Want to make creations as awesome as this one?

Les métiers d'art

More creations to inspire you

Transcript

La vitrine patrimoine d'avril

Métiers d'art

En ce mois d'avril, nous avons choisi de mettre à l'honneur les métiers d'art et l'artisanat.


La vitrine patrimoine présente chaque mois une sélection d'ouvrages issus des fonds anciens de la médiathèque.

Au fil des thématiques, la diversité des documents patrimoniaux conservés au Dôme se dévoile ...





La verrerie...

Alexandre SAUZAY

Paris : Hachette et Cie, 1876

------------------------------------------------

Cote : D 99

Retour vitrine

... depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours

Ouvrage illustré de 66 gravures d'après les dessins de B. Bonnafoux


Charles Antoine Alexandre SAUZAY

(1803-1870)

dit Alexis Sauzay

Auteur dramatique français.

Conservateur adjoint au musée du Louvre (1862), on lui doit des pièces de théâtre sous le pseudonyme d'Alzay ainsi que des ouvrages sur la verrerie et le bois sculpté.

L'art du tuilier et du briquetier

[s.l.] : [s.n.], 1874-1879

--------------------------------------------------------

Cote : RESERVE DUH

9 planches gravées
Collection : "Description des Arts et Métiers"

Retour vitrine

Henri Louis DUHAMEL de MONCEAU

Charles-René FOURCROY de RAMECOURT

Jean Gaffin GALLON

Henri Louis Duhamel du Monceau

(1700-1782)

Il est l’un des principaux agronomes du 18e siècle.

Né à Paris en 1700, il s'intéresse très tôt aux sciences et à la botanique mais, sous la pression familiale, entreprend des études de droit à Orléans. Sa licence de droit en poche, il part étudier les sciences physiques et naturelles au Jardin du roi à Paris en 1726.

En 1727, il acquiert le domaine du Monceau (250 arpents) et ajoutera le nom du domaine à son patronyme.


Esprit indépendant, il reste à l’écart des grands courants de pensée de son temps et se méfie des grands systèmes d’interprétation en vogue à l’époque. Il s'intéresse à des problèmes concrets et base sa réflexion scientifique sur une observation minutieuses des faits et des expérimentations. Cette approche moderne et son goût pour la vulgarisation en font l'un des fondateurs de l'agronomie et de la sylviculture moderne.


Membre de l'Académie royale des sciences à partir de, il en fut élu trois fois Président. Il laisse une œuvre importante comme écrivain scientifique dans des domaines aussi variés que la construction et le service des bateaux, la pêche, la culture et la conservation du froment ou la gestion des forêts.


Nommé inspecteur général de la marine en , il crée, en , une école de marine, qui deviendra en l’Ecole des ingénieurs-constructeurs, future ENSTA Paris.


En 1757, à la mort de Réaumur, il reprend la direction de la Description des arts et métiers, une collection d'ouvrages périodiques sur les métiers artisanaux. Publiée à l'initiative de Colbert, cette colossale entreprise est mise en œuvre à la fin du 17e siècle par l'Académie royale des sciences. D'abord publiés sous la forme de fascicules (en cahiers non reliés), les éditions originales réimprimées s'enrichissent à partir de 1761 de planches, dessinées et gravées sur cuivre en taille-douce par les plus habiles artistes de la deuxième moitié du 18e siècle.


Charles-René FOURCROY de RAMECOURT

(1715-1791)

Ingénieur militaire et naturaliste. - Maréchal de camp. - Membre associé de l'Académie des sciences.


Jean Gaffin GALLON

(1706-1775)

Officier dan le Corps royal du Génie (1735-1769), ingénieur en chef au Havre.

Auteur de divers articles dans les publications de l'Académie des Sciences.


Descriptions des arts et métiers, faites ou approuvées par Messieurs de l'Académie royale des sciences est une collection d'ouvrages périodiques sur les métiers artisanaux. Cette colossale entreprise est mise en œuvre à la fin du 17e siècle par l'Académie royale des sciences.

D'abord publiés sous la forme de fascicules (en cahiers non reliés), les éditions originales réimprimées s'enrichissent à partir de 1761 de planches, dessinées et gravées sur cuivre en taille-douce par les plus habiles artistes de la deuxième moitié du 18e siècle

L'ouvrage est concurrencé par l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers de D'Alembert et Diderot, notamment en ce qui concerne les planches illustrant les métiers car Diderot et D'Alembert se sont beaucoup servi des planches de l’Académie des sciences.

Les merveilles de la céramique...

Albert JACQUEMART

Paris : Hachette et Cie, 1874-1879.

-----------------------------------------------

Cote : C 194

... ou l'art de façonner et décorer les vases en terre cuite, faience, grès et porcelaine depuis les temps antiques jusqu'à nos jours.

Vignettes par H. Catennaci et A. Jacquemart

Retour vitrine

Albert Jacquemart

(1808-1875)

Écrivain, peintre et historien de l'art, spécialiste de la porcelaine, de la céramique et de l'histoire de l'art appliqué à l'industrie.

En 1873, il publia Histoire de la céramique, ouvrage qui fit référence et dans lequel il étudie la production de la céramique à depuis les origines et à travers le monde. L'ouvrage est traduit en anglais la même année.

Il est aussi connu pour avoir été un collectionneur de premier plan de céramiques orientales ; c'est lui qui a établi la typologie encore utilisée en Occident pour décrire les céramiques chinoises du temps de la dynastie Qing, en classant ces céramiques par « familles », selon leurs émaux. On connaît en particulier la « famille rose », ainsi que la « famille verte ». Ces termes sont utilisés encore aujourd'hui, non seulement en français, mais aussi en anglais et en allemand.

À sa mort, son ami Adrien Dubouché, homme d'affaires et amateur d'art, racheta sa collection de céramiques orientales à ses héritiers et fit don de ces quelques 600 pièces au musée de la porcelaine de Limoges.