Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Estèle Keita 2°7

CARNET DE LECTURE NUMERIQUE

PRESENTATION : WAJDI MOUAWAD

1

Wajdi Mouawad né au Liban en 1968 , immigre d'abord à Paris ensuite Montréal à 10 ans à cause de la guerre dans son pays d'origine. Durant sa scolarité il rejoint la troupe de théatre, à la fin de son lycée il entre dans l'école national du theatre du Canada.

Wajdi Mouwad avant d'émmigré au Canada a vécu au Liban pendant la guerre, il fit face à des scènes d'extrême violence. Ce sont ces souvenirs de la guerre qui le pousse en partie à écrire la pièce Incendies. Dans cette pièce il décrit certains de ses souvenirs d'enfant. Comme par exemple la scène du bus en flamme avec de nombreuse personnes à l'intérieur en train de bruler vif. Ces souvenir traumatisant pour un enfant ont permis a Wajdi Mouawad de se rendre compte de la cruauté du monde et d'écrire la pièce Incendies.

LUCRÈCE BORGIA

2

- "S'il ne me restait à moi pauvre femme, haie, méprisée, abhorée, maudite des hommes, damnée du ciel misérable toute puissante que je suis."


- "Lorsqu'on est entraîné par un courant de crimes, on ne s'arrête pas quand on veut."

Citations connotant le grotesque

Citations connotant le groteste et le sublime

*- "Les deux anges luttaient en moi, le bonn et mauvais ; mais je crois que le bon ve enfin l'emporter"

-" comprendrais-tu alors, ma renomée d'effacer les taches de toutes sortes que j'ai que j'ai partout sur moi que j'ai partout sur moi, et de changer en idée de gloire, de pénitence et de vertu, l'idée infame et sanglante que l'italie attache à mon nom."

A la fin de l'acte I scène 2, les masques et les déguisements créent un quiproquo car Gennaro pense que la femme qui se trouve enface de lui est une femme quelconque et ne sait pas que c'est à Lucrèce Borgia, sa mère.

Quiproquo: Malentendu concernant une personne ou un sujet, utilisé pour créer une situation comique au théâtre.

Acte I, scène 2

Acte I, première partie scène 4

Dans cette scène Gennaro est présenté comme un homme bon. Il aime sa mère malgré le fait qu'il ne puisse pas la voir et chérit les lettres qu'elle lui envoit. Il ne veut se battre pour "des causes justes" et refuse de travailler pour Lucrèce Borgia qu'il qualifie de sans pitié.

Lucrèce Borgia dans cette scène montre des aspect sublime de sa personnalité. Elle est dépeinte comme une mère aimante et chaleureuse. Elle montre un volonté de se repentir des mauvais actions qu'elle a commises.

Acte I, deuxième partie scène 3

Orgie: Partie de débauche.

Le mot "orgie" fait référence à la dépravation sexuelle de la famille Borgia. Notamment l'inceste, l'adultère etc...

Dans la tirade de Gennaro nous pouvons voir qu'il est très énervé. La ponctuation très expressive le montre. Il répète plusieurs fois "elle me fait horreur" ce qui montre son dégout envers cette femme, il a aussi honte de l'amour que lui porte Lucrèce. A la fin de sa tirade il s'emporte et fait sauter le "B" de Borgia pou les humilier sous le coup de la colère.

D'après Jeppo, en faisant ça Gennaro s'expose à la vengeance des Borgia, c'est-à-dire la mort.

Acte II, Première partie scène 2

Lucrèce demande à son mari de punir la personne qui a deshonorée son nom.

Cette scène crée un retournement de situation car son comportement change complètement, elle passe de mère aimante et bienveillante à une femme énervée, orgeilleuse et égoiste. Elle s'adresse à son mari avec mépris. Elle pose des questions rhétoriques. La poctuaction montre son emportement. Ce passage confirme les propos d'Anouilh car il laisse le spectateur en état de choque.

Acte II, Première partie scène 4 (p. 101-104)

Le spectateur ressent de la pitié pour Lucrèce Borgia, cette pitié vient du fait qu’elle supplie son mari de laisser Gennaro vivre lorsqu’elle lui demande d’« Arrêtez ». Elle vient aussi du quiproquo qui est créée qui l’empêche de dire la vérité quand elle dit « Si vous saviez ». Elle est donc impuissante face a cette situation ce qui amplifie cette pitié. De plus son mari la force à tuer son fils, ce qui est horrible et on ressent de la terreur. Malgré cette tristesse que l’on ressent pour Lucrèce, il y a aussi une sorte de justice qui ressort de cette scène car la meurtrière est enfin puni.
Dans la drame romantique on est pas tranquille car contrairement a la tragédie ou nous savons que l’histoire finira mal, le drame romantique nous donne de l’espoir et nous fais peur. Toute la scène 6 nous fait croire que Gennaro ne prendra pas le remède et mourra alors qu’il le prend à la fin.

Saint pierre est un célèbre apôtre, il représente l’entrée au paradis car il est sensé en avoir les clefs. Son évocation évoque donc la mort des personnages.