Want to make creations as awesome as this one?

Questions-réponses

Transcript

EMPEZAR

1ère spé SVT
Test 22 de connaissances
Immunité et Santé
L'immunité innée


Une question affichée, pas de QCM.
Faites afficher la réponse pour comparer avec la vôtre.
Pas de compteur, l'objectif étant simplement de faire l'état de vos connaissances.

35 questions

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut lorem ipsum.

START

By ProfSVT71

Santé 1ère spécialité SVT

QUESTION 1

Qu'est-ce que la réponse immunitaire innée ?

Réponse

next

La réponse immunitaire innée, génétiquement héritée, opérationnelle dès la naissance, ne nécessite aucun apprentissage. Les modes d’action sont stéréotypés, sans adaptation particulière aux micro-organismes.

QUESTION 2

Réponse

Qu'est-ce que la réponse immunitaire adaptative ?

next

La réponse immunitaire adaptative est spécifique des micro-organismes rencontrés et se met en place lors de la première rencontre.

QUESTION 3

Que sont les "organes lymphoïdes" ?

Réponse

NEXT

Les cellules de l’immunité sont des cellules de la lignée hématopoïétique et sont produites dans la moelle rouge des os. Elles peuvent être pour certaines maturées dans le thymus. On parle d’organes lymphoïdes primaires. Les organes lymphoïdes secondaires sont les ganglions où sont stockées les cellules une fois matures.

source : Organes du système immunitaire par AIDS.gov.jpg par AIDS.gov via Wikimédia Commons, domaine public, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Organs_of_the_Immune_System_by_AIDS.gov.jpg

QUESTION 4

Quelles sont les cellules impliquées dans la réponse immunitaire innée ?

Réponse

Hematopoiesis simple.png par Mikael Häggström (aucune attribution requise), de l'original par A. Rad CC-BY-SA-3.0 migré , via Wikimédia Commons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Hematopoiesis_simple.png

Lignée hématopoïétique

next

La plupart des cellules impliquées dans la réponse immunitaire innée résident dans les tissus : ce sont les cellules immunitaires sentinelles (les macrophages, les cellules dendritiques et les mastocytes) capables de reconnaître des motifs moléculaires commun sà de nombreux micro-organismes.

.
Les monocytes et les granulocytes doués de phagocytose sont des cellules circulantes car principalement localisées dans le sang.

Les lymphocytes Natural Killer ont été découverts il y a peu de temps. Ils interviennent dans la reconnaissance et l’élimination des cellules cancéreuses. Contrairement aux lymphocytes T et B, ils appartiennent à l’immunité innée.

Hematopoiesis simple.png par Mikael Häggström (aucune attribution requise), de l'original par A. Rad CC-BY-SA-3.0 migré , via Wikimédia Commons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Hematopoiesis_simple.png

Réponse

Quelle cellule est un lymphocyte, cellule de l'immunité adaptative ?

QUESTION 5

source : 1916 Leukocyte Key.jpg par OpenStax College via Wikimedia commons, CC-BY-3.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:1916_Leukocyte_Key.jpg

next

Le lymphocyte est facilement reconnaissable par son volumineux noyau occupant presque tout le corps cellulaire.

source : 1916 Leukocyte Key.jpg par OpenStax College via Wikimedia commons, CC-BY-3.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:1916_Leukocyte_Key.jpg

Réponse

Quelle cellule est un monocyte, cellule de l'immunité inée ?

QUESTION 6

source : 1916 Leukocyte Key.jpg par OpenStax College via Wikimedia commons, CC-BY-3.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:1916_Leukocyte_Key.jpg

next

Le monocyte est facilement reconnaissable par son grand noyau bilobé en drapeau ou en fer à cheval.

source : 1916 Leukocyte Key.jpg par OpenStax College via Wikimedia commons, CC-BY-3.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:1916_Leukocyte_Key.jpg

Réponse

Quelles cellules sont les granulocytes, cellules de l'immunité innée ?

QUESTION 7

source : 1916 Leukocyte Key.jpg par OpenStax College via Wikimedia commons, CC-BY-3.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:1916_Leukocyte_Key.jpg

next

Les granulocytes sont repérables aux granulations qu'ils possèdent dans leur cytoplasme On en distingue 3 catégories selon leur affinité aux colorants (de gauche à droite):
- les basophiles au noyau volumineux, fissuré pouvant prendre un aspect de trèfle et apparaissant très foncés avec de très nombreuses granulations riches en histamine
- les éosinophiles au noyau bilobé dont les granulations arrondies se colorent en rouge-orangé
- les neutrophiles, les plus nombreux, longtemps appelés à tord polynucléaires en raison d'une erreur historique : de par le caractère plurilobé de leur noyau (de deux à cinq lobes en général), on a longtemps cru que ces cellules possédaient plusieurs noyaux. Les granulations sont nombreuses et petites.

source : 1916 Leukocyte Key.jpg par OpenStax College via Wikimedia commons, CC-BY-3.0, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:1916_Leukocyte_Key.jpg

QUESTION 8

En quoi consiste la réponse immunitaire innée ?

Réponse

next

La réponse immunitaire innée consiste à « digérer les éléments étrangers » : c’est la phagocytose. Elle est éffectuée par des cellules appelées phagocytes.

QUESTION 9

Quel est le principe de la phagocytose ?

Réponse

next

L’élément à détruire est entouré par des prolongements cytoplasmiques (pseudopodes) du phagocyte puis englobé dans une vésicule dite d’endocytose où il sera digéré par les enzymes apportées par d’autres vésicules appelées lysozymes. Les débris sont ensuite évacués vers l’extérieur de la cellule : la vésicule d’endocytose devient alors une vésicule d’exocytose (expulsion hors de la cellule). La phagocytose est aussi utilisée pour faire disparaître des cellules mortes.

QUESTION 10

Quand la phagocytose est-elle apparue dans l'évolution ?

Réponse

next

La réponse immunitaire innée est apparue il y a 800 millions d’années.

QUESTION 11

Quand la réponse adaptative est-elle apparue dans l'évolution ?

Réponse

next

La réponse adaptative, apparue vers -400 millions d’années chez les vertébrés (moins de 5% des espèces), est spécifique des micro-organismes rencontrés et se met en place lors de la première rencontre.

QUESTION 12

En quoi consiste l'immunité adaptative ?

Réponse

next

Elle fait intervenir d’autres cellules (les lymphocytes de type B et T, soldats spécialisés) qui circulent en permanence dans le sang et la lymphe. Elle dote ces organismes d’une grande diversité de nouveaux récepteurs face à la diversité des microbes.

QUESTION 13

Quelles sont les étapes de la réaction inflammatoire ?

Réponse

next

next

"Suite à une blessure, une infection, un traumatisme, on observe le développement d’une réaction inflammatoire. Les symptômes traduisent une vasodilatation des vaisseaux sanguins avec un afflux de sang (rougeur et chaleur) et une sortie de plasma sanguin dans les tissus avoisinants provoquant un gonflement (œdème). La douleur est due à la stimulation des récepteurs sensoriels spécifiques, les nocicepteurs de la peau, des muscles, des articulations et de la paroi des viscères par les prostaglandines ou par des signaux de danger libérés par les tissus lésés (DAMP danger associated molecule pattern)."

QUESTION 14

Comment les cellules de l'immunité se coordonnent-elles ?

Réponse

next

Les cellules de l'immunité innée se coordonnent grâce à l’action de médiateurs chimiques

QUESTION 15

Que sont les cellules sentinelles ?

Réponse

next

Ce sont des cellules immunitaires (les macrophages, les cellules dendritiques et les mastocytes) jouant le rôle de "sentinelle" (surveillance).

Elles présentent des récepteurs PRR pour "pattern recognition receptors", capables de reconnaître des motifs moléculaires communs à de nombreux micro-organismes (PAMP pour pattern associated molecul pattern) et très conservés au cours de l’évolution (composants de la paroi cellulaire pour les bactéries ou les champignons, motifs du génome pour les virus).

Cellule dendritique


source : Cellule dendritique.JPG par via Wikimedia commons, Judith Behnsen, Priyanka Narang, Mike Hasenberg, Frank Gunzer, Ursula Bilitewski, Nina Klippel, Manfred Rohde, Matthias Brock, Axel A. Brakhage, Matthias Gunzer, Source: PLoS Pathogens - http://pathogens.plosjournals.org/perlserv/?request=get-document&doi=10.1371/journal.ppat.0030013, CC-BY-2.5, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Dendritic_cell.JPG

QUESTION 16

Comment sont recrutées les cellules sentinelles ?

Réponse

next

Il y a un recrutement de cellules sentinelles au niveau de la zone infectée par fixation du DAMP (danger associated molecule pattern) libéré par les cellules lésées ainsi que par fixation des molécules étrangères à l’organisme appelées « antigènes » ou « PAM » (pathogène associated molecule pattern).

QUESTION 17

Que font les cellules dendritiques une fois qu'elles ont été activées ?

Réponse

next

Les cellules dendritiques phagocytent les bactéries et vont migrer pour présenter les antigènes aux lymphocytes stockés dans les ganglions.

QUESTION 18

Quels sont les premiers médiateurs chimiques libérés par les cellules sentinelles une fois activées ?

Réponse

next

Les premiers médiateurs chimiques à êtres libérés par les cellules sentinelles sont les prostaglandines. Elles ont pour rôle de stimuler les terminaisons nerveuses des tissus et générer un message nerveux à l’origine de la douleur mais également de favoriser la vasodilatation des vaisseaux et d’augmenter leur perméabilité, permettant ainsi le passage dans les tissus de cellules de défense. La douleur a pour but de nous obliger à porter attention à la plaie afin d'éviter une blessure supplémentaire ou une surinfection.

QUESTION 19

Quel est le rôle du médiateur chimique "histamine" ?

Réponse

next

L’histamine libérée par les mastocytes et les macrophages, augmente la perméabilité des vaisseaux sanguins et favorise leur vasodilatation.

Degranulation_mastocyte,Pancrat, CC-BY-SA-3.0,2.5,2.0,1.0 https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Degranulation_mastocyte.png?uselang=fr

QUESTION 20

Quel est le rôle des "chimiokines" ?

Réponse

next

Les chimiokines libérées par les macrophages, attirent des cellules de l’inflammation circulant dans les vaisseaux par chimiotactisme (détection du gradient formé par ces molécules c’est à dire détection de l’augmentation progressive de la concentration en molécule).

QUESTION 21

Quel est le rôle des "cytokines" ?

Réponse

next

Les cytokines (exemple TNFα et Interleukine) du macrophage, du mastocyte et des cellules dendritiques, vont activer d’autres cellules immunitaires :


o le TNFα va déclencher la diapédèse et l'arrivée de cellules circulantes

o Les interleukines ont plusieurs rôles. L’Interleukine 15 (IL 15) du macrophage va activer la phagocytose des granulocytes et du macrophage lui-même.

QUESTION 22

Qu'est-ce que la diapédèse ?

Réponse

next

La diapédèse : les cellules immunitaires circulantes douées de phagocytose (monocytes et granulocytes) ont repéré le gradient de chimiokines et se fixent sur la paroi du vaisseau grâce à des molécules de « sélectine » et de « mucine » (protéine de capture). Elles s’insèrent entre les cellules de la paroi du vaisseau et vont ainsi à la rencontre de l’intrus.

https://boowiki.info/art/systeme-immunitaire/diapedese.html

QUESTION 23

Quel mécanisme permet l'écartement des cellules de la paroi des vaisseaux facilitant ainsi la diapédèse ?

Réponse

next

Les cellules sanguines arrivent à se faufiler entre les cellules de la paroi du vaisseau car celles-ci, jusqu’à présent maintenues par une molécule appelée “cadhérine”, ne le sont plus. En effet, sous l’effet du TNFα , la production de cadhérine diminue, favorisant ainsi l'écartement des cellules de la paroi du vaisseau. Le TNFα est également à l’origine de la production de la sélectine harponnant les cellules circulantes.

QUESTION 24

Que deviennent les cellules circulantes granulocytes et monocytes qui ont réussi à pénétrer le tissu inflammé ?

Réponse

next

Les monocytes recrutés vont se différencier en macrophages doués de phagocytose et vont se rendre sur le lieu d’action.


Les granulocytes recrutés vont s’activer, se rendre sur le lieu d’action et pratiquer la phagocytose.

QUESTION 25

Qu'est-ce que le pus ?

Réponse

next

Le pus apparaissant dans la plaie contiendra les débris provenant de la phagocytose ainsi que les cellules phagocytaires

source : Ar-infographic-950px.jpg par CDC via wikimédia commons, domaine public, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ar-infographic-950px.jpg

QUESTION 26

Pouvez-vous dessiner un schéma bilan de la réaction inflammatoire ?

Réponse

next

©RS.2019

QUESTION 27

Pourquoi est-il préférable de contrôler l'inflammation si elle perdure ?

Réponse

next

La réponse inflammatoire aiguë dure 48 h environ. Si la cause persiste, l’inflammation peut prendre un caractère chronique avec des lésions possibles au niveau des organes. Pour des raisons de confort mais aussi pour limiter les conséquences secondaires, il faut parfois contrôler l’inflammation.

QUESTION 28

Comment limiter la réaction inflammatoire?

Réponse

next

En bloquant la production de prostaglandines qui se fait sous l'action de 2 enzymes agissant consécutivement : la phospholipase et la cyclo- oxygénase.

QUESTION 29

Quelle est l'action de l'aspirine ?

Réponse

next

L'aspirine empêche l’action de la cyclo-oxygénase 2 intervenant dans les dernières étapes de production des prostaglandines responsable de la réaction inflammatoire.

QUESTION 30

Quelle est l'action de l'ibuprofène ?

Réponse

next

L’ibuprofène a les mêmes effets que l'aspirine, mais il bloque aussi la COX1 intervenant dans la production de prostaglandines protectrices de la muqueuse de l’estomac d’où les troubles gastriques dus à ce médicament..

QUESTION 31

Quelle est l'action du paracétamol ?

Réponse

next

L’ibuprofène a les mêmes effets que l'aspirine, mais il bloque aussi la COX1 intervenant dans la production de prostaglandines protectrices de la muqueuse de l’estomac d’où les troubles gastriques dus à ce médicament..

QUESTION 32

Sous quel terme sont regroupés l'aspirine, l'ibuprofène ?

Réponse

next

Ces trois produits sont regroupés sous le terme de AINS ou anti-Inflammatoires non stéroïdiens, à l’opposé des anti-inflammatoire stéroïdiens comme la cortisone.


Attention, le paracétamol a une action antidouleur et non anti-inflammatoire.

QUESTION 33

Quel est le rôle de la cortisone ?

Réponse

next

Vers 1850 on a découvert le pouvoir anti-inflammatoire des hormones stéroïdiennes produites par les glandes surrénales (situées au dessus des reins). Elles inhibent la phospholipase intervenant dans les premières étapes de la synthèse des prostaglandines. Elles limitent de plus la production de cytokines activatrices de l’inflammation, réduisent la vasodilatation et facilitent la phagocytose. On utilise aujourd’hui de nombreux stéroïdes de synthèse (dont la cortisone) pour lutter contre l’inflammation. Ces substances ont néanmoins des effets secondaires en modifiant le métabolisme de l’eau et des ions. Leur utilisation implique un suivi médical strict (risque de rétention d’eau).

QUESTION 34

Comment fonctionnent les anti-inflammatoires ?

Réponse

Ce sont des inhibiteurs d'action enzymatiques : ils occupent donc le site actif des enzymes empêchant la fixation du substrat.

The end !!