Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

L'humanité un danger pour la Terre

Albert Einstein

L'homme dépend des animaux pour vivre mais cependant celui-ci les détruient ainsi que la faune et la flore à cause de surproduction ou surconsommation.

Le petit écologiste

30 janvier 2022

L'homme détruit des forêt qui sont la depuis des millénaires seulement pur la confection de produit en chaine qui ne sont même pas indispensable à la vie.

Proverbe Africain

"L'arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse"

Si l'abeille disparais, l'homme n'aurais plus que 4 ans à vivre.

Lorem ipsum dolor sit amet

Suite à l'activité humaine de plus en plus polluante pour notre planète verte, notre écosystème se dégrade de plus en plus et ceux sur la globalité de la planète. En effet, chaque zone se retrouve touché par l’aggravation environnementale. Les conséquences de nos activités impactent le climat mais également la biodiversité animal, puisque on compte environ 1,5 millions d'animaux mort seulement à cause du plastique (source: forum de Quito en équateur).L'écosystème marin est la première victime de cette polution: 30% des poissons en Amérique du nord ingèrent du plastique d'après Laurence Maurice.

Dégradation de la biodiversité et de l'environnement

Les conséquences climatiques sont également nombreuses puisqu'en 2017, des pays tels que les états-unis, Australie ou bine l'argentine et l'Uruguay ont été les années les plus chaudes de ces pays.

Pour pallier à ses problèmes majeurs, certains individus tentent de mettre en place des lois à grande échelle, mais l'aide de tout les individus, même à petite échelle aideraient grandement la planète.

En ce qui concerne la protection et la défense de l’environnement, la France a mis des choses en place pour répondre à cette contrainte, la France compte 10 000 décisions administratives de l'état dans le cadre de la surveillance de 50 000 exploitants soumis au régime de la protection environnemental. Ces nouvelles règles juridique sont mis en place pour de nombreux acteurs telle que les entreprises qui sont majoritaire sur le sujet de la dégradation de l’environnement. Elles ont pour effet de restreindre les acteurs qui dégradent l’environnement; par conséquence ils augmentent donc la protection et la défense de celle-ci.

Protection et défense de l'environnement

De plus en plus de grande décisions sont mis en place notamment le g7 qui réuni plusieurs plusieurs chef d'états pour qu'ils puissent discuter de la situation critique de l’environnement et d"ébattre entre eux pour que le monde entier puisse trouver des solutions pour protéger l’environnement. En effet depuis plusieurs année la cause de l’environnement est devenu primordiale autant politiquement avec de nombreuses nouvelles législation mais aussi sur le plan civil avec notamment l'apparition de nombreuses associations récoltant plusieurs millions pour la cause environnementale. Cela montre l'implication civil à ce combat qui par conséquent renforce de plus en plus cette protection, de plus que les civils rendent cette cause plus visible, plus médiatisé ce qui sensibilise de plus en plus de à cette cause, ce qui permet de ne pas refaire les même erreurs à l'avenir.

Les nouvelles reflexion sur les animaux

Les animaux étaient d'abord traité comme des biens marchands, ils ne possédaient pas de réel existence. Ce n'est quand 1999 que le code civil est modifié et que les animaux sont toujours considéré comme des biens mais ils ne sont plus assimilés à des choses. Ce ne sera quand 2015 que

la notion d'être vivant doué de sensibilité apparaîtra dans le code civil, avec ceci, les animaux sont toujours considérés comme des objets mais sont placés au dessus de simple objets non-vivant. Cependant il faudra attendre jusqu’à la Déclaration sur la personnalité juridique de l'animal, nommé "déclaration de Toulon" le 29 mars 2019 pour que les animaux soit enfin traités comme des personnes et non plus des choses.

Le bien être des animaux devient de plus en plus une causes remises en valeur car pour trop longtemps ignoré, en effet selon l’Organisation mondiale de la santé animale, le bien être-animal repose sur cinq principes; ne pas souffrir de faim, de soif et de malnutrition ; ne pas souffrir de stress physique et thermique ; être indemne de douleurs, de blessures et de maladies ; avoir la possibilité d’exprimer les comportements normaux de son espèce ; être protégé de la peur et de la détresse. La question des abattoirs est remis en causes car pour la plupart ils ne respectent pas les principes du bien-être animal. Pour lutter contre cela, la loi sur l’agriculture et l'alimentation mise en place le 30 octobre 2018 assure l'installation de vidéosurveillance dans les abattoirs. Ceux qui ne respecteraient pas le bien être-animal entoureraient une peine maximal d'un an de prison et de 15 000 euros d'amende.