Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Les frises du Parthénon depuis le XIXe siècle

Monument national ou patrimoine universel ?

Thème 5 :

Identifer, protéger, valoriser le patrimoine : enjeux géopoltiques

Axe 1 : Usages sociaux et politiques du patrimoine

05/04

Quels sont les enjeux patrimoniaux
et politiques liés à la localisation des
frises du Parthénon ?

Petit-Moreno
Sam

Plan :

I. L'histoire du Parthénon et de ses frises

II. L'enjeu géopolitique

A. Le Parthénon, élément de l'Athènes grandiose du Ve s. B. 1801 - 1803, une période décisive

A. Les marbres du Parthénon, un enjeu identitaire pour la Grèce

B. Mais un enjeu de puissance pour les Britanniques

III. L'Unesco, médiateur

A. La décision de l'Unesco. B. Les différentes solutions proposées.

Quels sont les enjeux patrimoniaux et politiques liés à la localisation des frises du Parthénon ?

L'histoire du Parthénon et de ses frises

1

+INFO

+INFO

Le Parthénon

caractéristique de l'Athènes grandiose du Ve siècle

- construit en 447 avant J-C sous la houlette de l'homme d'état et orateur Périclès

- temple religieux dédié à la protectrice de la cité : Athéna Parthénos

- architecture classique d'ordre dorique

- composé de nombreux ornements ( frises, frontons, métopes) racontant l'expression de l'âme et de la vie de la cité.

- a inspiré de nombreux monuments futurs dans tout le monde et perdure encore aujourd'hui dans le temps.

- classé patrimoine mondial depuis 1987

+INFO

Les panathénées

oeuvre d'art de l'Antiquité

- réalisée au Ve siècle avant J-C, par le sculpteur Phidias

- frise ionique en bas relief et en marbre du Pentélique

- mesure 160m de long et illustrent 378 figures humaines et 245 animaux

- représente l'ensemble de la cité d'Athènes, un symbole pour la Grèce

- classée patrimoine mondiale depuis 1987


Une période décisive ?

1801 - 1803

Au cours du XVème siècle...

Lord Elgin (1766 - 1841), amabssadeur anglais

  • Lord Elgin visite l'Acropole en ayant conscience de l'importance culturelle du lieu
  • 1801 - 1803 : il fait retirer 156 plaques de la frise, 12 statuts et 13 métopes
  • Les frises se retrouvent anthroposées au British Museum
  • Le patrimoine est ici volé

L'enjeu géopolitique

2

Du côté des grecs...

"En ce jour important pour ce site historique nous appelons tous ceux dans le monde entier qui croient aux valeurs et aux idées nées sur les versants de l'Acropole à se joindre à la quête pour le rapatriement des marbres du Parthénon"

"L'enlèvement de ces sculptures n'était pas seulement une injustice pour les Grecs mais pour tout le monde, car cette oeuvre a été conçue comme une continuité, quelque chose qui ne peut pas se réaliser alors que la moitié reste en otage au British Museum"
Antonis Samaras, ministre grec de la culture

Un appel international pour le retour des marbres à Athènes à l'occasion des JO de 2012 à Londres représentait 17 pays dans le monde. Cet appel est venu renforcer les aspirations grecs.

Du côté des britanniques...

Les Panathénées au British Museum, Londres

« Le gouvernement britannique a une position ferme depuis longtemps sur ces sculptures : elles ont été acquises légalement par Lord Elgin, conformément aux lois en vigueur à l’époque. Les commissaires du British Museum en sont légalement propriétaires depuis qu'elles sont entrées en leur possession » -Boris Johnson

Le rôle de l'Unesco

3

Position de l'unesco

L'Unesco est formelle sur sa volonté du retour des frises des Panathénées en Grèce.

"Les Grecs, mais pas seulement, tous les citoyens du monde sensibles aux questions de justice et de patrimoine doivent soutenir le retour des frises du Parthénon."

Ioannis Maronitis