Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Le Bourgeois gentilhomme
de Molière - 1670

Article scientifique

HISTOIRE

Sources

Lully & Molière

Voici le texte intégral de 1866 de Molière. Paris, bureaux de la publication :


MOLIERE, Le Bourgeois gentilhomme ; la comtesse d'Escarbagnas : théatre de Molière, Paris, Bureaux de la publication, 1866, 194 pages, [en ligne] https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5651760t/f194.item

Extrait et retranscription de l'acte quatrième : Cérémonie turque ( page 107 à 108 )


SCENE PREMIERE
Dorimène, monsieur Jourdain, Dorante, trois musiciens, un laquais.

DORIMENE.
Comment ! Dorante, voilà un repas tout à fait magnifique!

MONSIEUR JOURDAIN.
Vous vous moquez, madame; et je voudrais qu'il fût plus digne de vous être offert.
(Dorimène, monsieur Jourdain, Dorante et les trois Musiciens se mettent à table.)

DORANTE.
Monsieur Jourdain a raison, madame, de parler de la sorte, et il m'oblige de vous faire si bien les honneurs de chez lui. Je demeure d'accord avec lui que le repas n'est pas digne de vous. Comme c'est moi qui l'ai ordonné, et que je n'ai pas, sur cette matière, les lumières de nos amis, vous n'avez pas ici un repas fort savant, et vous y trouverez, les incongruités de bonne chère et des barbarismes de bon goût. Si Damis s'en était mêlé, tout serait dans les règles; il y aurait partout de l'élégence et de l'érudition, il ne manquerait pas de vous exagérer lui-même toutes les pièces du repas qu'il vous donnerait, et de vous faire tomber d'accord de sa haute capacité dans la science de bons morceaux; de vous parler d'un pain de rive à biseau doré, relevé de croûte partout, croquant tendrement sous la dent ; d'un vin à sève veloutée, armé d'un vert qui n'est point trop commandant, d'un carré de mouton gourmandé de persil ; d'une longe de veau de rivière, longue comme cela, blanche, délicate, et qui, sous les dents, est une vraie pâte d'amande ; de perdrix relevées d'un fumet surprenant ; et, pour son opéra, d'une soupe à bouillon perlé, soutenue d'un jeune gros dindon, cantonnée de pigeonneaux, et couronnée d'oignons blancs mariés avec la chicorée. Mais, pour moi, je vous avoue mon ignorance ; et, comme monsieur Jourdain a fort bien dit, je voudrais que le repas fût plus digne de vous être offert.



Le Bourgeois gentilhomme, comédie à double --, à triple fond ? de Marcel Gutwirth


  • "La mésaventure toute caricaturale d’un bourgeois parisien féru de qualité et pris à la glu d’une « qualité » imaginaire, et admise pour vraie parce que venant de loin, loin de consoler la vanité endolorie du souverain et de sa cour, en offre une image plaisamment déformée. Jourdain mamamouchisé, c’est peu ou prou une cour s’ingéniant à faire les honneurs de Versailles à l’orientale, M. de Lionne, ministre des affaires étrangères, attendant Soliman Aga étendu sur un divan, en robe longue, « avec la croix du Saint Esprit en broderie d’argent » (Couton, 696), et le roi le recevant à son tour, en grande parure, assis sur un trône d’argent. Il n’est pas question, bien entendu, de prêter à Molière une pensée moqueuse, mais un soupçon d’analogie n’en subsiste pas moins. La rocambolesque cérémonie d’adoubement a tôt fait d’en dissiper toute réminiscence, mais à la réflexion le parallèle s’impose. Ainsi donc si le Bourgeois gentilhomme est cette étourdissante amplification d’un grain de folie chez un habitant de la capitale, qui le mène de l’improbable poursuite d’une marquise à l’ahurissante demande en mariage de sa fille par le fils du Grand Turc, le Roi Soleil n’y remporte pas l’entier oubli de sa propre descente dans les terres de Badauderie." (paragraphe 17)

  • "Notre début de vingt et unième siècle, moins soucieux des convenances que ses prédécesseurs, était bien fait pour imaginer un Jean-Baptiste Poquelin capable de donner de la mésaventure de son tout-puissant commanditaire la transcription comique intégrale, sans laisser affleurer à la conscience son à propos périlleux. Comédie à double fond par le fait qu’elle ne fait que sourire du bourgeois qu’elle semble bien devoir étriller, peut-être n’est-il pas interdit de lui attribuer un soubassement ultime et bien caché, le triple fond subversif de notre titre." (paragraphe 21)







Molière par Georges Forestier, 2018


Extraits du chapitre 24 : Le tournant des grands spectacles ( 1970-1971 )

URL: https://www.cairn.info/--9782070135066-page-431.htm


La naissance de la comédie ballet : p.433
"On se mit à l’ouvrage. Molière et Lully étaient particulièrement pressés par le temps: au mieux, ils disposaient de cinq semaines traversées par d’inévitables journées perdues, comme ce 6 septembre où il fallut donner à Versailles une reprise du « Divertissement royal » en l’honneur du duc de Buckingham. Le chevalier d’Arvieux prétendit plus tard qu’il joua le rôle de consultant auprès d’eux, ainsi que du maître tailleur. Il est probable en effet qu’il se soit « rendu au village d’Auteuil où M. de Molière avait une maison fort jolie » ; mais certainement guère plus d’une fois."

Pourquoi le nom de Le Bourgeois gentilhomme ? P.434
"C’est parce qu’un marchand noble était une contradiction dans les termes que Molière songea à mettre en scène un « gentil‑homme imaginaire » : il y avait là de quoi faire rire de l’inaptitude du naïf et prétentieux bourgeois à maîtriser les codes de la civilité aristocratique et les manières galantes ; de quoi proposer aussi une
cérémonie d’anoblissement burlesque, puisque ce « gentilhomme imaginaire » ne pouvait être anobli que dans le cadre d’une super‑cherie. Et Molière appela sa comédie Le Bourgeois gentilhomme.

La préparation de la première représentation : P.436
"Le vendredi 3 octobre la troupe se mit en route pour Chambord, que le roi et la Cour devaient rejoindre à petites étapes. Les parties chantées étaient prêtes, et Molière confia au libraire Ballard le soin d’imprimer pour la semaine suivante le livret qu’il intitula Le Bourgeois gentilhomme, Comédie-Ballet. C’était la première fois que cette dénomination était imprimée. Il restait à répéter sur place toutes les scènes et tous les intermèdes mettant en présence comédiens, chanteurs, musiciens et danseurs. "


FORESTIER, Georges, Molière, Paris, Gallimard, 2018, 544 pages. Disponible en ligne : https://www.cairn.info/moliere--9782070135066.htm

ANONYME, Le Bourgeois gentilhomme : estampes, [s.d.], [en ligne] : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8446876x/f1.item.r=moli%C3%A8re%20le%20bourgeois%20gentihomme

Ville du Havre, "Théâtre, Le Bourgeois gentilhomme, Comédie-ballet de Molière avec la musique de Lully, spectacles du 10 au 13 mai 2022, [en ligne]

Comédie-ballet de Molière avec la musique de Lully





Molière and Jean-Baptiste Lully : Le Bourgeois gentilhomme - Rose Pruiksma


  • "Attendees of the 2004 Utrecht Early Music Festival experienced a rare and marvelous event—an imaginative, lively, vivid restaging of Molière and Lully's last comédie-ballet, Le bourgeois gentilhomme by Vincent Dumestre, Benjamin Lazar, and Cécile Roussat. Happily for those who were not present at the multiple performances across Europe in 2004, 2005, and 2006, one of the 2004 performances at the Théâtre Le Trianon in Paris was filmed and released in an elegantly produced DVD, accompanied by a documentary tracing the actors, singers, and dancers at work. Deliberately eschewing the performance tradition of the Comédie-Française, which has tended to ignore Lully's music and the danced interludes as mere decoration, Dumestre, Lazar, and Roussat joined their considerable skills and vision to produce a Bourgeois gentilhomme that includes all of the sung and danced interludes, bringing comedy and ballet into the balance that its original creators had devised. While each acknowledges that their project was not one of reconstruction or archaeology, their overarching goals nonetheless included seeing what was possible to achieve within the parameters of what we know about seventeenth-century staging, music, speech, gesture, dance, makeup, and costume. Thus, candles (500 plus) light the stage; the single set, an elegant tooled coppery metal backdrop (to reflect light) contains all of the action; and the actors speak in a variety of accents derived from what we know about seventeenth-century spoken French—whether of the Parisian nobility, provincial bourgeoisie, or the servant class." (Rose Pruiksma, Molière and Jean-Baptiste Lully : Le Bourgeois gentilhomme, The Opera Quarterly, Volume 24, Issue 3-4, summer-autumn 2008, Pages 307–312 [en ligne] https://academic.oup.com/oq/article/24/3-4/307/1579221?login=true)


  • "Les participants au Festival de musique ancienne d'Utrecht (Pays-Bas) de 2004 ont assisté à un événement rare et merveilleux, c'est-à-dire une mise en scène imaginative, vivante et animée de la dernière comédie-ballet de Molière et Lully, Le Bourgeois gentilhomme, par Vincent Dumestre, Benjamin Lazar et Cécile Roussat. Heureusement pour ceux qui n'ont pas pu assister aux nombreuses représentations à travers l'Europe en 2004, 2005 et 2006, l'une des représentations de 2004 au Théâtre Le Trianon à Paris a été enregistré et publiée dans un DVD très bien produit, accompagné d'un documentaire retraçant les acteurs, chanteurs et danseurs travaillant. S'éloignant volontairement de la tradition de représentation de la Comédie-Française, qui a eu tendance à ignorer la musique de Lully et les interludes dansés comme une simple décoration, Dumestre, Lazar et Roussat ont unifié leurs compétences remarques et leur vision pour produire un Bourgeois gentilhomme qui inclut tous les interludes chantés et dansés, ramenant la comédie et le ballet dans l'équilibre que les créateurs originaux avaient imaginé. Malgré que chacun reconnaisse que leur projet n'était pas un projet de reconstruction ou d'archéologie, leurs objectifs primordiaux résidaient pourtant, il faut voir ce qu'il était possible de réaliser dans les paramètres de ce que nous savons de la mise en scène, de la musique, de la parole, du geste, de la danse, du maquillage et du costume du XVIIe siècle. Ainsi, des bougies (plus de 500) éclairent la scène ; l'unique décor, une toile de fond raffiné en métal cuivré travaillé (utilisé pour refléter la lumière), contient toute l'action ; et les acteurs parlent dans une variété d'accents dérivés de ce que nous savons du français parlé du XVIIe siècle, qu'il s'agisse de l'aristocratie parisienne, de la bourgeoisie provinciale ou de la classe des domestiques." (traduction personnelle)

ADVENT CHAMBER ORCHESTRA, LULLY, Jean-Baptiste, Ouverture : Le Bourgeois gentilhomme, 2007, [en ligne] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Lully_Le_Bourgeois_Gentilhomme_-_01._Ouverture.ogg


ANONYME, Le Bourgeois gentilhomme : estampes, [s.d.], [en ligne] : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8446876x/f1.item.r=moli%C3%A8re%20le%20bourgeois%20gentihomme


CANDE, Daniel, Le Bourgeois gentilhomme, texte de Molière. Mise en scène de Jean-Louis-Barbas, 1981, [en ligne] https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9078497d/f50.item


DECITRE, Revue d'histoire littéraire de la France N° 1, Decitre.fr, 2022, [en ligne] https://www.decitre.fr/revues/revue-d-histoire-litteraire-de-la-france-n-1-2022-9782406128212.html utm_source=google&utm_medium=cpc&utm_campaign=10435389052


DUMESTRE, LULLY, Extrait Le Bourgeois gentilhomme : Marche pour la cérémonie des turcs, 2004, [en ligne] https://www.youtube.com/watch?v=X54Btzutlj0


FORESTIER, Georges, Molière, Paris, Gallimard, 2018, 544 pages, [en ligne] https://www.cairn.info/moliere--9782070135066.htm


GUTWIRTH, Marcel, Le Bourgeois gentilhomme, comédie à double -, à triple fond ?, Revues d'histoire littéraire de la France, 2007, Vol. 107, p. 35-44, [en ligne] https://www.cairn.info/revue-d-histoire-litteraire-de-la-france-2007-1-page-35.htm?contenu=resume


MOLIERE, Le Bourgeois gentilhomme ; la comtesse d'Escarbagnas : théatre de Molière, Paris, Bureaux de la publication, 1866, 194 pages, [en ligne] https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5651760t/f194.item


PRUIKSMA, Rose, Molière and Jean-Baptiste Lully: Le Bourgeois gentilhomme, The Opera Quarterly, Volume 24, Issue 3-4, summer-autumn 2008, Pages 307–312 [en ligne] https://academic.oup.com/oq/article/24/3-4/307/1579221?login=true


Ville du Havre, Théâtre, Le Bourgeois gentilhomme, Comédie-ballet de Molière avec la musique de Lully, spectacles du 10 au 13 mai 2022, [en ligne] https://www.lehavre.fr/agenda/le-bourgeois-gentilhomme



Les autrices de la présentation :

  • Lucie BLONDEL
  • Valentine BRIA
  • Simona GERGES
  • Diane LEBOURG

  • Le projet d’édition savante que vous vous apprêtez à consulter a été réalisé dans le cadre du cours Outil numérique et didactique des études littéraires du Master 1 Humanités Numériques.
  • L’édition savante porte sur Le Bourgeois gentilhomme de Molière. Ce travail a été effectué par 4 étudiantes, et comprend plusieurs indications qui pourront vous aider dans votre cheminement, ceci à travers des liens interactifs qui vont vous accompagner tout au long de la visualisation du projet.