Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Le rouge et le noir

University Logo

Romain LESAGE 1e2

.

Analyse du roman

Une critique

Les personnages

Le contexte

Thèmes principaux

Le style d'écriture

SOMMAIRE

Le contexte

1

Le contexte littéraire

Le règne de Napoléon

Le partie de l'auteur

Le contexte littéraire


Ce roman appartenant au mouvement du romantisme initie également le mouvement du réalisme. Ce courant vise à dresser un portrait réaliste en montrant les différentes faces de la société. Ainsi dans son roman, Stendhal dessine un tableau de la société de son époque, une société hypocrite et superficiel.

Le règne de Napoléon

Avec ses multiples conquêtes à travers toute l'Europe, Napoléon construit un véritable empire basé sur des réformes politiques et sociales majeures.


De plus, Stendhal dénonce dans son roman le pouvoir des ultraroyalistes et semble regretter l'empire de Napoléon à travers son personnage principal, Julien.


Le Rouge et le Noir est publié en 1830, il relate les expériences de l'auteur durant les périodes de Napoléon et de la Restauration.

La bourgeoisie voulait la révolution politique afin que leur classe trouve sa place dans l'aristocratie. Stendhal critique ainsi ces deux camps dans son roman s'inscrivant parfaitement dans son époque.

Les personnages

Julien Sorel

.01

C'est l'héros du roman, l'enfance de Julien a été particulièrement tourmenté et brutal.Il est le fils d'un menuisier par lequel il est fréquement maltraité. Ce personnage est très intelligent et detient un certain charme pour les femmes. Il fait cependant part d'une grande passion pour Napoléon qu'il dissimule aux autres personnage.

.04

Mme de Rênal :

Femme de Mr de Rênal, le maire de Verrière, Mme de Rênal tombe follement amoureuse de Julien au début du roman. Elle est d'une grande timidité. Elle mourra d'amour trois jours après l'exécution de Julien Sorel.

Mathilde de la Mole :

Fille du Marquis de la Mole, elle devient la deuxième amante de Julien. Elle tombera enceinte avec ce dernier et ira se marrier avec lui par la suite.

.04

Elisa :

Employée comme domestique par Monsieur de Rênal, elle est celle par qui les rumeurs amoureuse entre Julien et Mme de Rênal ont commencé . Amoureuse de Julien et jalouse de la relation que celui-ci entretient avec Louise de Rênal, elle n'hésitera pas à divulguer leur histoire et à le contraindre de partir.

Abbé Chélan :

Abbé de Verrières, il est un grand ami de Julien Sorel,
il conseillera Monsieur de Rênal d'employer ce dernier fonction de précepteur pour ses enfants.

Résumé du roman

1

2

3

Le début du roman dans la ville de Verrière:

Julien Sorel, fils de menuisier, devient le précepteur des enfants de M. de Rênal, le maire de Verrières. Le succès de Julien se fait ressentir notamment auprès de sa femme, Mme de Rênal. Ils entretiennent une relation amoureuse passionné mais cela fini par éveiller des soupçons.

Paris, un nouveau départ pour Julien:


Julien doit quitter son amante, il obtient une place de secrétaire à Paris auprès du marquis de la Mole.


Après des débuts maladroits, Julien réussit un peu mieux en société, et surtout auprès de la fille du marquis, Mathilde. L’amour entre ces jeunes est rempli d'orgueil et Julien finit par faire tomber Mathilde enceinte. La situation semble désespérée, mais M. de la Mole, furieux, finit par obtenir pour Julien un titre de noblesse, qui lui permette de prendre la main de Mathilde.

La fin du roman:


Le bonheur, pour Julien est total, mais une lettre de Mme de Rênal dans laquelle elle révèle la vrai nature de Julien va tout perturber. Julien va tenté de la tuer mais va échouer. Julien est condamné à la décapitation.Malgré les tentatives désespérées de Mathilde et Mme de Rênal pour le sauver, Julien mourra.Il parviendra tout de meme avant sa mort à se réconcilier avec Mme de Rênal.Cette dernière mourra à pein trois jours après.

Julien Sorel,un personnage encré dans son époque

Julien Sorel est un personnage très complexes qui incarne les différentes valeurs de son époque. Le roman est un miroir de la société du 19ème siècle. Le personnage de Julien va parcourir chaque niveau de la société ce qui offre au lecteur un regard très réaliste et ouvert sur cette époque.

Ce roman s'inscrit donc à la fois dans le courant réaliste et romantique. Nous verrons par la suite ces deux courants plus en detail.

Un roman à la fois réaliste et romantique

Un roman encré dans le réalisme:

Le Romantisme, un courant phare du 19ème siècle:

Un roman encré dans le réalisme:

Ce roman introduit le réalisme dans son récit, il dresse le portrait de la société du 19ème siècle. Julien, par son ambition, gravit les échelons et présente les différentes classes sociales. Sa famille est un exemple du milieu rural français.


Le maire, M. de Rênal, dresse plutôt le portrait de la bourgeoisie provinciale. Quant à la famille du marquis de la Mole, elle représente l’aristocratie parisienne.


Le réalisme est également présent dans la manière dont Stendhal aborde son héros. Le narrateur adopte un point de vue omniscient, ce qui permet d'aborder les situations de façon plus large, tout en décrivant Julien de l’intérieur comme de l’extérieur. Enfin, l’auteur montre l’influence de la société sur l’individu par l’évolution sociale de Julien dans la société du 19ème siècle.


Le Romantisme, un courant phare du 19ème siècle:


Outre le réalisme, le personnage de Julien transmet les idées romantiques encore très présentes à cette époque. Il est un homme passionné, rêveur et tombe toujours éperdument amoureux de ses amantes. Ses aspirations amoureuses sont en opposition avec la réalité brutale du monde, cela est notamment perçu dans le roman lorsque les sentiments contradictoires de Julien le pousse à tirer sur Mme de Renal.

Le style d'écriture de Stendhal

.03

L'auteur alterne aussi entre les points de vus omnicient, interne et externe au cous de son roman.
Cela lui permet de mieux analyser la société ainsi que l'appparence externe et interne des personnages.
Le narrateur en sait plus que le héros et adopte dans ce roman un ton ironique, voire persifleur par rapport au personnage.

Pour construir l'image la plus réaliste de la société dans laquel il vit, le narrateur à recours à une écriture très sobre er réaliste.