Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Maîtriser sa

E-réputation

Bienvenue

Vous n'êtes pas ce que vous dites, vous êtes ce que google dit !

E.Réputation

Programme

Mesurer sa E.réputation

Batir sa E-reputation

Comment allez-vous?

Feelin'cards !

De quelle humeur vous sentez-vous aujourd'hui ?...

choisir

Feelin'cards !

De quelle humeur vous sentez-vous aujourd'hui ?...

Les règles

Participation

Confidentialité

Bienveillance

Bonne humeur

Et vous ?

Objectifs

Définir ce qu'est la E-réputation

Déterminer ce que dit internet à notre sujet

Construire une réputation solide

Vos attentes

La E-réputation

Penchons-nous sur l’origine et la définition de la réputation numérique

Photo langage

PHOTOLANGAGE

Choisissez une photo vous évoque votre image numérique

Déposez votre image ici

E-Réputation

Dans E-réputation, il y a "E" qui renvoie à la notion d'internet

La notion de réputation, ce que pensent les autres de vous, compte tenu des traces que vous avez laissées de manière consciente ou inconsciente sur la Toile.

Quelles raisons peuvent mener un individu lambda à utiliser Internet ?

Partage de contenu ou d’opinion (actualité, photos, liens, commentaires, présence sur les forums, posts de blog, etc.)

Recherche d’informations

Opportunités de carrière

Networking

Développement de business

Instant jeu

Qu'est-ce qui a changé, évolué dans notre utilisation du web ?

Internet vous permet de faire quoi ?

Le Web 1.0

Nous étions alors dans l’ère du web 1.0, l’ère de l’Internet démocratisé ouvrant l’accès au savoir et à la connaissance au plus grand nombre

Grâce à Internet, les internautes se sont peu à peu habitués à disposer de ressources mondiales d’informations.

Aux prémices de l’intégration d’Internet dans les foyers, du fait d’une rapidité de connexion limitée, les internautes ont d’abord dû se contenter de données textuelles.

Puis, rapidement, les informations multimédias ont été accessibles, offrant ainsi la possibilité de consulter non seulement des textes, mais également des images, des vidéos et des services variés, tels que le courrier électronique et la messagerie instantanée.

Le Web 2.0

À partir 2003, la notion de web interactif est apparue, également connue sous le nom de web 2.0.

Avec le web 2.0, de nombreux éléments voient le jour et permettent de se valoriser :

Depuis, Internet n’a cessé d’être un lieu de distribution et de consultation de documents mais surtout un lieu de partage au sein duquel l’internaute prend le pouvoir et n’hésite pas à s’exprimer.

Les internautes créent alors le contenu, dirigent les débats et prennent le pouvoir en devenant leurs propres leaders d’opinion, imposant humeurs et tendances.

Les logiciels « open source » permettant à chacun d’ajouter son savoir et ses compétences à un travail commun ;

La création des réseaux sociaux


La création d’espaces personnels et bien d’autres

Les 3 categories d'internautes

Le débutant

L'intermédiaire

L'expert

Le débutant

Il aime les sites utiles et concrets.

Recherche d'informations

Découverte et voyage

Comparateur de prix

Communique par mail

A priori, il n’a pas d’emblée les compétences pour utiliser l’e-réputation comme moyen pour se valoriser sur Internet

Internet fait partie des habitudes

Recherche des affinités d’opinion

Optimise sa présence en ligne.

Internet est ancré dans sa vie

Utilise de plus en plus, de plus en plus vite internet

l’e-réputation devient une problématique réelle, mais également une belle opportunité pour l’internaute de valoriser ses compétences, son expertise et éventuellement sa candidature à une offre d’emploi.

L'intermédiaire

L'expert

Le web fait partie de son quotidien

Il s’implique, il communique sans arrêt

Travaille avec Internet

Parraine son entourage à des jeux-concours sur internet

Il peut même jouer en ligne

Achete et vend via Internet

Il peut même jouer en ligne ou pirater des données

Il parle de lui, communique

Il se positionne en expert

Transmet de l’information et parfois crée des rumeurs

Il s’exposer plus facilement à la critique

Il est un grand adepte des sites tels que YouTube, Dailymotion, Facebook et autres sites communautaires ou spécialisés que nous découvrirons au cours des chapitres suivants

A retenir

Internet passe du statut d’outil consultatif à un terrain de jeu collaboratif, avec des outils de plus en plus performants, interactifs et géolocalisés incitant chaque jour davantage au partage instantané.

L’utilisation du web se démocratise mais l’optique de recrutement reste rare chez les candidats utilisant Internet.
Votre e-réputation personnelle servira d’indicateur de mesure pour un recruteur sur le niveau de confiance à vous accorder.

PAUSE

Jeu de l'enquêteur

Vous êtes un enquêteur, On vous missionne pour vérifier la véracité des informations transmise lors d'une candidature.

Cette personne, c'est vous ? Vous avez en main votre propre CV et vous allez commencer à enquêter sur vous-même.

Verifions si ce que vous avez renseigné sur votre candidature correspond bien à ce que l'on trouve sur internet  ?

Consignes

15 minutes

VOYEZ-VOUS COMME LES INTERNAUTES VOUS VOIENT

Que se passe-t-il si quelqu’un cherche votre nom sur Internet ? Pour le savoir, il vous suffit de le faire vous-même. Mais pas n’importe comment…

En effet, vos actions sur Internet sont « pistées », notamment par Google, qui personnalise ses résultats de recherche en fonction de votre profil et de votre historique.

Il vous faut alors contourner ces biais. Tout d’abord, ouvrez une fenêtre de votre navigateur Internet en mode « navigation privée ». Cela neutralise l’impact de votre navigation antérieure sur les résultats qui vous seront présentés. Puis tapez votre nom dans plusieurs moteurs de recherche.

Astuce

15 minutes


Pour chaque moteur, regardez si et comment vous apparaissez dans les trois, puis cinq, puis dix, puis vingt premiers résultats. Il est inutile de regarder au-delà. En pratique, les internautes se font une idée avec les cinq premiers résultats, et poussent jusqu’à la deuxième page de Google quand ils veulent en savoir plus.

Sur Google, regardez aussi dans les onglets :
Images ;
Actualités.

Regardez également ce qui apparaît quand vous tapez votre nom dans les moteurs de recherche suivants :
Facebook ;
LinkedIn ;
Twitter ;
Amazon.fr.

Astuce

15 minutes

A vous de jouer

Qu'avez-vous trouvé à propos de vos compétences ?
Votre formation est-elle visible ?
Votre expérience est-elle visible ?
Vos centres d'intérêts ?

Qu'avez vous trouvé ?

Qu'avez-vous trouvé ?
Sur quoi voulez-vous vous faire connaître ?

Qu'est-ce que vous en pensez ?

E-réputation

Pourquoi maîtriser sa

E-réputation ?

2 groupes.

Voici 2 CV, Vérifier les informations renseignées par les candidats.

À vous de jouer !!

Consignes

15 minutes

Qu'avez-vous trouvé à propos des compétences ?
La formation est-elle visible ?
Son expérience est-elle visible ?
Ces centres d'intérêts ?

Qu'avez vous trouvé ?

Fort de votre expérience, faisons un tour de table.


Quelles informations avez-vous trouvées ?

Comment ce que vous publiez peut-il nuire à votre réputation ?

La grandeur d'un homme est comme sa réputation : elle vit et respire sur les lèvres d'autrui.

Rivarol

La place des réseaux sociaux dans le recrutement
2 angles d'observation

Les recruteurs

Les candidats

Les recruteurs

Quelle est l’importance de l’e-réputation dans le recrutement en ligne et de quelle manière est-elle perçue par les recruteurs ?

63 % des recruteurs âgés de 25 à 34 ans ont recours aux réseaux sociaux pour recruter

Cela ne concerne que 27 % des recruteurs de 45-54 ans.

Les réseaux sociaux professionnels sont les plus exploités par les recruteurs :

• 53 % d’utilisation de Viadeo ;
• 28 % de LinkedIn ;
• 12 % de Facebook ;
• Twitter, ne concerne que 6 % d’utilisation, réservé à des recherches de profil plus spécifiques et experts.

Source : étude de juin 2010 menée par Région Job sur un échantillon de 157 recruteurs

Les recruteurs

A savoir: Les réseaux sociaux sont bien plus populaires auprès des recruteurs qu’auprès des candidats :

50 % des candidats connaissent les différents réseaux sociaux contre 80 % des recruteurs.

Facebook, est connu de 97 % des recruteurs contre 92 % des candidats

La plus grande divergence concerne Viadeo avec 97 % des recruteurs qui connaissant ce réseau social contre seulement 50 % des candidats

« La proportion de ces “recruteurs 2.0” progressera encore dans les mois et les années à venir, à l’image de ce qui se passe déjà outre-Atlantique, les Français étant en effet de plus en plus nombreux à fréquenter ces plateformes de socialisation et de mise en relation »

36 % des candidats interrogés utilisent les réseaux sociaux dans un cadre de recrutement

Plus de 50 % des candidats interrogés connaissent les différents réseaux sociaux du type Viadeo, LinkedIn, Twitter, ou les blogs ;

89 % des candidats sondés utilisant les réseaux sociaux pour leur recherche d’emploi sont inscrits sur Viadeo, et 51 % sur LinkedIn.

Les candidats

Source : étude de juin 2010 menée par Région Job, sur un échantillon de 2 208 candidats

6 % des candidats interrogés utilisent Facebook de façon professionnelle et seulement 5 % des répondants ont été contactés par ce biais. Facebook n’est donc pas adapté à une recherche d’emploi ;


Le réseau social générant le plus de contact aux candidats est sans contestation Viadeo. En effet, 56 % du panel sondé a déjà été contacté professionnellement via ce service ;

• Il est suivi par LinkedIn, service où 35 % des sondés se sont déjà fait contacter ;
• Twitter (20 %) ;
• Les blogs (12 %).

Les candidats

Source : étude de juin 2010 menée par Région Job, sur un échantillon de 2 208 candidats

Une distinction est toutefois à faire entre contact et embauche. Se faire contacter professionnellement n’implique pas forcément un contact avec un recruteur.

Les 7 péchés capitaux

Quelles sont les 7 péchés capitaux ?

?

?

?

?

?

?

?

Le tour de table

Quelles sont les 7 péchés capitaux ?

L'orgueil

La paresse

La luxure

L'envie

La colère

L'avarice

La gourmandise

L'objectif est de lister les 7 péchés capitaux d'une présence 2.0

L'orgueil

Attention à se survendre

Un titre de poste plus important ou en arrangeant les dates

N’oubliez pas que votre profil est visible de tous. En appliquant cet excès d’orgueil sur les réseaux sociaux, faites attention au retour de bâton

L'objectif est de lister les 7 péchés capitaux d'une présence 2.0

La paresse

Attention à ne pas bacler le remplissage de son profil Viadeo ou LinkedIn

Entrer en contact avec très peu de personnes

Ne pas répondre aux demandes de connexions

Ne pas répondre aux messages de recruteurs

La paresse sur les réseaux est contre-productive. N’oubliez pas un principe de base du web 2.0 : donnez d’abord, pour recevoir !

L'objectif est de lister les 7 péchés capitaux d'une présence 2.0

La luxure

Attention à ne pas vous disperser

Soyez qualitatif, il vaut mieux exploiter à fond LinkedIn et Viadeo que de saupoudrer votre temps partout

Avoir un profil complet

Être attentif à la qualité de vos contacts

Animer activement votre réseau

L'objectif est de lister les 7 péchés capitaux d'une présence 2.0

L'envie

Privilégiez la qualité à la quantité

Eviter la course à celui qui aura, le plus de contacts sur les réseaux, d’amis sur Facebook, de followers sur Twitter, ou de commentaires sur son blog.

L'objectif est de lister les 7 péchés capitaux d'une présence 2.0

La colère

Attention, la colère est mauvaise conseillère

Sur le web il est très facile de s’énerver, de réagir vertement à un commentaire, de s’épancher sur sa société, ou d’être agressif.

Attention aux traces laissées…

L'objectif est de lister les 7 péchés capitaux d'une présence 2.0

L'avarice

Il ne faut pas s‘isoler des atouts potentiels de son réseau.

Attention à ne pas s’inscrire sur les réseaux et attendre que cela tombe

Ne soyez pas actif sur vos réseaux uniquement quand vous recherchez un emploi.

L'objectif est de lister les 7 péchés capitaux d'une présence 2.0

La gourmandise

« je suis en recherche d’emploi donc je me précipite pour contacter toutes mes relations sans véritablement avoir d’objectifs clairs »

Attention à ne pas être impatient

La gourmandise, c’est aussi envoyer des messages pour un oui ou un non,

« tweeter » tout ce qui vous passe par la tête, toujours passer par les relations proches.

Tout cela risque de créer de la saturation

Travail de groupe

Comment batir sa E réputation
Qu'est ce que le Name Googling
Bonne ou mauvaise réputation
Nettoyer ses traces sur internet

2 groupes

Quelles sont les bonnes pratiques pour maîtriser sa E-réputation ?

Quelles sont les pratiques qui peuvent détruire votre E-réputation ?

Groupe 1

Groupe 2

Que faire en cas de bad buzz ?

Que faire alors ?

Les bonnes pratiques pour éteindre un mauvais bruit

De ne pas répondre pour ne pas rendre le problème davantage visible ;

Publier d’autres choses, sur des sujets très différents, pour masquer le mauvais bruit.

C’est la technique du contre-feu.

Le bad buzz

Le « bad buzz » est la situation où votre nom circule associé à quelque chose de négatif. Sur les réseaux sociaux, votre veille pourra vous signaler l’apparition de ce type de problème.

En France, la loi Informatique et Libertés donne des garanties aux personnes pour protéger leurs données personnelles et leur image en ligne. Chacun peut faire valoir plusieurs droits essentiels :

Recours légaux

Le droit d’accès : toute personne justifiant de son identité a le droit d’interroger le responsable d’une base de données pour savoir s’il détient des informations sur elle, et d’en prendre connaissance.

Le droit de rectification : toute personne peut faire rectifier ou effacer des informations qui la concernent, notamment en cas d’erreur

Le droit d’opposition : toute personne peut s’opposer à figurer dans un fichier

Le droit à l’image : dès lors qu’elle permet de vous identifier, l’image est une donnée personnelle, qu’il s’agisse d’une photo ou d’une vidéo. Toute personne a un droit sur l’utilisation de son image, et peut s’opposer à sa conservation ou à sa diffusion publique, sauf si elle a trait à un événement d’actualité

Bonne journée!