Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Intervention sur les parents et les comportements à risques de leurs adolescents

sensibilisons-nous

Une intervention pour VOUS en tant que parents afin de vous aider à comprendre et prévenir ces comportements :)

Après cette intervention vous aurez les bases pour mieux comprendre certains comportements de votre adolescent :)

Votre équipe d'intervention

et de prévention :)

Hadil


Psychiatre

Marianne


Assistante sociale
et familiale

Mayaline


Psychologue

Manon


Educatrice spécialisée chez les adolescents

Est-ce que les parents ont une influence dans l'apparition des conduites à risques autodestructrices chez les adolescents ?

l'adolescence

définition

livre explicatif

soc
ial

bio - PSY

OMS

Hafid Aggoune


3 dimensions :
"phénomène social, d’un processus de maturation biologique et d’un moment de transformation psychique "


“L’adolescence est la période de la vie qui se situe entre l’enfance et l’âge adulte, c’est-à-dire entre 10 et 19 ans. C’est une étape unique du développement humain et un moment important pour poser les fondations d’une bonne santé"

“L'adolescence est le temps où il faut choisir entre vivre et mourir.”

définition

Clara Bugosen

Social

bio -
PSY

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh

Biologie et psyché

« L’adolescence est une période de bouleversements sans précédent dans l’histoire du sujet »

François Marty

définition

Bio - PSY

social

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh

23:30

Wednesday, December 19

10 min

Maman 15 appels manqués

Appel

1min

8 nouveaux messages de Papa

Message

on line

Dude on est en soirée tu veux de la Molly? 🥳

Paul

now

mais du coup LES CONDUITES À RISQUES, C'EST QUOI ?

Devinez la conduite à risque

c'est parti :)

QUESTION 01 sur 03

Théo, 14 ans, est en soirée et il est à son cinquième verre

conduite
à risque

Pas une conduite
à risque

5 verres ce n'est pas assez pour être considéré comme

à risque

bien joué!

QUESTION 01 sur 03

prochaine QUESTION

QUESTION 02 SUR 03

pas une conduite à risque, c'est la crise d'adolescence

lucile semble être en souffrance ce qui pourrait entrainer des conduites à risques

conduite
à risque

Lucile, 14 ans, se renferme sur elle-même et refuse de parler avec ses parents

Bien joué!

QUESTION 02 sur 03

Prochaine QUESTION

QUESTION 03 SUR 03

conduite à risque

c'est seulement occasionnel et donc pas une conduite à risque

Magalie qu'est ce que tu fais

Magalie, 15 ans, consomme de la cocaïne seulement en soirée

TRY AGAIN

OH NO!

RESULTATS

Félicitations !

les miens ne sont jamais là, donc je peux jamais compter sur eux quand je vais pas bien...

Alors tes parents?.

les miens m'ont grave aidé, je peux vraiment me fier à eux

bof , pas ouf

l'attachement

Lorem ipsum

Euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat. Etiam ac purus in lorem vestibulum mattis sed at sem. Euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat. Etiam ac purus in lorem vestibulum mattis sed at sem.

Euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat. Etiam ac purus in lorem vestibulum mattis sed at sem.

Notre étude

D'où viennent nos données et comment est construite notre étude (différents tests/échelles utilisées etc...)

01

QUESTIONNAIRE QERPE

Les parents peuvent produire des comportements défavorables à l’épanouissement de leur enfant pouvant avoir des effets négatifs sur son développement.

Le surinvestissement, la pression ou les critiques venant des parents peuvent nuire au développement de l’enfant et augmenter son anxiété.

(Burland et David-son, 2004; Gould, Tuffey, Udry, et Loehr, 1996; Hellstedt, 1990)

+info

  • Nulla pulvinar vitae orci sagittis pellentesque.
  • Etiam dictum scelerisque augue, nec pulvinar turpis elementum id.
  • Etiam rutrum imperdiet odio, dignissim varius tortor.
  • Mauris accumsan ante nisl, id faucibus lacus tincidunt at.

Support : Mes parents me montrent avec des mots et des gestes qu’ils m’aiment.

Surprotection : Quand je rentre chez moi, mes parents veulent savoir tout ce que j’ai fait.

Rejet : Il arrive que mes parents souhaitent que je sois quelqu’un d’autre.

LE STYLE D'ATTACHEMENT

Mary Ainsworth

+info

  • Nulla pulvinar vitae orci sagittis pellentesque.
  • Etiam dictum scelerisque augue, nec pulvinar turpis elementum id.
  • Etiam rutrum imperdiet odio, dignissim varius tortor.
  • Mauris accumsan ante nisl, id faucibus lacus tincidunt at.

Sécure : stable sentimentalement, fait preuve de fléxibilité, bon amour propre et qui fait confiance

Anxieux-ambivalent : pas certain disponibilité parentale, peur de l'abandon très marquée, changements d'attitudes rapides, délaissement de son soi pour privilégié celui de l'autre

Craintif-évitant : ne cherche pas le contact avec autrui, renfermé sur lui même, peu empathique, méfiant et même apeuré

Basé sur : Relationship Scales - Questionnaire de Bartholomew

Questionnaire sur conduites à risques parents / ado

Cible:
-tabac
-drogues
-alcools
-atteinte corporel

+info

  • Nulla pulvinar vitae orci sagittis pellentesque.
  • Etiam dictum scelerisque augue, nec pulvinar turpis elementum id.
  • Etiam rutrum imperdiet odio, dignissim varius tortor.
  • Mauris accumsan ante nisl, id faucibus lacus tincidunt at.

Mesure :
-La fréquence
-Facteur intergénérationnelle
-Types de drogues ou pratiques -Autodestructrices

    Les résultats

    02

    step 1

    Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in

    +info

    AGE

    13 ans (2%); 14 ans (5.9%); 15 ans (11.8%)

    16 ans (21.6%); 17 ans (4%); 18 ans (9.8%)

    19 ans (25.5%); 20 ans (15.7%); 21 ans (2%)

    56 participants

    75 % Femme
    20 % Homme :
    2 % Non-binaire
    3 % Autre

    20 réponses aux questionnaires des parents

    Questionnaire sur le style d'attachement

    En sélectionnant les réponses données en majorité dans le questionnaire, voici les scores obtenus sur les 3 différentes échelles :

    Score sécure : 5
    Score anxieux / ambivalent : 6
    Score craintif / évitant : 9

    En sélectionnant les réponses données en majorité dans le questionnaire, voici les scores obtenus en sur les 3 différentes échelles :

    Score support : père - 4 ; mère - 11
    Score rejet : père - 0 ; mère - 0
    Score surprotection : père - 2 ; mère - 4

    Questionnaire relation aux parents

    Quelques réponses aux questionnaires sur les conduites auto-destructrices

    Title here

    You can write a description here

    Title here

    You can write a description here

    • Parmis ceux qui ont déjà consommé du tabac (37%) :
    + jeune 11 ans (4.8%) + âgé 18 ans (14.3%)

    En majorité 15 ans (23.8%)

    • Parmis ceux qui ont déjà consommé de l'alcool (81.5%)
    + jeune 4 ans (2.3%) + âgé 18 ans (2.3%)
    En majorité 15 ans (34.9%)

    • Parmis ceux qui ont déjà consommé des drogues (autres, 31.5%) :
    + jeune 14 ans (11.2%) + âgé 20 ans (5.6%)
    En majorité 15 ans (27.8%)


    • Parmis ceux qui ont déjà eu des conduites relevant d'atteinte corporelle (automutilation, tentative de suicide... 46.3%)
    + jeune 11 ans (13%) + âgé 18 ans (4.3%)
    En majorité 12 ans (30.4%)

    Âge :

    Autres drogues, les plus courantes :

    Atteintes corporelles :

    Mise en contexte de nos résultats et analyse

    03

    3 profils

    basés sur...

    Le profil FEZ

    • conduites à risques chez l'adolescent similaires voir identiques à celles des parents

    • bonne relation ado-parent (du moins pas mauvaise)

    • banalisation des conduites à risques

    représente environ 9% de nos profils d'adolescents

    Illustration du profil FEZ avec quelques extraits

    Le profil analysé (n°29)

    Femme de 20 ans

    • style d'attachement anxieux ambivalent
    • bonne relation avec les parents

    -> échelle de support majoritaire

    ------------------------------------------------

    Données recueillies pour un profil FEZ

    - consomme actuellement

    - 1ère cigarette à 14 ans
    - 6/10 cigarettes par jours
    - parents fumeurs qui fumaient régulièrement en sa présence

    Tabac

    - consomme actuellement (cannabis)

    - 1ère prise à 15 ans
    - en consomme actuellement toute la journée
    - entre 16/21 prises par semaine
    - parents en consommaient mais rarement

    Drogues

    - 1ère fois à 13 ans

    - adopte ce type de conduites régulièrement encore actuellement
    - parents ont déjà eu des conduites auto-destructrices mais jamais en sa présence

    Atteintes corporelles

    - consomme actuellement

    - 1er verre à 14 ans
    - 4/7 verres par semaine
    - parents buvaient régulièrement en sa présence

    Alcool

    Échelle d'évaluation de la dangerosité

    Tabac

    Alcool

    Drogue

    Pas dangereux

    Peu dangereux

    Moyennement dangereux

    Dangereux

    Très dangereux

    Le profil d'un parent

    Femme de 44 ans avec 3 enfants (14/18/20)

    • estime la relation avec ses adolescents comme excellente

    --------------------------------------------

    - consomme actuellement

    - 1ère cigarette à 14 ans pour "le plaisir"
    - 11/15 cigarettes par jours
    - ses parents fumaient régulièrement
    - ses enfants sont fumeurs

    Tabac

    - consomme actuellement

    - 1ère prise à 16 ans
    - en consomme actuellement régulièrement
    - 4 à 8 prises par semaine
    - ses enfants se droguent mais "ils sont grands"

    Drogues

    - adopte ce type de conduites encore mais rarement

    - ses enfants ne sont pas au courant
    - enfants ont déjà adoptés ces conduites
    - elle a réagit par "le dialogue"

    Atteintes corporelles

    - consomme actuellement

    - 1er verre à 14 ans
    - + 13 verres par semaine
    - parents buvaient régulièrement en sa présence
    - pense que ses enfants boivent

    Alcool

    -> a répondu que ne pense pas avoir influencé les comportements à risques de ses enfants

    Échelle d'évaluation de la dangerosité

    Tabac

    Alcool

    Drogue

    Pas dangereux

    Peu dangereux

    Moyennement dangereux

    Dangereux

    Très dangereux

    Origine des conduites à risques

    Ces conduites à risques acquises vont être à leur tour transmises lorsqu'ils vont grandir

    Etape 3

    Adolescent en construction exposé à ces conduites va les intégrer

    Etape 2

    Figure parentale ayant une ou des conduites à risques

    Etape 1

    Processus de transmission intergénérationnelle

    des conduites à risques

    Assailly (2006)

    Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea.

    Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea.

    Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea.

    Le profil NATE

    • mauvaise relation avec le ou les parents

    • mal être général

    • conduites à risques comme échappatoire

    • comportements auto-destructeurs importants

    représente environ 6% de nos profils d'adolescents

    Illustration du profil NATE avec un extrait

    Le profil analysé (n°54)

    A indiqué genre "Autre", 19 ans

    • style d'attachement craintif-évitant mais influence très forte profil anxieux-ambivalent
    • mauvaise relation avec les parents


    -> échelle de rejet majoritaire chez les 2 parents en + d'une échelle de surprotection importante chez la mère
    • cas extrême de ce profil: père qui frappe "régulièrement"

    ------------------------------------------------

    Données recueillies pour un profil NATE

    - consomme actuellement et durant toute la journée

    - 1ère cigarette à 14 ans à cause du "stress"
    - 21/25 cigarettes par jour
    - parents fumeurs qui fumaient régulièrement en
    sa présence

    Tabac

    - consomme actuellement (meth, xanax, molly) à cause de d' "une dépression"

    - 1ère prise à 18 ans
    - en consomme actuellement la nuit
    - entre 3-6 prises par semaine
    - parents ne consommaient pas

    Drogues

    - 1ère fois à 11 ans -> tentative de suicide

    - adopte ce type de conduites rarement maintenant
    - a tenté mettre fin ses jours à cause de l’école et de ses parents
    - parents n'ont jamais eu des conduites auto-destructrices

    Atteintes corporelles

    - consomme actuellement

    - 1er verre à 14 ans
    - 8-12 verres par semaine
    - parents buvaient pas

    Alcool

    Échelle d'évaluation de la dangerosité

    Tabac

    Alcool

    Drogue

    Pas dangereux

    Peu dangereux

    Moyennement dangereux

    Dangereux

    Très dangereux

    Origine des conduites à risques

    Attachement sécure + bonne relation parentale (échelle

    de soutien)

    ceux qui ont adoptés le moins de comportements

    auto-destructeurs

    =

    Accumulation et fréquence des conduites autodestructrices

    < < < <

    Vous n'êtes pas forcément responsables des comportements à risques de vos adolescents mais vous pouvez les influencer ! :)

    OUI

    NON

    D'après nos résultats, est-ce que selon vous notre hypothèse "Les parents influencent l'apparition des conduites auto-destructrices chez l'adolescent" est validée ?

    Raté !

    Nos résultats montrent une certaine influence venant du parent dans l'adoption de conduites auto-destructrices mais il n'est néanmoins pas possible de prouver ici si elle en est la
    principale ou non !

    suivant ->

    Bravo !

    En effet nos résultats montrent une certaine influence venant du parent dans l'adoption de conduites auto-destructrices mais il n'est néanmoins pas possible de prouver ici si elle en est la
    principale ou non !

    Les limites de notre étude

    Dernière petite surprise pour vérifier si vous avez été attentifs ;)

    Save teens

    Save teens

    QUIZ

    PRESS START

    Les conduites à risques sont systématiquement dangereuses pour l'adolecent?

    OF 3

    LEVEL 1

    1

    NON

    OUI

    Trois la réponse trois

    2

    3

    X

    Un parent à l'écoute permet de diminuer les conduites autodestructrices

    OF 3

    LEVEL 2

    1

    OUI

    NON

    2

    X

    Un adolescent qui a des conduites auto-destructrices a forcément une mauvaise relation avec ses parents:

    OF 3

    LEVEL 5

    1

    VRAI

    FAUX

    2

    X

    CONTINUER?

    BOOMERS

    OUI

    OUI SVP

    CONGRATULATIONS!

    THANKS FOR PLAYING

    © 2022 GAMES

    999999

    NEW HIGH SCORE

    03

    06

    02

    04

    01

    05

    Moore, K., Guzman, L., Hair, E., Lippman, L., Garrett, S. (2004). Parent-Teen Relationships and Interactions: Far More Positive Than Not. Child Trends,

    Delforge, C., Le Scanff, C., & Fontayne, P. Le questionnaire d’évaluation des relations parents / enfants (2007) : une traduction/validation française de l’« Egna Minnen Beträffende Uppfostran » (EMBU, 1980).

    Moore, K., Guzman, L., Hair, E., Lippman, L., Garrett, S. (2004). Parent-Teen Relationships and Interactions: Far More Positive Than Not. Child Trends,


    Cannard, C. (2019). Le développement de l’adolescent : L’adolescent à la recherche de son identité (3e éd.). DE BOECK SUP.

    Zimmermann, G., Barbosa Carvalhosa, M., Sznitman, G., Van Petegem, S., Baudat, S., Darwiche, J., Antonietti, J. & Clémence, A. (2017). Conduites à risque à l’adolescence: manifestations typiques de construction de l’identité ?. Enfance, 2, 239-261. https://doi.org/10.3917/enf1.172.0239

    Brent, D., Melhem, N. (2008). Familial Transmission of Suicidal Behavior. Psychiatric Clinics of North America, Volume (31), 157-177. Doi:10.1016/j.psc.2008.02.001

    Bibliographie

    A bientôt pour une nouvelle intervention :)