Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

L'approche Montessori auprès des personnes âgées

atteintes de la maladie d'Alzheimer

Introduction here

This is a paragraph of text waiting to be awesome subtitle


Maria MONTESSORI est née le 31 août 1870 à Chiaravalle en Itale et est décédée le 6 mai 1952 à Noordwijk aan Zee aux Pays Bas. Elle fut médecin et pédagogue et est mondialement connue pour sa méthode pédagogique qui portera son nom destinée aux enfants.

La pédagogie Montessori prend en considération l'être dans sa globalité et transmet les valeurs essentielles du respect et de l'écoute, de l'envie et du plaisir d'apprendre et de la confiance en soi.


Méthode Montessori, réapprendre les gestes du quotidien

La méthode Montessori est une méthode pédagogique crée par Maria Montessori, médecin italien, début 20ème siècle, cette méthode permet d’encourager l’autonomie et la confiance en soi pour les enfants.

Cameron Camps, neuropsychologue américain, a adapté cette méthode aux personnes âgées ayant des troubles cognitifs dans les années 90 pour que les résidents, (...), aient « une raison de se lever le matin ».

Certaines maison de retraites utilise la méthode Montessori ce qui permet aux personnes âgées « déphasés » de réapprendre le quotidien.

En conséquence, choisir des vêtements, mettre la table ou encore commencer à jouer du piano est à nouveau possible.

Aider les seniors à “faire seuls”

Respect-égalité-dignité, tels sont les maîtres mots de la méthode Montessori adaptée aux seniors. Cette approche, qui a pour objectif d’aider les anciens à “faire seuls” en fonction de leurs capacités, repose sur cinq principes fondamentaux :

  • Considérer autrement les personnes âgées atteintes de troubles cognitifs : elles sont vues comme des personnes normales, avec un handicap certes, mais non une maladie. L’idée est ici de repenser leur accompagnement pour diminuer les difficultés rencontrées, faciliter leur quotidien et rendre leur vie plus agréable.
  • Respecter les personnes en leur donnant le choix et le pouvoir de décider pour elles-mêmes en fonction de leurs capacités. Une manière de les aider à reprendre le contrôle sur leur vie.
  • Créer un environnement physique et social adapté aux capacités des personnes pour qu’elles se sentent bien.
  • Renforcer l’appartenance des personnes âgées à une communauté. Partager, s’investir dans un projet commun… permet de créer du lien et lutter contre l’isolement.
  • Travailler à partir des capacités préservées des personnes âgées pour mettre en avant ce qui va bien.

“C’est un changement de regard complet, une vraie réflexion sur la place des anciens dans la société”, souligne Véronique Durand-Moleur, directrice générale de la société AG&D, organisme de formation officiel qui accompagne les structures pour personnes âgées dans une volonté de changement. “Ne pas mettre les personnes en échec, faire étape par étape, tel est le socle de la méthode Montessori.”

Un niveau d’aide adapté aux capacités de chacun

« On se demande toujours, d’abord, quel niveau d’aide doit être proposé à partir des capacités préservées pour permettre à chaque personne de retrouver une certaine autonomie, de réussir », explique Véronique Durand-Moleur.

Pour ce faire, toutes les capacités des personnes atteintes de troubles cognitifs, aussi fines soient-elles, sont évaluées : est-ce qu’elles voient bien, est-ce qu’elles parlent, quel est leur niveau de motricité, est-ce qu’elles ont le sens de l’humour ?… Une fois ces capacités identifiées, le personnel formé à cette approche (médecins, auxiliaires de vie, aides-soignants…) propose des activités adaptées. Et dans la méthode Montessori, on ne parle pas, on montre. On fait les choses lentement pour acquérir le geste. On invite les personnes à apprendre par la pratique.

Des résultats positifs en Ehpad avec la méthode Montessori

Il faut souvent des mois, voire des années aux établissements pour concrétiser leur volonté de changement dans l’accompagnement des personnes âgées.
Mais passé ce facteur temps incompressible, plusieurs études mettent en évidence l’impact positif de la méthode Montessori sur la qualité de vie des personnes âgées : amélioration des interactions sociales, de l’autonomie dans la vie quotidienne (alimentation, toilette, habillage..), du sommeil, baisse des comportements d’agressivité et d’agitation, moindre consommation de psychotropes (neuroleptiques, anxiolytiques, antidépresseurs…). Sans oublier que ces effets ont aussi un rôle bénéfique sur la qualité de vie de l’entourage.

Dans certains établissements, des résidents se retrouvent directement impliqués dans la vie de leur structure, décidant du choix des activités, faisant les visites d’accueil… Ils jouent un rôle et ont le sentiment de servir à quelque chose. Les professionnels deviennent alors des facilitateurs. Pour Véronique Durand-Moleur, la méthode Montessori adaptée aux seniors fait de la « vie en institution une solution intéressante pour que les personnes atteintes de troubles cognitifs vivent leur vie aussi pleinement que possible. »