène sont les suivants:


Personnages

Pour exprimer sa satire sociale,Marivaux chosit un lieu utopique(l'île).La pièce est une utopie car l'inversion maitre-esclaves n'est possible nulle part ailleurs.

Les personnages qui sont présente sur scène sont:
-Iphicrate est un général athénien et aussi le maitre d'Arlequin.
-Arlequin est le valet d'Iphicrate ,il est comique,par exemple il est porté sur la bouteille.
-Euphrosine est la maîtresse de Cléantis,elle est présentée par sa servante comme "une vaine minaudière et coquette" (scène 2) -Cléanthis ,elle est l'esclave d'Euphrosine est animée par une soif de vengeance à l'égard de sa maîtresse.Ce personnage un peu plus méchant qu'Arlequin révèle la dure condition des esclave.En fait la condition difficile des valets du 18éme siècle.Elle finit néanmoins par pardonner sa maîtresse et accepte qu'elle retrouve sa condition de maîtresse grâce a l'influense bénéfique du sage Trivelin.
-Trivelin donc le 5éme personnage de la pièce un habitant de l'îles des esclaves,est chargé de faire respecter les règles de l'îles au nouveaux arrivants,c'est une sorte de chef.
-Des habitants de l'îles.

Suite

L'exposition:scène 1 et 2
Le rideau se lève sur Iphicrate un jeune maître athénien,et son esclave Arlequin.Ils ont fait naufrage et ont échoués sur l'îles des esclaves,une îles où vivent d'ancien esclaves révoltés contre leur maîtres.Iphicrate inquiet pour sa vie;exhorte Arlequin à trouver avec lui une solution pour s'échapper.Mais Arlequin comprend pas Iphicrate,il comprend surtout que l'ordre social dans l'îles des esclaves est à son avantage.Il se moque de son maître et refuse de le suivre.Iphicrate tente de calmer Arlequin ne l'écoute pas et lui rappelle que ses marques d'amitié "tombent toujours sur ses épaules."
Iphicrate sors son épée pour lui infliger sa peine sur son esclave mais Arlequin s'enfuit.Trivelin,un habitant de l'île aux esclaves chargé de faire respecter les lois,apparaît(scène2),il est accompagné de deux autres rescapés du naufrage,Euphrosine une jeune athénienne,et son esclave Cléanthis.Trivelin désarme Iphicrate et ordonne aux maîtres et aux esclaves d'échanger leur fonctions.Les anciens esclaves deviennent ainsi les nouveaux maîtres.Trivelin explique les lois de l'îles:les maîtres deviennent esclaves et peuvent retrouver leur liberté au bout de 3 ans s'ils sont devenus "humains,raisonnables et généreux".
Les épreuves subit par Iphicrate et Euphrosine: scène 3 à 8
Les portraits des maîtres par leurs esclaves: sous la direction de Trivelin: scène 3 à 5.
Cléanthis souhaite battre son ancienne maîtresse par colère et ressentiment,mais Trivelin essaye de refrène Cléanthis :"Doucement point de veangeance ",elle dresse le portrait de son ancienne maîtresse comme une "vaine minaudière et coquette".Arlequin se réjouit aussi de son statut de maître,lui aussi a ordre de dresser lme portrait de son ancien maître de façon satirique "un ridicule".Trivellin demande aux maitres de reconnaîtres la justesse du portrait par les valets afin de retrouver rapidement leur ancien statut sociale.Les portraits que les esclaves subissent de leur maîtres sont l'occasion pour Marivaux de dénoncer leur comportements sociaux des aristocrates de son époque: violence a l'égard des domestiques,hypocrisie,apparence et narcissisme.Scène 6: Arlequin et Cléanthis jouent une petite comédie au ceour d'une comédie.Cette parodie permet à Marivaux de dénoncer l'hypocrisie de son temps.On remarque ici que Marivaux dénonce l'hypocrisie et le respect des hommes,femmes sont bien ceux de l'aristocratie du 18 éme siècle.Cléanthis annonce à Euphrosine qu'elle la destine à Arlequin,elle souligne que c'est un homme simple,mais franc et sincère contrairement à ses anciennes fréquentations.Arlequin vient séduire Euphrosine prit de ne pas la persécuter.Elle exprime sa souffrance et son désespoir.

Résumé

la suite

L'exposition:scène 1 et 2
Le rideau se lève sur Iphicrate un jeune maître athénien,et son esclave Arlequin.Ils ont fait naufrage et ont échoués sur l'îles des esclaves,une îles où vivent d'ancien esclaves révoltés contre leur maîtres.Iphicrate inquiet pour sa vie;exhorte Arlequin à trouver avec lui une solution pour s'échapper.Mais Arlequin comprend pas Iphicrate,il comprend surtout que l'ordre social dans l'îles des esclaves est à son avantage.Il se moque de son maître et refuse de le suivre.Iphicrate tente de calmer Arlequin ne l'écoute pas et lui rappelle que ses marques d'amitié "tombent toujours sur ses épaules."
Iphicrate sors son épée pour lui infliger sa peine sur son esclave mais Arlequin s'enfuit.Trivelin,un habitant de l'île aux esclaves chargé de faire respecter les lois,apparaît(scène2),il est accompagné de deux autres rescapés du naufrage,Euphrosine une jeune athénienne,et son esclave Cléanthis.Trivelin désarme Iphicrate et ordonne aux maîtres et aux esclaves d'échanger leur fonctions.Les anciens esclaves deviennent ainsi les nouveaux maîtres.Trivelin explique les lois de l'îles:les maîtres deviennent esclaves et peuvent retrouver leur liberté au bout de 3 ans s'ils sont devenus "humains,raisonnables et généreux".
Les épreuves subit par Iphicrate et Euphrosine: scène 3 à 8
Les portraits des maîtres par leurs esclaves: sous la direction de Trivelin: scène 3 à 5.
Cléanthis souhaite battre son ancienne maîtresse par colère et ressentiment,mais Trivelin essaye de refrène Cléanthis :"Doucement point de veangeance ",elle dresse le portrait de son ancienne maîtresse comme une "vaine minaudière et coquette".Arlequin se réjouit aussi de son statut de maître,lui aussi a ordre de dresser lme portrait de son ancien maître de façon satirique "un ridicule".Trivellin demande aux maitres de reconnaîtres la justesse du portrait par les valets afin de retrouver rapidement leur ancien statut sociale.Les portraits que les esclaves subissent de leur maîtres sont l'occasion pour Marivaux de dénoncer leur comportements sociaux des aristocrates de son époque: violence a l'égard des domestiques,hypocrisie,apparence et narcissisme.Scène 6: Arlequin et Cléanthis jouent une petite comédie au ceour d'une comédie.Cette parodie permet à Marivaux de dénoncer l'hypocrisie de son temps.On remarque ici que Marivaux dénonce l'hypocrisie et le respect des hommes,femmes sont bien ceux de l'aristocratie du 18 éme siècle.Cléanthis annonce à Euphrosine qu'elle la destine à Arlequin,elle souligne que c'est un homme simple,mais franc et sincère contrairement à ses anciennes fréquentations.Arlequin vient séduire Euphrosine prit de ne pas la persécuter.Elle exprime sa souffrance et son désespoir.

Résumé

la suite

Résumé

Le dénouement: scènes 9,10,11:

Arlequin commande à son ancien maître d'aimer Cléanthis ; ce dernier ce révolte.Il rappelle l'amitié qui l'unissait à Arlequin.Arlequin rappelle à son maître son égoÏsme et ses violences à son égard et fini par se pardonnait.Il préfèrait rester ami pour l'instant.
Iphicrate, ému, reconnait ses torts et remercie Arlequin.Ce dernier reprend ses vêtements d'esclaves(scène 9).Cléanthis apparaît (scène 10),elle s'étonne de ce changement de situation ,elle n'est pas prête à reprendre son rôle d'esclave et continu à se venger de son ancienne maîtresse.Arlequin l'encourage à pardonner à Euphrosine.
De bon coeur,Cléanthis accepte,elle ne veut pas faire souffrir d'autres humains comme elle à souffert.Trivelin est ravie de les voir réunies ensembles,il a réussi sa mission,les maîtres sont devenus plus humains,ils arrêteront de se battre pour leur diffèrence sociale.Arlequin,Iphicrate,Cléanthis et Euphrosine,libres,émues et réconciliés,décident de repartir pour Athènes(scène 11).
Le dénouement de la scène 11 donne l'impression d'un retour à leur situation initiale,les maîtres et esclaves réintègrent leur rôles et repartent pout Athènes .Ce n'est pas l'intention de Marivaux,l'îles des esclaves montrent une révolution où les diffèrences sociales seraient abolies,cet oeuvre à pour but de traiter ses semblables avec bonté et humanité.

Liens avec molières

Les relations maîtres-valets au 18 ème siècle à aussi était présent dans Les Fourberies de Scapin de Molière.Conflit entre les deux maîtres(le jeune et le vieux),Dorinne(valet),Sganarelle (valet)
Marivaux est l’un de ces dramaturges devant se confronter à l’ombre de Molière qui tourne autour de la comédie.Cependant, Marivaux comprend qu’il ne sert à rien de se battre sur le même terrain que Molière car il est épuisé. Il cherche alors à faire du nouveau tout en restant dans la continuité de Molière.

sommaire

J'ai apprécié ce livre. Il montre et sensibilise l'esclavagismes au 18 ème siècle,mais aussi il nous fait comprendre que les relations humaines doivent être de bonté et humaines malgré les diffèrences de classes sociales ,qui pour moi, trouve cette idée bien et je pense que tout le monde devrait s'appuyer sur cette idée de Marivaux.

merci


Au 18 ème siècle les maîtres comme autrefois étaient égoiste, arrogant à l’égard de leur valet, méprisant et les exploitants sans scrupule.Ainsi, Marivaux dénonce l’injustice des maître et la souffrance des valets mais il le fait non pas pour que l’ordre sociale sois renversée mais pour que les maitres reconnaissent une dignité aux valets et que les valets cessent de détester leur maître. Il veut apaiser les relations sociales entre supérieurs et inférieurs .

La réponse à la Problématique:

sommaire