Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Chapitre 10
la 1ERE GUERRE MONDIALE

START

La classe de Mme. Remia

© Tranchées allemandes dans l’Aisne, photographie anonyme, date inconnue.

Le "suicide" de l'Europe et la fin des empires coloniaux européens

index

START

B. Une guerre qui devient mondiale

B. De la guerre à la paix

B. La mobilisation économique et scientifique

A. L’embrasement de l’Europe (1914)

A. Le bilan humain et matériel de la guerre

A. Les civils vitimes du confit

C. Propagande et censure

C. Les mémoires du conflit

C. Une guerre moderne et violente

S'auto-évaluer et réviser

D. Engagement et mobilisation des civils

D. Vers la fin de la guerre

PPO : Offensive des Dardanelles

PPO : La dernière offrensive allemande de 1918

PPO : La Somme, une bataille meurtrière

PPO : Marie Curie

PPO : Les traités de paix

PPO : Le passeport Nansen et les apatrides

PPO : Grèves de 1917

PPO : Le soldat inconnu et les enjeux mémoriels

PPO : Le Génocide des Arméniens

PPO : Batailles de Tannenberg et Marne

I. Un embrasement mondial

II. Les sociétés en guerre(...)

III. Sortir de la guerre

PROBLÉMATIQUE

Comment la majeure partie de l’Europe a‑t‑elle basculé dans la guerre à l’été 1914 ? Et comment ce conflit européen est-il devenu une guerre mondiale ?

I. Un embrasement mondial

A. L'embrasement de l'Europe (1914)

L'Europe à la veille de la première Guerre Mondiale

Source : Mon petit quotidien

1 - Une Europe sous tension

  • L'attentat de sarajevo: 28 juin 1914

François-Ferdinand d'Autriche

1863 - 1914

Le 28 juin 1914, à Sarajevo, un jeune nationaliste serbe originaire de Bosnie, Gavrilo Princip, assassine le couple héritier du trône austro-hongrois, le prince François-Ferdinand d'Autriche et son épouse la duchesse de Hohenberg. L'Autriche-Hongrie réagit à l'attentat en formulant un ultimatum à l'encontre du royaume de Serbie, en accord avec son allié allemand. Les exigences austro-hongroises étant jugées inacceptables par les Serbes, ceux-ci rejettent l'ultimatum, ce qui conduit l'Autriche-Hongrie à déclarer la guerre à la Serbie. Ce conflit local provoque l'activation d'un jeu d'alliances entre les grandes puissances européennes qui les entraîne sur la voie de la guerre

  • La mobilisation générale

Environ 8 millions de Français seront appelés sur le front entre 1914 et 1918.

  • L'équipement

Source : Musée de la Grande Guerre

- plus de 25 kg d’équipements + Le fantassin est armé d’un fusil Lebel modèle 1886/93, de calibre 8 mm, une arme se rechargeant cartouche après cartouche.

2 - Le début du conflit

Source : APHG

PPO : Août-septembre 1914 - Les batailles de Tannenberg et de la Marne

Act 1 : Découvrir la bataille de la Marne - synthétiser l'évènement dans un résumé d'une vingtaine de lignes à partir des documents du musée de la Grande Guerre

Hatier

Anglais Allemand

taxi Renault deux cylindres, type AG, modèle 1909.

Joseph Joffre (1852-1931)

Joseph Gallieni (1849 - 1916)

Au total, 630 véhicules traversent Paris et vont chercher les soldats des 103e et 104e régiments d’infanterie.

Le front se stabilise à la fin de 1914 => début guerre de position

B.Une guerre qui devient mondiale

1 - Un conflit sur plusieurs fronts

  • L'implication des empires coloniaux

Un spahi en poste dans une tranchée du secteur de Bailly (Oise), 1915

© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Pascal Segrette

Paul Castelnau, Quatre militaires sénégalais à Saint-Ulrich (Haut-Rhin), photographie autochrome, 16 juin 1917. ©Belin

Les spahis constituent des troupes de soldats "indigènes" recrutés en Algérie et dont la création officielle remonte à 1834.

PPO : 1915 - L’offensive des Dardanelles

Le livre scolaire

Act 2 : Étudier un événement

Relevez les raisons pour lesquelles la France et l’Angleterre sont intervenues dans les Dardanelles. (Doc. 1)

Identifiez ce qui montre, à travers les documents, la dimension mondiale et moderne du conflit. (Doc. 2 et 3)

Guerre sous-marine

" Guerre sous marine à outrance"

Blocus

Unterseeboot ou U-boot allemands

Nathan

2 - L'extension du conflit

Guerre sous-marine

C. Une guerre moderne et violente

1 - Une guerre moderne

© Tourisme Grand Verdun

  • guerre terrestre

La guerre chimique

Régiment d'infanterie, 1914

  • Les armes

L’obus explosif

© Musée canadien de la Guerre

Fusil à répétition Lebel

Canon

© Paris - Musée de l'Armée

© Paris - Musée de l'Armée

Mitrailleuse Colt

Grenades

Char Renault FT

  • guerre maritime

Cuirassé le Danton, torpillé et s'inclinant en mars 1917- GALLICA.BNF

La Science et la Vie, tome XI, numéro 32, avril-mai 1917, p. 486 - Bnf

Act 3 : Résumez la guerre maritime

Cuirassé = Navire de haute mer, doté d'une puissante artillerie et de fort tonnage, dont les parties vitales sont protégées par d'épais blindages.

  • guerre aérienne

SPAD XIII. ANONYME © Photo RMN-Grand Palais - R. G. Ojeda

Détection acoustique des avions

Depuis le début du XXe siècle, les débuts de l’aviation et les exploits de ses pionniers intéressent un public de plus en plus large, passionné par l’aventure et ses « as », la compétition et les records ou encore les progrès de la technique. La première traversée de la Manche effectuée par Louis Blériot en 1909, le premier vol transcontinental réalisé aux États-Unis par Cal Rodgers en 1911 ou encore la traversée de la Méditerranée par Roland Garros en 1913 sont ainsi des événements au retentissement réel et symbolique très important.

Lorsque la guerre de 1914-1918 éclate, une aviation à usage militaire se développe peu à peu, d’abord avec des avions de reconnaissance, puis avec des chasseurs et des bombardiers. C’est surtout à partir de la fin de 1916 que l’aviation, engagée dans des combats toujours plus nombreux, commence à jouer un rôle significatif – même s’il reste marginal par rapport à celui de l’infanterie ou de la marine. Les gouvernements et les armées s’emparent alors de cette passion pour l’aventure de l’aviation afin de l’exploiter et de la réorienter à des fins de propagande. Pour un public civil ou militaire lassé et parfois horrifié par les tranchées, les « as » deviennent les héros modernes d’une guerre propre, noble, chevaleresque et technique, qui peut faire rêver et permettre d’améliorer l’image de la guerre auprès des populations.

C’est dans ce contexte qu’ont été prises les photographies Norman Prince près de son avion et Spad de Hall après avoir été abattu derrière les lignes allemandes étudiées ici. Consacrées à l’escadrille La Fayette ou à celle qui lui succède après février 1918, elles montrent les machines utilisées par l’escadrille, ses héros et leurs combats.

ESCAPE GAME

2 - Se battre et vivre au front

Soldat dans un abri souterrain FONDS DOCUMENTAIRE ALAIN JACQUES

Vie dans les tranchées - Lumni

  • quotidien au front

Lettres & colis

Hygiène

Distribution de colis dans une tranchée allemande FONDS DOCUMENTAIRE ALAIN JACQUES - Archéologie en France

LE COIFFEUR DE L’ESCOUADE : SOLDAT FAISANT LA BARBE DANS UN CAMPEMENT CUVILLE Fernand (1887 - 1927) © Ministère de la Culture – médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine, dist. RMN – Grand Palais / Fernand Cuville

Repas dans la tranchée. Français avant5FI24Archives de la Somme

Le quart rond réglementaire

En métal, H. 6,5 x Diam. 12,5 cm. N° inventaire : 2006.1.959.

En métal, drap de laine, bois, liège, cuir, H. 26 x L. 8 x P. 20,5 cm. N° inventaire : 2006.1.6017.

Bidon français modèle 1877

  • L'alimentation dans les tranchées

Le ravitaillement qui arrive est un moment crucial. La nourriture des soldats comprend le plus souvent une soupe épaisse, (le rata) et du pain. Le vin (le pinard), l’eau de vie (la gnôle), le café (le jus) sont, avec le courrier, des éléments indispensables au moral des troupes. Malgré la cuisine mobile (la roulante), la nourriture arrive le plus souvent froide. Les conditions de la vie quotidienne sont difficiles : les soldats doivent affronter l’ennemi, mais aussi la boue, le froid, le gel, les nuits sans sommeil auxquels s’ajoutent les problèmes d’hygiène : le combattant des tranchées, le « poilu », doit souvent faire la chasse aux poux (les totos), aux puces, aux rats attirés par les cadavres.

Le Val de Grâce : un grand blessé de la figure Meurisse, agence photographique, Paris, 1915. Négatif sur verre, 13 x 18 cm BnF, département Estampes et photographie, EI-13 (529) © Bibliothèque nationale de France

La délégation des gueules cassées à Versailles, 28 juin 1919, anonyme

  • LES BléSSéS "GUEULES CASsées"

Français et britanniques cherchent à ouvrir une route vers l'Allemagne et lançent une offensive (5 mois de combats pour 8 à 12km)

ACTIVITÉ 1 : LA GRANDE GUERRE ET L’INTENSITÉ DE LA VIOLENCE DANS L’EXPÉRIENCE COMBATTANTE

PPO : 1916 - La Somme, bataille la plus meurtrière de la guerre

Montrez que la bataille de la Somme est destructrice tant pour le territoire que pour les soldats. Vous enrichirez votre propos grâce aux histoires de CHARLES MONTAGUE, LOUIS BARTHAS et ERNST JÜNGER

D. Vers la fin de guerre

Vladimir Ilitch Lénine en 1920.

Nicolas II

  • la fin de la guerre à l'est

• Soviets : organisations de soldats, d’ouvriers et de paysans en Russie, qui soutiennent les bolcheviks.

• Bolcheviks : socialistes révolutionnaires russes désirant créer une société égalitaire de type communiste.

  • a l'ouest, l'entrée en guerre des états-unis

PPO : La dernière offensive allemande du printemps 1918 : la Kaiserschlacht

Le Livre Scolaire

Le 21 mars 1918, Erich Ludendorff lance la Kaiserschlacht. Expliquez ce que c'est et quel est son intérêt.

  • la victoire et l'armistice

Ferdinand Foch (1851-1929)

© Lumni - L'aristice

II. Les sociétés en guerre

A. Les civils victimes du conflit

Henry‑Georges Gawthorn, 1914, caricature.

Léon Trulin (1897‑1915)

  • Les civils victimes de l’invasion

© Archives départementales du Nord

Havelberg, Prusse. Camp de civils internés, le dortoir des femmes. Les civils internés sont des civils de nationalité ennemie détenus par un État et leur statut est similaire à celui des prisonniers de guerre. / CC BY-NC-ND / ICRC/hist-03003-32

CAMPS DE CIVILS

1915, Genève. Des civils, qui ont fui les combats et l'occupation du nord de la France, traversent la Suisse pour rejoindre leur pays plus au sud. © Phototèque CICR / DR / hist-03530-02

DÉPART DE CIVILS

  • Les civils victimes des bombardements

En pays bombardé Mère et enfant munis de masques à gaz Rol, agence photographique, Paris, 1918. Négatif sur verre, 13 x 18 cm BnF, département Estampes et photographie, EI-13 (585) © Bibliothèque nationale de France

La South Western Bank détruite après un raid de zeppelins à la City de Londres, octobre 1915.

  • Les civils victimes de la famine

Une famille souffrant de la famine au Mont-Liban Archives privées/Ibrahim Naoum Kanaan

PPO : Le génocide des arméniens

Étudier un évènement historique : construire une chronologie des faits

Armin T. Wegner, Un groupe de déportés arméniens traversant la région des monts Taurus, nov.1915. Wegner Collection, Deutsches Literaturarchiv, Marbach & United States Holocaust Memorial Museum.

Génocide Arménien - Le Monde

CONTEXTE : Le mouvement des jeunes turcs souhaite créer une nation turque racialement homogène et multiplient les assassinats contre les arméniens depuis la fin du XIX siècle (minorité chrétienne d'environ 2 millions d'hab) au sein de l'Empire Ottoman musulman.

1915

1916

Défaite des Turcs face à la Russie

Les Arméniens sont accusés de soutenir les Russes

24 avril 1915 : 600 notables arméniens sont assassinés à Constantinople + « Loi provisoire de déportation »

1,2 millions d'Arméniens sont massacrés soit les 2/3.

AVRIL

OCTOBRE

DÉPORTATIONS en direction d'ALEP puis dans des camps de l'actuelle Syrie ou Irak.

Début du GÉNOCIDE

( destruction programmée, méthodique et systématique, totale ou partielle, d'un groupe en raison de son origine, de sa religion ou de son appartenance ethnique.

OCTOBRE

EXTERMINATION : Deir-Ez-Zor est la destination finale

B. Une mobilisation économique et scientifique

1 - La mobilisation économique

Abel Faivre (1867-1945) ; Imprimerie Devambez

Affiche, v. 1914, 37 x 27 cm, archives historiques, Paris.

André Citroën
(1878-1935)

Louis Renault (1877 - 1944)

Ouvriers chinois aux côtés d’ouvrières françaises dans une usine d’armement en France, 1917 ou 1918.

Une nouvelle main-d'œuvre

Hatier

©

2 - Les avancées scientifiques et technologiques

1916. Russie, Transbaïkalie. L'unité chirurgicale dans la salle de pansement au lazaret de la Croix Rouge russe. / CC BY-NC-ND / ICRC / hist-01141-45

Transfusion sanguine entre un infirmier canadien-français (ou québécois) et un tirailleur marocain, hôpital complémentaire n° 34, Troyes.

PPO : Marie Curie, une scientifique engagée dans la Grande Guerre

Comment Marie Curie participe-t-elle à l'adaptation de la médecine aux blessures de guerre ? ?

Marie Curie - Les Grands Découvreurs - Quelle Histoire

Photographie anonyme, v. 1915. Marie Curie au volant d'une « petite Curie », les ambulances radiographiques

C. Propagande et censure

  • MODELER LES ESPRITS

  • DIFFUSER L'INFORMATION

  • CONTRÔLER L'INFORMATION

Une de L’Homme enchaîné, 4 janvier 1915.

Jeu de l'oie imprimé en France en 1914, collection Jean‑Pierre Verney, Paris.

© Lumni - Les cartes postales

Le terme d'« embusqué » désigne les hommes en âge de combattre qui échappent à la mobilisation ou occupent des postes peu risqués.

La propagande au service du patriotisme

D. Engagement et mobilisation des civils

1 - La mobilisation de toute une société

Les femmes et les vieillards travaillent dans les vignes en Champagne pendant que les soldats montent au front, 1914.

Camille Boutet, élève dans une école communale, « Nous saurons nous en priver », lithographie, 31 x 20 cm, 1916, Paris.

Suzanne Ferrand, « Réservez le vin pour nos poilus », Paris

Nota Bene (3'37) guerre totale

2 - La place des femmes au travail et sur le front

Act : Expliquez le rôle des femmes à partir du dossier réalisé par la BnF.Se rendre sur la page d'accueil > "dossier pédagogique" > "les femmes en guerre" > parcourir les photos

Georges Émile Capon, The Frenchwoman in war time, 1918

http://expositions.bnf.fr/guerre14/index.htm

Dames de la Croix-Rouge équipées pour le front, 1914 - Agence Rol © BnF

  • SOIGNER LES SOLDATS

Femme française offrant du lait à un blessé français Rol, Paris, 1914. © BnF

Infirmières canadiennes

Carte postale illustrée par Xavier Sager, vers 1915

  • RÉSISTER ET SE BATTRE

Edith Cavell

Résistante britannique

Flora Sandes

Engagée en tant que soldat britannnique

Edith Louisa Cavell, née le à Swardeston en Angleterre et morte le à Schaerbeek en Belgique, est une infirmière britannique fusillée par les Allemands pour avoir permis l'évasion de centaines de soldats alliés de la Belgique alors sous occupation allemande pendant la Première Guerre mondiale. Malgré la pression internationale et la publicité donnée par la presse mondiale à l'époque sur son procès elle est exécutée pour haute trahison.


Source : Wikipédia

Flora Sandes () est une femme britannique ayant servi comme officier de l'Armée Royale serbe durant la Première Guerre mondiale. Elle est la seule femme Britannique à servir en tant que soldat pendant cette guerre1. D'abord volontaire pour Ambulance Saint-Jean, elle se rend dans le Royaume de Serbie, où elle est accueillie et officiellement inscrite dans l'armée serbe. Elle est ensuite promue au grade de sergent-major, et, après la guerre, celui de capitaine2. Elle reçoit au total sept médailles pour son engagement militaire3.

Fabrication d’obus aux usines André Citroën Editeur André Citroën envoyé à Paul Painlevé, Quai de Javel à Paris, 1915. © Bibliothèque nationale de France

  • LE TRAVAIL DES FEMMES À L'ARRIÈRE

Femmes bretonnes travaillant dans une usine d’obus pendant la Première Guerre mondiale. - Collection Roger - Viollet

PPO : Les grèves de 1917 : la grève des midinettes

Relevez les causes du déclenchement des grèves et les principales revendications des grévistes.

Maurice-Louis Branger, Défilé des midinettes sur la place Vendôme, 18 mai 1917, photographie, 9 x 12 cm, Roger‑Viollet, Paris.

Revendications ouvrières

En mai 1917, les ouvrières parisiennes du textile, surnommées les midinettes, se mettent en grève : elles réclament des augmentations de salaire et des droits sociaux. De nombreuses grévistes, excédées par la guerre qui s'éternise, expriment également des slogans pacifistes, tandis que des féministes en profitent pour faire entendre leurs revendications politiques. De plus en plus nombreuses, les grévistes remportent la victoire après quelques semaines de lutte.


Doc 1 : Avant 1917, d'autres grèves féminines

Nous avons vu nos camarades qui n'avaient pas assisté à la réunion de la veille et nous leur avons fait part de vos propositions. Toutes, sans exception, sont d'accord avec nous et refusent de reprendre le travail aux conditions et prix fixés par le nouveau tarif. […] Nous ne pouvons admettre qu'après trois diminutions successives ce soit nous, les ouvrières, qui devions faire le double sacrifice de notre santé et d'une partie de nos salaires en subissant les conditions arbitraires qu'on veut nous imposer […]. Nous n'avons jamais refusé de travailler. Nous demandons simplement qu'on ait un peu d'égard pour notre santé, que nous ne soyons pas une charge pour nos maris quand ils reviendront, s'ils reviennent, et qu'on nous donne un salaire raisonnable.
Lettre des ouvrières grévistes des usines de Dion au contrôleur régional de la main‑d'œuvre, L'Humanité, 10 juillet 1916.

Les grèves de 1917 vues par la presse

Il ne faut pas médire des midinettes. Il n'est pas d'un bon esprit de les taxer de frivolité parce qu'elles travaillent dans les robes, qu'elles sont jeunes et jolies et qu'elles se parent d'un bouquet en riant, joyeuses, à la vie. Rire et chanter ne les préserve pas de souffrir, d'avoir faim et de se courber, parfois sous la peine. Il ne faut pas médire de leur grève. […] C'est, incontestablement, une victoire du féminisme. Il sera désormais difficile à l'écrivain, au sociologue, au psychologue de condamner par avance et sans appel l'infériorité de la femme. C'est surtout une victoire ouvrière. Le prolétariat féminin, tout le monde à peu près en convient, est victime d'une malhonnête exploitation, et cette exploitation de la femme, s'exerçant en ces jours tragiques au préjudice de milliers et de milliers d'ouvrières, d'employées, voire de fonctionnaires, est d'une si cruelle injustice qu'elle soulève des protestations de tous les côtés. […] Lorsque les travailleuses de France auront toutes obtenu la semaine anglaise1, elles se souviendront que c'est à la grève de la couture parisienne qu'elles devront cet avantage.
Article paru dans L'Ouest‑Éclair, 26 mai 1917.

1. Revendiquée par les ouvrières, la semaine anglaise signifie l'arrêt hebdomadaire du travail du samedi midi au lundi matin. Jusqu'alors, les ouvrières n'avaient qu'un seul jour de repos par semaine, le dimanche.


Source : Le Livre Scolaire

III. Sortir de la guerre

A. Bilan humain et matériel de la guerre

1 - Le bilan humain

Hatier

2 - Le bilan matériel

© Lumni - Famine, terreur et épidémie en 1919

© Woodrow Wilson, 1919

B. De la guerre à la paix (1919 - 1923)

  • Instaurer la paix

© 18.01.1919, 1er jour de la Conférence de paix de Paris. “World History” vol. III. PHOTO RIA NOVOSTI/AFP

CONFÉRENCE DE LA PAIX, PARIS, 1919

David Lloyd George

Vittorio Orlando

Georges Clemenceau

Woodrow Wilson

© Conférence de paix de Paris (1919)

© Le Petit Journal, 13 juillet 1919

  • La Société des Nations

© Carte postale. Collection particulière. Photo F. H. Jullien, 1920

© Les espoirs en la S.D.N. en mars 1919, vus par l'hebdomadaire Le Miroir : le bannissement de la guerre et la recherche de la paix universelle.

  • Des traités qui bouleversent l'ordre international

© HG Sempai

© Lumni - Redécoupage des empires

http://www.hgsempai.fr/carto_slide/fin_1gm/1gm.html

  • Des traités créant de nouvelles tensions

© L'Allemagne exécutée, Illustration de Heime, Simplicissimus, 3 juin 1919

© Nathan

© Lumni - Il est plus difficile de faire la paix

© Lumni - Des conflits sans fin

La guerre est finie ! Il faut maintenant conclure un traité de paix. Les chefs d’État se réunissent à Paris, et commencent les négociations. Chacun cherche à réaliser ses propres objectifs… Saurez-vous défendre les intérêts de votre pays ?

https://www.lelivrescolaire.fr/page/7249070

Les orphelins en Europe

PPO : 1919‑1923 - Les traités de paix

© Lumni - Les conséquences du traité de Versailles

Publicité pour le porte‑plume Waterman, affiche illustrée par OGE, 1919.

PPO : 1920 - Le soldat inconnu et les enjeux mémoriels

A l'aide de tes recherches explique :
  • Ce qu'est le soldat inconnu ?
  • Comment a-t-il été choisi ?
  • De quoi est-il le symbole ?
  • Pourquoi mettre en place ce symbole ?
  • Où repose-t-il ?

C. Les mémoires du conflit

© Lumni - L'inhumation du soldat inconnu

Flamme du Souvenir (allumée 11. 11. 1923

Cérémonie du 11.11.2009 - Président Nicolas Sarkozy et la chancelière Angela Merkel

  • POLITIQUES MÉMORIELLES

COMMÉMORATIONS

DÉFILÉS

(©SL / actu Paris / archives)

  • Lieux de mémoire

Cimetières

Monuments aux morts

Monument aux morts de Montbron (Charente, France), réalisé par Émile Peyronnet dans les années 1920.

Cimetières militaires français de la Grande Guerre en Picardie

Anciens champs de batailles

Le circuit du souvenir est jalonné de monuments commémoratifs, de musées, de cimetières militaires et de vestiges des champs de bataille.

© Lumni - Le culte des morts

PPO : 1922 ‑ Le passeport Nansen et la question des apatrides

© Nota Bene - Comment vit un soldat de la Grande guerre à l'arrière ?

© Nota Bene - 5 batailles de la première guerre mondiale

espace révision