Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Les conséquences de la guerre sur le continent européen

L'impact de la guerre en Ukraine dans le reste du monde

Elèves: Louise Tournay, Sylvana Mouro, Léa Didier

"L'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022, aussi appelée guerre d'Ukraine ou guerre russo-ukrainienne de 2022, est une campagne militaire déclenchée le 24 février 2022 sur ordre du président russe Vladimir Poutine."

Ukraine

Russie

Sommaire

1) les mouvements migratoires vers l'Union européenne

3) Les projets d'aides mis en oeuvre

2) les conséquences en Europe

millions de déplacés

1-Les mouvements migratoires vers l'Union européenne

millions de réfugiés

5

4

L'exode d'opposants Russes

7

En effet, plus de 200 000 personnes sont arrivées en Pologne, plus de 71 000 en Hongrie, plus de 47 000 en Roumanie, plus de 41 000 en Moldavie et quelques 18 000 autres auraient franchi la frontière slovaque; beaucoup ont déjà rejoint des proches ou des membres de leurs familles en Allemagne, Italie ou encore en république Tchèque.

Tous arrivent de navettes bondées, avec seulement les femmes et les enfants non majeurs.

Réfugié: Qualifie une personne qui a quitté son pays pour des raisons de sécurité ou de survie

Déplacé: qualifie une personne déplacée de son lieu d'habitation pour se dévier vers une autre ville ou un autre village à l'intérieur d'un même pays pour fuir un danger; en l'occurrence ici, le conflit entre la Russie et l'Ukraine.

Un grand nombre de personnes fuient également la Russie due au régime autoritaire qui est imposé au peuple, notamment des journalistes comme Marina Ovsiannikova.

  • dépendance de l'Europe aux livraisons russes

conséquences de la guerre dans le quotidien des sociétés civiles en europe

  • Sérieuses tensions sur les marchés de l'énérgie

2

La Russie est de loin le premier fournisseur : presque la moitié des combustibles solides (charbon, bois, etc.) achetés par l’Union vient de Russie, 41 % du gaz et 27 % du pétrole.

Plus largement, les trois cinquièmes de l’énergie consommée dans l’UE sont importés, ce qui rend les pays membres vulnérables à la forte hausse des prix provoquée par le conflit, qu’ils achètent leur gaz et leur pétrole aux Russes ou non.


Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars (89.20 euros environ); puis jusqu'à 105 dollars dans la matinée du jeudi 24 février (jour de l'attaque russe contre l'Ukraine), soit +8.8% par rapport au mercredi 23 février pour la brent de la mer du Nord.

- Par exemple: aux Pays Bas, le prix du mégawattheure bondissait de 40%

- Par exemple: Berlin a suspendu l'autorisation de mise en service du "gazoduc Nord Stream 2" (long tuyau qui permet aux russes de douler leurs capacités d'échanges avec l'Allemagne sous la mer Baltique et donc contourner plus facilement le "gazoduc Brotherhood" passant par l'Ukraine, dès le mardi 22 février.


La Russie est, par ailleurs, un pays très riche en ressources naturelles, qu’elle exporte également.

Elle fait partie des trois premiers pays producteurs et exportateurs de pétrole. Elle dispose de 20 % des réserves mondiales de gaz, dont elle est le premier pays producteur et exportateur mondial


- En 2021, environ 45% des importations de gaz naturel de l'UE provenaient de Russie. Effectivement l'UE a consommé 400 milliards de m3 de gaz en 2021.

- Une suppression totale des livraisons russes en Europe paraît peu plausible; comme aux Pays Bas qui voit leur volume de pétrole bien trop faible pour sa population et qui ne serait donc pas en mesure de procéder à une substitution intégrale tout comme tous les Etats de l'UE.

Europe

La Russie a une place considérable dans le commerce du gaz et du pétrole dans l'Europe.


  • Aéronotique, Automobile
    • pièces d'avions, réduction de polution etc.

    Des métaux russes indispensables

    Dépendance alimentaire

    • 1er producteur mondial de blé

    • hausse des prix des céréales

    • hausse des prix de l'engrais

    • Répércution sur les prix à la consommation

    La Russie est le premier fournisseur de titane, utilisé pour la construction de pièces d'avions etc.

    Le secteur automobile a lui besoin de palladium, utilisé pour la réduction de pollution concernant les moteurs etc., or la Russie contrôle la moitié du marché mondial de ce métal.

    Sans oublier l'aluminium et le nickel.

    La Russie est le premier producteur mondial de blé depuis 2018 ; l’Ukraine est le quatrième exportateur mondial de maïs, en passe de devenir le troisième exportateur de blé. Depuis le début de l’offensive russe, les cours de ces céréales en Bourse ont donc flambé.


    L’attention du monde agricole se porte surtout sur les engrais azotés fabriqués avec du gaz, l’UE importerait 30 % de ses engrais depuis la Russie. Le conflit provoque une hausse des prix, voire des ruptures de stocks, qui touchent directement les agriculteurs européens.


    L’Ukraine et la Russie sont, par ailleurs, les premiers pays producteurs de tournesol. Or l’Ukraine est, de loin, le principal fournisseur d’huile et de tourteaux de tournesol, que l’Union importe à presque 40 %. Le monde agricole redoute ainsi la hausse générale des prix de l’alimentation animale, qui pèserait lourd sur des filières déjà fragiles et se répercuterait sur les prix à la consommation.


    Soutien des associations

    Soutien des organisations internationales (Etats

    3- les projets d'aides

    Soutien des civils

    Hébergements au sein de familles

    + aides mises en oeuvre

    Petites initiatives citoyennes

    Dons de nourriture, médicaments, soins médicaux, etc.

    Collecte de fonds

    Activation de mécanismes de protection

    Dons de nourriture

    Dons financiers

    Dons de matériaux médicaux


    Par exemple : Devant la gare de Zahony, petite ville d'Hongrie, un association locale offre de la nourriture aux arrivants ukrainiens (sandwichs, gâteaux, bouteilles d'eau...).

    Par exemple : La Croix-Rouge française lance un appel à dons financiers, en soutien de la Croix-Rouge ukrainienne

    Par exemple : Les équipes de Médecins Sans Frontières sont présentes dans les pays limitrophes de l'Ukraine et cherchent à faire entrer du matériel médical et du personnel. À l'intérieur du pays, les équipes mettent en place un dispositif d'urgence pour intervenir auprès des populations victimes du conflit dans les zones les plus affectées.

    Plusieurs pays du monde contribuent au projet d'aide mis en place pour les ukrainiens notamment en proposant de la nourriture, des médicaments, des soins médicaux ou simplement un toit pour se loger quelques temps.


    Par exemple: En Hongrie un centre d'aide administré par l'ONU (organisation des nations unies) regroupe des dons de produits de première nécessité.


    L’État supervise aussi une collecte de fonds pour soutenir les personnes en difficulté et propose même des emplois à ceux qui souhaitent s'établir en Hongrie; c'est aussi une opportunité pour combler le manque de main d’œuvre du pays, surtout dans le bâtiment.


    --> 3 mars = activation d'un mécanisme de protection temporaire des réfugiés au niveau européen qui permet aux Ukrainiens contraint de quitter leur pays de ne pas être soumis au règlement DUBLIN 3 (qui régit l'accueil des demandeurs d'asile)

    Par exemple: En Hongrie, sur le quai d'arrivée de la gare de Budapest-Nyugati, des civils offrent leurs services d'interprète ou partagent la connexion 4G de leurs smartphones. Le maire de la ville, se démène également pour organiser les transferts de minibus ou encore trouver des hébergements provisoires notamment dans des lycées de la ville.


    D'autre part, la plateforme officielle « Je m'engage pour l'Ukraine » lancée le 8 mars 2022 par le gouvernement est destinée à accompagner les Français souhaitant héberger chez eux des Ukrainiens réfugiés et accueillis en France.


    Par exemple: environ 400 de réfugiés ukrainiens sont logés dans une soixantaine de familles de Lille, Lomme et Hellemmes en mars 2022.

    Des aides sont mises en œuvre pour les foyers accueillant les ukrainiens (rente)

    Par exemple: En Angleterre, les foyers qui mettent à disposition gratuitement une chambre ou un logement pendant six mois minimum percevront, en guise de « remerciement », 350 livres par mois (415 euros).

    https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15542

    Sources

    https://www.lavoixdunord.fr/1154116/article/2022-03-17/accueil-des-refugies-ukrainiens-existe-t-il-une-aide-pour-les-familles-d-accueil

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/03/02/guerre-en-ukraine-gaz-matieres-premieres-cereales-quelle-interdependance-economique-entre-l-ue-et-la-russie_6115871_3234.html

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/02/25/la-guerre-en-ukraine-ravive-la-crise-gaziere-dans-l-union-europeenne_6115238_3234.html#:~:text=Jusque%2Dl%C3%A0%2C%20la%20Russie%20a,livraisons%20russes%20para%C3%AEt%20peu%20plausible

    https://www.youtube.com/watch?v=GzcMekb7wIw

    "Orban l'antimigrants acceuille les Ukrainiens", Joël Le Pavous, n°3688, semaine du 10 au 16 mars 2022, L'Express

    "La guerre en Ukraine ravive la crise gazière dans l'Union Européenne", Adrien Pécout, économie, vendredi 25 février 2022, Le Monde

    ""L'Union européenne renforce son aide humanitaire à l'Ukraine", n°23 995, mardi 1er mars 2022, Le Monde

    Merci pour votre attention !