Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Thème 2 : Le vivant et son évolution

Thème 1 : La planète Terre, l'environnement et l'action humaine

Thème 3 : Le corps humain et la santé

Activités

Bilans

Exercices partie libre

Pour aller plus loin...

Chapitre 6 : La reproduction

des êtres vivants

Activités

1 Activité 1 : Les différents modes de reproduction

2 Activité 2 : La production de gamètes, première étape de la reproduction sexuée

3 Activité 3 : La rencontre des gamètes, une étape de la reproduction sexuée

Bilans

1 Bilan 1 : Les différents modes de reproduction

2 Bilan 2 : La production de gamètes, première étape de la reproduction sexuée

3 Bilan 3 : La rencontre des gamètes, une étape de la reproduction sexuée

Exercices

2 Les grandes caractéristiques de la reproduction sexuée communes à tous les êtres vivants (COM1) *

1 Qu'est-ce que la fécondation ? (COM3) **

4 La reproduction du renard arctique (COM1) *

5 La reproduction des oursins (COM2) **

3 La fécondation, avec ou sans pénétration (COM2) *

6 Expériences sur la reproduction d'une plante à fleurs (SCI1) **

Exercice

Correction

Exercice

Correction

Exercice

Correction

Construisez un tableau pour comparer dans les deux cas :

* s’il y a rapprochement des partenaires (oui ou non)

* s’il y a pénétration (oui ou non)

* si la fécondation est interne ou externe





Exercice

Correction

1- La fécondation s'effectue au niveau des trompes. C'est une fécondation interne.

2- Les petits se forment dans l'utérus: le renard arctique est donc vivipare.

3- Les adultes recherchent beaucoup de nourriture car il y a onze petits en moyenne à nourrir.

Au début du printemps, commence la saison de reproduction du renard arctique. Lors de l'accouplement, le mâle introduit son pénis dans le vagin de la femelle et y libère des cellules reproductrices mâles. Celles ci rejoignent la cellule reproductrice femelle au niveau de la trompe où il y a fécondation. La gestation se déroule dans l'utérus et dure deux mois. En moyenne une portée comporte onze renardeaux, mais il est rare que tous survivent. Le nombre élevés de petits et leur rythme rapide de croissance obligent les adultes à chercher activement de la nourriture.





1- Indiquez le lieu de fécondation. Est-ce une fécondation interne ou externe?

2- Sont-ils ovipare ou vivipare? Justifier avec le texte.

3- Pourquoi les parents doivent-ils chercher de la nourriture en grande quantité?



Exercice

Correction


Au cours de la période de reproduction les oursins mâles libèrent dans l’eau de mer une substance blanchâtre contenant des cellules reproductrices appelées spermatozoïdes.


A la même période les oursins femelles produisent une substance orangée contenant également des cellules sexuelles, les ovules.


Ovules et spermatozoïdes se rencontrent et s’unissent au cours de la fécondation. Il résulte de chaque fécondation une cellule-œuf, qui suite à de nombreuses divisions cellulaires donnera une larve, futur oursin.




Construisez un schéma simple expliquant comment, à partir de deux oursins adultes, de nouveaux petits oursins peuvent être formés. (Aide : trouver les mots importants dans le texte)


Exercice

Correction

CORRIGÉ



  1. En 1 on a placé une gaze autour d’une fleur de tulipe.


  1. En 2 on a aussi placé une gaze autour d’une fleur de tulipe mais qui ne possède plus d’étamines.


  1. Cette fois-ci on prend deux fleurs de tulipe sans gaze.

  1. En 1 et en 3 on obtient un fruit mûr avec des graines alors qu’en 1 on n’obtient pas de fruit ni de graine.


Pour aller plus loin...

Des modalités de reproduction variées chez les requins



Différentes façons de se reproduire chez les êtres vivants

Activité 1 : Les différents modes de reproduction

Complétez le schéma montrant les caractéristiques des modes de reproduction des êtres vivants (pages 208/209).

Correction

BILAN

COMPETENCES

Bilan 1:

Pour produire des descendants, les êtres vivants peuvent se reproduire de façon sexuée ou asexuée.

La reproduction asexuée permet de produire des descendants à partir d'un seul individu et sans faire intervenir une fécondation entre cellules reproductrices, contrairement à la reproduction sexuée qui implique une rencontre entre un gamète femelle et un gamète mâle.

MENU

Activité 2 : La production de gamètes, première étape de la reproduction sexuée

A l'aide des documents et d'observations réalisées à la loupe/au microscope, comparez, sous la forme d'un tableau, la production de gamètes (= cellules reproductrices) chez les animaux et chez les plantes à fleurs.

Observation de testicule et de spermatozoïdes de rat

Observation d'ovaire et d'ovules de lapine

Dissection de la fleur de jonquille (Narcissus pseudonarcissus)

Dissection de la fleur de romarin (Rosmarinus officinalus)

Observation de testicules (x100) et de spermatozoïdes de rat (x400)

Observation d'ovaire (x40) et d'ovules de lapine (x100)

Dissection de la fleur de jonquille (Narcissus pseudonarcissus) famille des Liliacées

Dissection de la fleur de jonquille (Narcissus pseudonarcissus)

Dissection de la fleur de jonquille (Narcissus pseudonarcissus) famille des Liliacées

Dissection de la fleur de romarin (Rosmarinus officinalus)

Correction

BILAN

COMPETENCES

Bilan 2:

Les êtres vivants possèdent des organes reproducteurs mâle et/ou femelle. Ces organes produisent des cellules reproductrices, les gamètes.
Chez les plantes à fleurs, les grains de pollens contiennent les gamètes mâles alors que le pistil contient une ou plusieurs cellules reproductrices femelles.

Chez les animaux, les testicules permettent la production des spermatozoïdes alors que les ovaires permettent la production d'ovules.

MENU

Activité 3 : La rencontre des gamètes, une étape de la reproduction sexuée

A l'aide d'un texte, argumenté et accompagné d'un schéma, montrez que la fécondation est un phénomène qui peut présenter des variations selon les espèces mais qu'elle est une étape nécessaire pour obtenir un nouvel être vivant par la reproduction sexuée.

De la fécondation à un nouvel être vivant

Favoriser la rencontre des gamètes/des individus

correction

La fécondation chez l'oursin

La fécondation chez le lapin domestique

La fécondation chez l'omble de fontaine

La fécondation chez la poule

La fécondation chez le géranium

De la fécondation à un nouvel être vivant

La fécondation chez l'oursin

Si on ouvre des oursins, on distingue des oursins femelles avec 5 ovaires orange libérant au sommet de l’oursin des ovules de couleur orange. On distingue également des oursins mâles avec 5 testicules de couleur jaune foncé libérant également au sommet de l’oursin un liquide blanchâtre contenant des spermatozoïdes. Mâles et femelles ne sont pas identifiables d’extérieur.

Les oursins sont des animaux qui ne s’accouplent pas : ils libèrent leurs gamètes dans l’eau. Les spermatozoïdes (fabriqués par les testicules) sont attirés par les ovules (fabriqués dans les ovaires). La fécondation a lieu dans le milieu de vie : on parle de fécondation externe. Elle est très représentée chez les animaux aquatiques.

La fécondation d’un ovule par un seul spermatozoïde donne une cellule-œuf. Celle-ci se divise pour donner plusieurs cellules qui s’organiseront en une larve appelée « pluteus ».. Celle-ci va dériver au gré des courants jusqu’à se fixer sur un rocher où, après métamorphose, va donner ainsi un petit oursin mâle ou femelle qui devra grandir avant d’atteindre sa maturité sexuelle et se reproduire à son tour.

cycle de vie

La fécondation chez l'omble de fontaine

Chez les poissons à nageoires rayonnées, les spermatozoïdes sont fabriqués par deux testicules et les ovules sont fabriqués par deux ovaires. Les poissons à nageoires rayonnées ne s’accouplent pas. Ils libèrent leurs gamètes dans l’eau. La rencontre des gamètes ou fécondation se fait dans l’eau : on parle de fécondation externe car elle a lieu à l’extérieur de l’organisme des parents.

La cellule-œuf donnera un embryon puis un alevin qui terminera sa croissance après l’éclosion de l’œuf.

cycle de vie

Ceci est un paragraphe prêt à contenir créativité, expériences et histoires géniales.

La fécondation chez le lapin domestique

À la fin de l’accouplement, le lapin libère 150 à 200 millions de spermatozoïdes au fond du vagin de la lapine. Les ovaires de celle-ci libèrent quelques heures plus tard entre 15 et 20 ovules. La rencontre de deux cellules reproductrices s’appelle la fécondation. Elle a lieu dans le corps de la femelle : on parle donc d'une fécondation interne.

La cellule-œuf obtenue va s’implanter dans une poche musculeuse appelée utérus. Dans l’utérus, chaque cellule-œuf va se diviser pour donner une masse de cellule appelée « embryon » flottant dans une poche remplie de liquide. Quand il y aura assez de cellules, ces dernières vont s’organiser pour constituer un fœtus, ressemblant à ses parents. La mère fournit le dioxygène et les nutriments au fœtus grâce à un organe d’échanges : le placenta auquel le fœtus est relié par le cordon ombilical. Le lapin est une espèce vivipare.
Les lapereaux deviendront adultes après 6 mois de croissance.

cycle de vie

La fécondation chez la poule

Les poules sont souvent élevées sans coq. Ainsi, l’œuf de poule que vous mangez est une cellule reproductrice appelée « ovule » qui n’a pas été fécondé.
Lors de l’accouplement, le spermatozoïde circule jusqu’à l’ovule situé dans l’appareil reproducteur de la poule et constitué alors uniquement du jaune. Il rentre dans l’ovule : c’est la fécondation. La cellule-œuf obtenue s’entoure alors du blanc riche en eau et en protéines et des membranes coquillières à l’origine de la coquille avant d’être pondu.Le jaune et le blanc contiennent des substances nutritives ainsi que de l’eau. Le poussin peut se développer en milieu aérien tout en restant dans un milieu liquide. La coquille est calcaire et pleine de pores qui laissent passer la vapeur d’eau et le dioxygène : le poussin peut respirer et ne se déshydrate pas. Les membranes coquillères empêchent le blanc de s’échapper par les pores. Le poussin utilise le calcium de la coquille pour construire ses os . La coquille est solide, elle protège le poussin des chocs et du poids de la poule qui le couve pour le maintenir au chaud pendant 21 jours puis il sortira en brisant sa coquille à l’aide de son bec. A l’éclosion, un petit poussin ressemblant à ses parents sort de l’œuf. Le petit après une phase de croissance de 6 mois aura atteint sa taille adulte.

cycle de vie

La fécondation chez le géranium

Au printemps, les fleurs de géranium sont pollinisés par les insectes. Les grains de pollen d'une fleur sont déposés sur le pistil d'une autre fleur. Lorsque les gamètes mâles contenus dans le grain de pollen rejoignent l'ovule, la fécondation est possible (fécondation interne).
Toute fleur fécondée se transformera en fruit, l'ovule deviendra une graine.
Les 5 graines contenues dans chaque fruit du géranium sont catapultées autour de la plante une fois le fruit arrivé à maturité. Une fois germées, elles donneront naissance à un nouveau plant de géranium.

Favoriser la rencontre des gamètes/des individus

La parade nuptiale chez l'araignée paon

L'attraction des partenaires
chez le ver luisant

La parade nuptiale chez le paon

L'attraction des gamètes chez l'oursin

La pollinisation chez l'ambroisie

La parade nuptiale chez le cerf élaphe

L'attraction des partenaires
chez le grand paon de nuit

La pollinisation chez le lys

La parade nuptiale chez le cerf élaphe

Le brame est le cri que poussent les cerfs pour attirer l’attention des femelles pendant la saison des amours afin de favoriser l’accouplement qui précédera la fécondation. Mais cela peut être aussi un cri d’intimidation destiné aux autres mâles qui sont dans les parages.

La parade nuptiale chez l'araignée paon

La parade nuptiale chez le paon

Pour séduire une femelle, le paon déploie son panache de plumes qui forment une traîne. Plus la roue sera grande et impressionnante, plus le mâle aura de chance de s’accoupler.

L'attraction des partenaires chez le ver luisant (lampyre)

La bioluminescence est émise autant par les femelles que les mâles, au bout de leur abdomen.
Cette luminosité est destinée à attirer les partenaires sexuels : les mâles qui sont plus mobiles vont voler vers les femelles.
Chaque espèce possède sa luminescence et son rythme de clignotement propres.

L'attraction des partenaires chez le grand paon de nuit

Le Grand paon de nuit est un papillon de 15 cm d'envergure. C'est le plus grand des papillons européens.
Comme beaucoup d'espèces nocturnes il ne s'alimente pas et a une durée de vie très réduite. Dans le meilleur des cas elle est en effet de l'ordre d'une petite semaine, laps de temps essentiellement dévolu à la reproduction.

La femelle, est capable d'attirer un partenaire mâle dans un rayon de 5 km. Concrètement, la nuit, la femelle émet des phéromones sexuelles, autrement dit des odeurs en quelque sorte "affriolantes", lesquelles diffusent dans l'air, et sont à l'occasion portées par le vent. Les mâles sont eux dotés de récepteurs olfactifs au niveau de leurs antennes, et quand les phéromones sont captées, il leur suffit de remonter jusqu'à la source. L'accouplement met fin à l'émission des phéromones, et à l'attractivité sexuelle. Il y a fécondation interne suite à la rencontre des gamètes mâles (spermatozoïde) et femelles (ovules) donnant alors une cellule-oeuf puis un nouvel individu.

L'attraction des gamètes chez l'oursin

La pollinisation chez l'ambroisie

10 % des plantes à fleurs, dont la plupart des céréales, sont pollinisées par le vent. Ces pollens déclenchent des allergies saisonnières chez 10 à 20 % de la population : c’est le « rhume des foins ».
Les pollens transportés par le vent ont les mêmes caractéristiques, principalement d'être léger et petit. Les fleurs, quant à elles, sont souvent petites et peu colorées.

Cette ambroisie est venue accidentellement d´Amérique du Nord. L´ambroisie, Ambrosia Artemisiifolia, est une plante annuelle, assez grande (de 30 cm à 1,80 m). Les tiges sont robustes, ramifiées, souvent rougeâtres. La floraison a lieu à la fin de l´été, jusqu´à l´automne.
Les capitules mâles jaunes verdâtres, en épis grêles vont libérer d´importantes quantités de pollens. Les fleurs femelles sont minuscules à l´aisselle des feuilles supérieures.
Les fruits épineux s´accrochent fréquemment aux poils des animaux et vêtements favorisant ainsi la dissémination.

La pollinisation chez le lys

On compte de nombreuses espèces d’animaux pollinisateurs (oiseaux, chauve-souris, abeilles...).Elles sont indispensables au transport du pollen d'une fleur à une autre.

L'animal vient chercher de la nourriture dans la fleur et est attiré par différents signaux notamment olfactif (odeur de la fleur) et visuel (couleur et forme). Quand l’animal va de fleur en fleur pour se nourrir, il prend du pollen en passant et le dépose sur la fleur suivante. Ainsi, la fécondation a lieu et les graines/ fruits se forment.

Correction

BILAN

COMPETENCES


Bilan 3 :

La rencontre des gamètes est la fécondation, qui est à l'origine d'un nouvel individu chez les animaux ou d'un fruit contenant une ou plusieurs graines chez les végétaux. La fécondation peut avoir lieu dans l'organisme de la femelle (fécondation interne) ou dans le milieu de vie (fécondation externe).

La rencontre des gamètes peut être facilitée par différents mécanismes comme la production de substances par les ovules pour attirer les spermatozoïdes ou le rapprochement des partenaires (parade nuptiale...).

MENU