Want to make creations as awesome as this one?

Questions-réponses

Transcript

EMPEZAR

Terminale spé SVT
Test 4 de connaissances
Génétique
Les lois de Mendel



Une question affichée, pas de QCM.
Faites afficher la réponse pour comparer avec la vôtre.
Pas de compteur, l'objectif étant simplement de faire l'état de vos connaissances.

22 questions

By ProfSVT71

START

Génétique Terminale spécialité SVT

QUESTION 1

Qui était Mendel ?

Réponse

next

"Gregor Mendel né le 20 juillet 1822 et mort le 6 janvier 1884, était un moine catholique botaniste et généticien. Il est communément reconnu comme le père fondateur de la génétique. Il est à l’origine de ce qui est actuellement appelé les lois de Mendel qui définissent la manière dont les gènes se transmettent de génération en génération. "

Source : Gregor-mendel-39282-1-402.jpg par Sanjana Kadur via Wikimédia Commons, Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International, https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Gregor-mendel-39282-1-402.jpg

QUESTION 2

Réponse

Qu'est-ce que la théorie de l'hérédité par mélange ?

next

À l'époque de Mendel, comme un enfant présentait à la fois des caractères de son père et de sa mère, il était communément admis que l’hérédité se faisait par mélange des caractères parentaux dans certaines proportions. Mendel réfuta cette loi de l’hérédité par mélange.

Source : Blending Inheritance fr.svg par Raminagrobis via Wikimédia Commons, CC-BY-SA-4.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Blending_Inheritance_fr.svg

QUESTION 3

Quelle est la première loi émise par Mendel et que traduit-elle ?

Réponse

NEXT

La loi d’uniformité des hybrides de première génération :

Si tous les hybrides sont uniformes c'est qu'il existe des caractères dominants et des caractères récessifs.

Réponse

En se basant sur quelles observations, Mendel a-t-il émis cette première loi ?

QUESTION 4

next

Mendel a travaillé sur des plants de petits pois présentant soit des graines lisses soit des graines ridées. Les individus utilisés étaient des individus de souches pures car présentant ce caractère depuis plusieurs générations. Il constata systématiquement qu’en génération hybride F1, c’est-à-dire la génération issue de la fécondation n°1 des gamètes de parents P1 (plant à graines lisses) et P2 (plant à graines ridées), aucun individu ne présentait de mélange de caractères. Tous les individus F1 présentaient une uniformité des caractères correspondants au caractère d’un seul des deux parents (P1) : ils ne présentaient que l’aspect lisse des graines. Le caractère « pois lisse » était donc dominant sur le caractère « pois ridé ». C’est la « loi d’uniformité des hybrides de première génération ».

QUESTION 5

Quelle est la deuxième loi émise par Mendel et que traduit-elle ?

Réponse

next

La loi de ségrégation des caractères dans la génération F2
(appelée aujourd’hui loi de disjonction des allèles).

Les caractères sont transmis par une particule qui existe en deux exemplaires chez les parents et qui se séparent lors de la formation des gamètes. Ces particules sont aujourd'hui connues : ce sont les allèles.

QUESTION 6

En se basant sur quelles observations, Mendel a-t-il émis cette deuxième loi ?

Réponse

next

Quel que soit le caractère étudié (couleur de la graine ou des fleurs, aspect de la graine….) à chaque fois un caractère semblait sauter une génération.
En effet, en constatant que dans la génération F2 issue du croisement de deux individus F1, apparaissait un caractère absent en F1 mais présent chez P2, il mit en évidence que l’hérédité était transmise par une « particule », un élément porteur d’information appelé aujourd’hui « allèle ». Chaque plant étant issu de deux parents, il possède forcément les particules en double exemplaire. Les deux particules se séparent (ségrégent) lors de la formation des gamètes de sorte que chaque gamète ne possède qu’une particule sur les 2. C’est la « loi de ségrégation des caractères dans la génération F2 » appelée aujourd’hui loi de disjonction des allèles.

QUESTION 7

Quelle est la troisième loi émise par Mendel ?

Réponse

next

La loi d’indépendance de la transmission des caractères.



QUESTION 8

En se basant sur quelles observations, Mendel a-t-il émis cette troisième loi ?

Réponse

next

En travaillant sur 2 caractères à la fois, Mendel a constaté que les particules associées aux deux caractères n’étaient pas forcément transmises ensemble des parents aux descendants et qu’elles pouvaient se disjoindre pour s’associer faisant apparaître de nouvelles combinaisons de caractères ou phénotypes en F2 : la ségrégation d'un couple d'allèles est indépendante de celle d'un autre couple d'allèles. "

QUESTION 9

Qu'est-ce que la fécondation ?

Réponse

next

La fécondation est l’union de deux gamètes dits haploïdes car ils ne contiennent qu’un seul exemplaire de chaque sorte de chromosomes.

QUESTION 10

Qu'est-ce que la caryogamie ?

Réponse

next

C'est la réunification de deux noyaux. Elle rétablit la diploïdie.

QUESTION 11

Que signifie être homozygote ?

Réponse

next

C'est posséder deux allèles différents du même gène.

QUESTION 12

Quelle écriture correspond à un génotype ?

[A] ou (A//A) ?

Réponse

next

(A//A) Dans le système de codification en génétique, le génotype (ensemble des gènes que l’on possède) s’écrit toujours entre parenthèses alors que le phénotype (ensemble des caractères que l’on présente) s’écrit entre crochets.

QUESTION 13

Quelle écriture correspond à un individu hétérozygote ?

(A//A) ou (A//a) ?

Réponse

next

(A//a) La lettre majuscule représente l’allèle dominant et la lettre minuscule l’allèle récessif du gène d’intérêt. Les doubles slashs représentent la paire de chromosomes homologues.

QUESTION 14

Quelle écriture correspond à un individu double homozygote dominant dont les gènes sont indépendants ?

(A//A , B//B) ou (AB//AB)?

Réponse

next

(A//A , B//B)


Quand deux gènes sont portés par des chromosomes différents (on dit qu’ils sont indépendants), il convient de placer une virgule entre les codes utilisés pour les gènes.

Quand les gènes sont portés par le même chromosome (on dit qu’ils sont liés), on ne met pas de virgule et les lettres utilisées pour coder les gènes sont écrites l’une à côté de l’autre.

QUESTION 15

Comment écrit-on le génotype d'un gamète issu d'un individu homozygote double dominant dont les gènes sont liés ?

(A/ , B/) ou (AB/) ?

Réponse

next

(AB/)


Si l’on doit écrire le génotype d’un gamète, on n’écrira donc entre parenthèses qu’une seule lettre associée à un seul slash (A/) car le gamète ne possède qu’un seul exemplaire de chaque sorte de chromosomes. Si les gènes d'intérêt sont liés alors les deux lettres ne sont associées qu'à un seul slash (exemple AB/).

QUESTION 16

Quelles sont les trois modalités d'expression des allèles d'un même gène ?

Réponse

next

Un allèle peut toujours s'exprimer :
on dit qu'il est dominant.

Un allèle peut ne s'exprimer face à un allèle dominant :
on dit qu'il est récessif.

Si deux allèles arrivent à s'exprimer ensemble :
on les dit codominants.

QUESTION 17

Que peut-on dire du génotype et du phénotype de l'individu 1 ?

Réponse

Avec
A dominant sur a
B dominant sur b

next

L'individu 1 est :


homozygote dominant pour le gène alpha

hétérozygote pour le gène bêta

Génotype : (Ab//AB)

Phénotype : [AB]

Avec
A dominant sur a
B dominant sur b

QUESTION 18

Que peut-on dire du génotype et du phénotype de l'individu 2 ?

Réponse

Avec
A dominant sur a
B dominant sur b

next

L'individu 2 est :


hétérozygote pour le gène alpha

homozygote récessif pour le gène bêta.

Génotype : (Ab//ab)

Phénotype : [Ab]

Avec
A dominant sur a
B dominant sur b

QUESTION 19

Que peut-on dire de l'allèle "rose" chez le pois de senteur ?

Réponse

Sources :
P1 : fleur de pois rose sucré, par Nowaja via Pixabay, Pixabay licence, https://pixabay.com/fr/photos/pois-sucr%C3%A9-parfum%C3%A9-rose-4551745/
P2 : fleur de pois blanche : Didgeman, via Pixabay, Pixabay Licence, https://pixabay.com/fr/photos/pois-fleur-de-pois-blanc-fleur-5215863/
F1 : sweet-pea-sweet-peas-pink-beautiful-lathyrus-odoratus-flowers-summer-color-colors,CC0, https://www.pikist.com/free-photo-velzx/fr

next

En croisant un plan aux fleurs roses (P1) avec un plan aux fleurs blanches (P2), la génération F1 présente systématiquement des fleurs roses. Ainsi deux allèles sont mis en évidence : l’allèle B responsable du caractère rose qui est dominant sur l’allèle b responsable du caractère blanc qui lui est donc récessif (il ne s’exprimera que s’il est présent en deux exemplaires).

QUESTION 20

Que peut-on dire de l'allèle "rouge" chez la rose ?

Réponse

P1 : rose rouge, par GoranH, via Pixabay, Pixabay licence, https://pixabay.com/fr/photos/artificielle-rose-rouge-fleur-4933142/
P2 : rose blanche par Jolenka, via Pixabay, Pixabay licence, https://pixabay.com/fr/photos/la-rose-blanche-toussaint-2907862/
F1 : rose rose clair par PurpleOwl, via Pixabay, Pixabay licence, https://pixabay.com/fr/photos/rose-rose-rose-rose-clair-fleur-5227900/

next

Parfois en génération F1 apparaissent des fleurs dont la couleur n’existe ni chez le parent 1 ni chez le parent 2 et semblent provenir d’un mélange des deux. C’est le cas par exemple chez les roses où le croisement d’une rose rouge et d’une rose blanche donne une couleur rose. Ce caractère traduit une dominance incomplète de chacun des deux allèles : ils s’expriment tous les deux, on parle de codominance.

QUESTION 21

Qu'est-ce qu'un tableau de fécondation appelé aussi tableau de croisement ?

Réponse

next

C'est un tableau à double entrée qui permet de réunir les différents gamètes fabriqués par un couple. Il fonctionne comme un tableau d'addition en mathématiques : chaque case correspond à l'union du contenu du titre de la ligne et du titre d ela colonne.

Tableau de croisement permettant de déterminer le groupe sanguins possibles de senfants à naître pour un couple dont le génotype est connu.

QUESTION 22

Comment qualifier les allèles A, B et O dans le cas de l'étude du gène responsable du groupe sanguin ?

Réponse

L’allèle A est responsable de la production d’une molécule de type A en surface des globules rouges.
L’allèle B est responsable de la production d’une molécule de type B alors que l’allèle O n’induit la fabrication d’aucune molécule à la surface des globules rouges.

Tableau de croisement permettant de déterminer le groupe sanguins possibles de senfants à naître pour un couple dont le génotype est connu.

Tableau de croisement permettant de déterminer le groupe sanguins possibles de senfants à naître pour un couple dont le génotype est connu.



L’allèle O est récessif ce qui signifie qu’il ne s’exprime que s’il est « seul » c’est-à-dire non face à l’allèle A ou B et donc uniquement s’il est présent en double exemplaire. Les allèles A et B sont donc dominant sur l’allèle O. Cependant un individu de génotype (A//B) présentera les deux types de molécules à la surface de ses globules rouges : il sera donc du groupe [AB]. Nous sommes dans le cas d’une dominance incomplète appelée également codominance. Ainsi un individu de phénotype [A] peut présenter deux génotypes : (A//A) ou (A//O). Il en va de même pour le phénotype [B].

The end !!