Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Le Massacre de la Saint Barthélemy

Le Massacre de la saint Barthélemy est un tableau d’huile sur noyer peint par François Dubois avec des dimensions de 93,5 x 154,1 cm. Celui-ci relate les évènements 24 aoute 1972 Paris ou les catholique s’en sont pris aux protestants en les massacrant sans aucun distinction, massacre qui c’est par la suite poursuivi plusieurs jours et s’est étendu dans les villes alentour. Les estimations du nombre de morts sont assez variables pouvant aller de 4 à 10 milles morts pour Paris et de 10 à 30 milles morts pour l’ensemble de la période. La fiabilité de cette œuvre peut être remis en cause par plusieurs éléments, le premier et François Dubois si ne cherche pas à donner une image fix du temps, ce qui peut augmenter l’atrocité de l’image. Cette dernier va aussi manipuler le paysage afin de montrer les lieux principaux du massacre de la saint Barthélémy. Ce manque de fiabilité peut aussi se retrouver dans l’insertion de de personnage sensé être absent lors de cette évènement comme Catherine de Médicis, peinte dans cette représentation afin de lui donner un rôle dans le massacre. On peut alors en conclure que le but de cette représentation n’est pas objectif et cherche aussi à faire entendre son point de vue parfois en manque de vérité. L’atrocité du massacre quant à elle, est, même si on ne peut que le supposer à cause du manque de preuve historique, probablement bien retranscrite car on sait que les personnes qui ont été victime de cette évènement sont très peut à avoir témoigner, ce qui prouve le traumatisme que cette communauté a vécu ce jour ci.

Une fois tombé il sera décapité autour de trois autre seigneuries dont un d’entre eux tiens sa tête entre ses mains.

Ici nous pouvons constater la présence de Catherine de Médicis regardant avec indifférence un amas de cadavre protestant. Bien qu’absent lors du massacre, François Dubois décide de l’implanter sur sa peinture afin de lui donner une responsabilité dans ce massacre.

Cette image relate la premier partie de l’assassinat du duc de Guise qui étais alors une personne de grande influence dans la communauté protestante. Ce dernier sera d’abord défenestré du haut de son appartements.

Sur cette image ce situe de Louvre on l’on peut constater un grand nombre de personnes armés sortant de se dernier pour s’en prendre aux protestants.

L’église des Grands-Augustins fut construite entre 1368 et 1453 au bord de la seine mais se verre par la suite détruite durant la Révolution française.


La montagne de Sainte-Geneviève, avec un dénivelé de 61 mètres, soit 31 au-dessus de la seine, doit son nom à l’abbaye de Sainte-Geneviève construite à son sommet.

La Tour De Nesle était un bâtiment mesurant 10 mètres de large et possédant une hauteur de 25 mètres, construit en 1200 elle assura la surveillance et la protection des environs.

Sa dépouille sera ensuite trainé vers le gibet de Montfaucon.

L’homme présent ici est probablement le duc de Guise, souhaitant la mort de Coligny car le considèrent comme responsable de la mort de son père, il serait aussi l’un des principaux responsable des évènements du massacre de la saint Barthélemy.

Sur cette image on peut voir la façon dont les Parisiennes se débarrasser des protestants une fois tuer par ces dernier.

Le Gibet de Montfaucon ? construit entre 1303 et 1314 et possédant une hauteur de 16 mètres, est un lieu ou les cadavre des condamnés a mots sont pendu en hauteur. C’est à cette endroit que sera emmène le corps de l’amiral de Coligny à le suite de son exécution.