Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Orientation de la carte vers le nord

Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Présentation des Cartes et de la région du Médoc

La région d’étude, le Médoc, concerne un territoire au bord de l’Océan Atlantique à l’ouest et l’estuaire de la Gironde au nord, avec la Pointe de Grave au nord, Soulac-sur-Mer à l’ouest, Vensac au sud et la commune de Jau-Dignac et Loirac à l’Est.

En comparant la carte de l’ingénieur géographe Claude Masse du début du 18e siècle et les cartes actuelles de l’Institut national de l’information géographique et forestière, cela permet de voir l’évolution de la région dans le temps et donc prévoir les changements futurs.

Carte Vue d'ensemble du Medoc :
Carte claude Masse (1700) - IGn (2007)

Légende de la carte

Echelle de la carte

Orientation de la carte vers le nord

Evolution du trait de Côte dans le Medoc:
Carte claude Masse (1700) - IGn (2007)

Leur comparaison permet de voir l’évolution du trait de côtes dans cette région sur le long terme et prévoir sa modification dans le futur, des risques pour les populations et habitats et des actions pour en réduire les effets.

Concernant la côte atlantique, on remarque un retrait du trait de côte qui peut être important en fonction des zones même si par endroit, on a un maintien voire un gain.

Cela montre l’effet des marées sur les côtes via l’érosion des falaises , donc perte de terres, et des risques pour les populations locales.

Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte

La point de Grave a connu une érosion sur la façade atlantique de 1.3 km


A l'ouest de Verdon-sur-Mer, sur la façade atlantique, il y a une érosion de 1.7km



Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte

A l'ouest de Grayan et L'Hôpital, il y a eu un gain du trait de côte sur l'océan Atlantique, d'un km par le comblement d'un golfe

Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte

Quant à l’estuaire de la Gironde, nous avons un gain de terres sur le fleuve par le dépôt de sédiments et de sables provenant de l’océan Atlantique ou bien de l’intérieur des terres, le long des côtes.

Cela permet de gagner des terres, tout en représentant des problèmes pour les populations locales dont la perte d'activité sur les côtes et des risques de stabilité des sols, et l’estuaire de la Gironde avec une fermeture progressive pouvant transformer le fleuve Garonne en lac sur le long terme.

Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte

Dans l'estuaire de la Gironde, au niveau de la Pointe de Grave, le gain est d'environ un km de terres sur l'estuaire.


Le gain est entre 500 m et 2 km au niveau de Verdon-sur-Mer.

Orientation de la carte vers le nord

Légende de la carte

Echelle de la carte

Dans l'estuaire de la Gironde, à l'est de Soulac-sur-Mer, le gain est d'environ 1.2 km de terres sur l'estuaire.


Le gain est 1.5km au niveau de Talais.

Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte

Evolution des Marais salant dans le Medoc:
Carte claude Masse (1700) - IGn (2007)

En raison de la modification du trait de côte dans l’estuaire de la Gironde, les marais salant à Soulac-sur Mer et Verdon-sur-Mer ( soit environ 5993 km²) ont été déséchés pour en faire des zones agricoles ou bien des quartiers urbains .

Du côte de Verdon-sur-Mer, les anciens marais salant ont été transformés en zones agricoles avec des bassins d’élevage de crustacés, qui attirent d’autant plus les oiseaux et ce qui permet de favoriser le développement d’une biodiversité riche intéressante à étudier.

Cela veut donc dire qu’il faut réaliser une réflexion sur cette nouvelle biodiversité, la réhabilitation de ces anciens marais et sur le déplacement des activités humaines en fonction de l’évolution du trait de côte avec la création d’infrastructures et des activités.

Orientation de la carte vers le nord

Légende de la carte

Echelle de la carte

Orientation de la carte vers le nord

Légende de la carte

Echelle de la carte

Evolution des dunes dans le Medoc:
Carte claude Masse (1700) - IGn (2007)

En raison du recul du trait de côte sur le littoral atlantique, les dunes se trouvant alors sur ce dernier ont soit disparu ou bien été transformées.

En effet, au nord de Soulac-sur-Mer, à l’ouest de Verdon-sur-Mer et Le Royanais, 1,7 km de dunes se trouvent désormais dans l’océan par rapport au trait de côte actuel au niveau du village Les Huitres. Dans cette zone, ce sont 4247km² de dunes désormais dans l’océan .

Au niveau de la Pointe de Grave, cela représente 720m et dans la zone, ce sont 3170km² de dunes qui ont disparu.

Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte


Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte


Également, des dunes ont été aménagées en des zones urbaines ou agricoles.

Par exemple, en terme d’urbanisation des dunes, nous avons les quartiers sud et ouest du village de Soulac-sur-Mer, la création de campings à l’ouest de L’Hôpital permettant le développement touristique du territoire.


Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte


Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte


Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte


Au sud, le village Montalivet-les-Bains a été fondé entièrement sur des dunes.

L’aménagement et urbanisation des dunes ont permis une augmentation conséquente du nombre d’habitants avec la fondation de quartiers et un étalement urbain, engendrés et permettant un développement de l’activité touristique dans la région du Médoc.

Cependant, en raison de la construction de quartiers sur des dunes qui peuvent être des sols instables, cela pose la question de la sécurité de ces quartiers qui peuvent en raison du recul du trait de côte, être dans l’océan ou bien avoir des fondations bougeant dans le futur.

Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte


Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte


A la suite d’aménagements au 19e siècle, la fixation des dunes a donné naissance à une forêt remplaçant les anciennes dunes.

Cependant, en raison du recul du trait de côte sur le littoral atlantique et la surfréquentation liée au tourisme, cela peut présenter des menaces pour la pérennité de cette forêt dans laquelle toute une biodiversité s’est créée.

Evolution des marais déséchés dans le Medoc:
Carte claude Masse (1700) - IGn (2007)

Les marais déséchés au 18e siècle à l’ouest de Saint Vivien du Médoc et Vensac sont toujours des zones agricoles.

Le déséchement de ces zones a permis de désenclaver les villages de la commune actuelle Jau-Dignac et Loirac, alors entourés auparavant par des zones inondées. Cet isolement se retrouve dans le nom de la région, isle de Iaux, donc une île.

Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte

Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte

Evolution des zones touours inondées
dans le Medoc:
Carte claude Masse (1700) - IGn (2007)

Les zones toujours inondées sont toujours d'actualité.

Cependant, la construction de routes a permis un désenclavement des villages l’image de Talais alors entouré auparavant de zones inondées, et une meilleure circulation des biens et personnes sur le territoire avec des infrastructures (routes, trains, aérodrome...).

De plus, dans les zones toujours inondées, des activités maritimes et touristiques (parcours, pisciculture, activités portuaires...) se sont développées.

De même, en raison de la modification du trait de côte sur la façade atlantique et dans l'estuaire, d’autres zones peuvent le devenir. Cela implique de le prévoir par la mise en place de mesures concernant les activités et les habitations.

Orientation de la carte vers le nord

Echelle de la carte

Légende de la carte

Voir L'évolution de la région du medoc
entre le 18e siècle et 2007 :
L'emploi de QGIS

QGIS : qu'est-ce ?

QGIS est un logiciel SIG (Système d'information géographique) créé en 2002.

Cela permet de créer des cartes avec differentes couches d'informations connectées à une carte de par leur localisation.

Afin de calquer les cartes IGN sur la carte de Claude Masse, il est indispensable d'avoir plusieurs points repères présents sur les 2 cartes aux 2 époques.

Dans notre cas, les points de repères sont :
•Église de Soulac
•Église de Talais
•Château du Taste
•Église de Vensac
•Église de Saint-Vivien
•Eglise de Grayan
•Eglise de L’Hospital


Ensuite, viennent l'étape de comparaison et visualisation de l'évolution en géoréférençant et mettant en lumière les zones à étudier ( dunes, marais, villages, trait de côtes...) sur la carte.


Et enfin, nous avons l'étape de l'analyse de l'évolution montrée par le calage et des zones à étudier des 2 cartes.

Cela permet de voir l'évolution de ces zones entre les 2 cartes et donc prévoir les évolutions futures.

Merci pour votre attention