Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

QU'EST-CE QUE LA DEMOCRATIE ?

https://www.lelivrescolaire.fr/page/13132576

LES ORIGINES DE LA DEMOCRATIE CONTEMPORAINE

Les origines médiévales et antiques de la démocratie

Rome et Athènes

1

Moyen- Age

Un régime enrichi par des philosophe

Aristote

Rousseau

Tocqueville

La conception actuelle de la démocratie en France

Démocratie représentative

Principes laïque et sociale

2

www.geo.fr

www.eurekoi.org

Athènes et Rome:


Premièrement, la démocratie trouve ses sources dans l’Antiquité grecque ainsi que romaine. Au départ, Athènes était considéré comme une oligarchie car elle était gouvernée seulement par un groupe d’aristocrate puissant. Après cela, des mesures politiques et législatives sont peu mises en places pour impliquer de plus en plus de citoyens. A Athènes, les institutions démocratiques on été crée petit à petit.

A Athènes, la démocratie est plutôt considéré comme directe. En effet, dans cette cité, les citoyens ont le pouvoir de participer eux même aux prises de décisions qui sont d’ordre public. Ainsi, tous les ans la plupart des magistrats étaient tirés au sort parmi les citoyens ce qui permettait d’établir une certaine égalité. Pour que les citoyens puissent continuer d’avoir envie d’être magistrat, le « misthos » qui est une indemnité financière a été mis en place pour compenser le manque d’une journée de travail. Car en effet sans celui-ci, le principe d’égalité se seraient pas respecter car les citoyens pauvres ne pourraient pas se permettre de ne pas travailler une journée pour se rendre à l’Ecclesia alors que les citoyens riches le pouvaient car leurs richesses reposaient sur leur propriété.

A Rome, une république a été mise en place au détriment de la royauté. La république en latin veut dire « chose publique » cela fait donc référence à des affaires publique qui sont gérés par un petit groupe de citoyens. Dans la république romaine, les magistrats qui dirigent le régimes sont élus. Cependant, le vote ce fait en fonction des classes sociales ainsi la voix des personnes pauvres compte beaucoup moins que celles des personnes riches.

Cependant, dans l’occident médiéval, des aspirations démocratiques sont aussi présentes. Au Moyen- Age, la grande partie des région son gouverner par un seigneur qui suit donc un principe féodale. Cependant, le système d’assemblée délibérante était assez répandue pendant ce temps ci. On peut aussi constater que les bourgeois du Moyen-Age se taxaient, s’assemblaient pour délibérer sur des sujets et venaient aux assemblés délibérante. Ainsi, ces pratiques aspirent donc à de la démocratie.

Aristote:


Philosophe grec de l’antiquité qui est l’un des philosophe les plus influant en politique.

Dans un traité, il analyse le concept de cité : pour Aristote quand les hommes s’assemblent ils sont plus puissant que individuellement . Pour lui, la démocratie est donc le régime du peuple mais ce régime peut verser dans l’anarchie lorsque certaines prennent le pouvoir.

Aristote dit aussi « l’homme est un animal politique » Il utilise ces termes pour décrire l'homme comme étant naturellement destiné à vivre dans une société régie par des lois et des coutumes.



Rousseau :


Penseur important des lumières pour lui l’État idéal est lorsque le peuple est souverain.

Dans le Contrat Social, Rousseau marque sa préférence par la démocratie directe. Car il dit que “celui qui fait la loi sait mieux que personne comment elle doit être exécutée et interprétée“. Cependant Rousseau est tout de même conscient que la démocratie directe possède des difficultés car pour lui ce régime peut fonctionner que si les citoyens sont vertueux. Rousseau finit même par conclure : “s'il y avait un peuple de dieux, il se gouvernerait démocratiquement. Un gouvernement si parfait ne convient pas à des hommes“. Ce qui illustre parfaitement sa pensée.



Tocqueville :


Philosophe et homme politique française, il aborde la question d’égalité dans la démocratie et s’intéresse à celle ci lors d’un ouvrage appelé « la démocratie en Amérique » . Selon ce philosophe, la démocratie est un processus du genre nouveau et c’est une démocratie qui est marquée par l’égalité des conditions. Il prend ainsi l’exemple d’un serviteur et de son maître : ils sont tous les 2 des hommes et citoyens donc dans la logique les 2 sont égaux or le serviteur est soumis à son maître. Cette soumission s’effectue par un contrat mais en tant que citoyens ils sont tous les deux égaux.


Une démocratie représentative:


La France est une démocratie, en effet, la constitution de 1958 met une phrase qui dit « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » ce qui prouve cela.

Il est possible de dire que la France possède une démocratie représentative car ce n’est pas le peuple directement qui dirige la France, mais par des représentant qui sont par contre élu par les citoyens.

Dans une démocratie représentative, tous ceux qui possèdent du pouvoir ne sont pas toujours élu par le suffrage citoyen. Par exemple le président peut choisir sont premier ministre.

Selon l’article premier de la constitution française, la république est « indivisible, laïque, démocratique et sociale »

En effet, en France, la république se doit d’être laïque , la laïcité c’est l’impartialité et la neutralité de l’État à l’égard des confessions religieuses. La laïcité garanti donc aux croyants et non-croyant les même droits tel que la liberté d’expression par exemple et l’accès à la citoyenneté au-delà des différences ethniques ou sociale.

De plus, on peut voir que la démocratie est également sociale. En effet, L’État s’engage à garantir les droits sociaux des citoyens comme par exemple le droit au travail mais il permet aussi le progrès social cet à dire que les conditions de vie du citoyens peuvent être améliorer.

La devise de la république française « liberté, égalité, fraternité » confirme le fait qu’elle soit sociale et laïque car le principe de fraternité désigne un lien qui unit les citoyens sans mettre en évidence l’origine, la position sociale, la religion etc...

L'Inde, un régime démocratique

Le Mali, une transition démocratique

La Turquie, une démocratie qui devient un régime autoritaire

II- les expériences plurielles de la démocratie

Pays indépendant en 1947, c'est après que l'Inde adopte une constitution et met en place une démocratie représentative (élire un représentant et les lois sont votées par les citoyens). Cette démocratie s'est inspirée du régime politique anglais bien qu'elle se rapproche du modèle français.

Sur le plan du pays , l'Inde est considérée comme "la plus grande démocratie du monde", on lui compte + de 1 milliards d'habitants pour 29 états auxquels s'ajoutent 7 territoires. Élue en 2007, Prathiba Patil devient la première présidente du pays.

Dans cette fédération indienne, on peut y trouver 1687 partis politique régionaux et nationaux ce qui laisse un large choix aux populations de se spécialiser dans cette démocratie occidentale.

Concernant les évènement importants, on trouve le premier parlement élu au suffrage universel en 1952, puis l'état d'urgence mis en place de 1975 à 1977 pour se refaire économiquement et socialement. Ensuite, l'Inde décide de fixée la majorité à 18 ans en 1989.

Au sein du pays, on voit de nombreuses tensions, New Delhi impose des restrictions à la région himalayenne qui est à majorité musulman. Cette population est très touchée part leur religion (cachemire). La "Nouvelle Inde" est dessinée par les nationalistes hindous qui eux souhaitent faire régner leurs lois donc cela causes beaucoup de désaccords. L'Inde montre un pays qui n'est pas libre, un certains nombre de journalistes ont été tués à cause de leur métier en 2018, la liberté de presse est très restreinte puisqu'elle est placé 140e au classement sur 180 pays ( de nombreux journalistes ont été tués à cause de leur métier en 2018). Ce pays est notamment connu car il subit beaucoup d'attentas et de terrorisme de part les tensions de religion et politique.

Le Mali est un pays d'Afrique qui était sous colonie française de 1895 à 1960. Sa république à subit de nombreux coups d'état mais en 1991 le président Amadou Toumani Touré décide de mettre en place une transition démocratique pour essayer de sauver le pays de tous ces conflits. Ce modèle de transition démocratique fut une réussite entre 1990 et 2000 mais depuis 2012 le pays doit faire face à une crise politique marquée par des coups d'état et des actes terroriste.

Au sein du pays, le Mali a connu une chronologie très changeante et avec de nombreux tournent. En 1990 il y a eu un rébellion Touarègue, en 1992 fut instauré la Constitution, ensuite en 2002 il y a eu une alternance de présidence, le Mali a aussi connu une crise diplomatique et géopolitique à cause du terrorisme (groupe AQMI), de la corruption, de l'incompétence et du manque de patriotisme des dirigeants maliens ce qui a fait renversé le président Touré, celui a été remplacé en 2018 par Boubacar Keita. Puis on voit que depuis 2013, la France intervient militairement au sein du Mali.

Contrairement à l'Inde, le Mali trouve une liberté de presse presque totale avec les nouvelles lois de la communication et de la presse même si la presse est le principal acteur d'une rupture dans l'ordre public, c'est aussi grâce à Alpha Oumar Konaré, homme d'état malien, que la presse a connu un renouveau. Ce pays connait aussi des revendications qui se montrent par des manifestations dans les rues concernant les élections de 2018. Les maliens souhaitent avoir une élection dite "transparente" et sans fraude, ils ont l'habitude d'avoir de la corruption dans les votent donc revendiques leur droit d'élire sans tromperie un représentant.

La démocratie qui a été mise en place n'a pas servie et n'a pas faites disparaître les crises sociales ce qui a montré un échec de celle-ci, alors les islamistes veulent entrée dans la politique des pays ennemis. Le seul espoir du pays serait certainement l'éducation des filles qui permettra un avenir meilleur.

La Turquie est un pays sous république laïque depuis la chute de l’empire ottoman en 1922. Depuis 2014, le chef du parti nationaliste Recep Tayyip Erdogan aussi nommé président fait basculer le pays vers un régime autoritaire presque même dictatorial.

Concernant les évènements majeur on y trouve le coup d’état a Istanbul et Ankara mais ils ont donné lieu à un échec. Il y a eu aussi une forte mise à pied de 2756 fonctionnaires où il y a 637 militaires et 105 universités, ces atrocités portent le nom de purges.

De plus un état d’urgence à été mis en place en 2016-2018 en Turquie pour pouvoir restreindre les libertés individuelles de chacun.


Le président turc Erdogan demeure au palais présidentiel inauguré par lui-même qui se situe à Ankara. Ce dernier à une volonté d’écraser les opposants de la lutte contre le terrorisme, il mène une répression au sein du pays pour faire régner ses lois, cependant la population turque n’est plus vraiment en accord avec Erdogan qui lu détient le pouvoir absolu. Il est à la fois chef de l’état, chef des armées, chef du gouvernement, du parti islamo-conservateur et chef de sa fonction parlementaire.

Au sein du pays, il y a une limitation des libertés notamment dans les prisons où la garde à vue est retenue à 30 jours, les discussions sont enregistrées, les conversation téléphoniques durent 10 min tous les 15 jours et en plus de ça il n’y a pas de garantie judiciaire. S’ajoute à ça la fermeture de 1143 établissement privés d’enseignement donc beaucoup n’ont plus accès à l’éducation. Les turcs aimerait changé le régime et le président seulement Erdogan à gagné les élections grâce à sa propagande et de plus la population à eu peur de lui de part la guerre syrienne proche, alors ils ont confié leur défense à leur président.

Les pratiques d'un régime démocratique

La constitution et la séparation des pouvoirs

La liberté d'expression et la liberté de la presse

Le vote et les campagnes électorales

Le pluralisme des partis politiques

https://www.usine-digitale.fr/article/alors-que-56-des-francais-le-plebiscitent-le-vote-en-ligne-tarde-a-etre-deploye.N942981

http://sfreydier.canalblog.com/archives/2020/03/17/38107087.html

https://www.lelivrescolaire.fr/page/7734111

https://borealnews.blogs.laclasse.com/2021/03/23/la-fabrique-de-linfo-limage-de-presse/

les menaces et comment les préserver

La constitution et la séparation des pouvoirs :

La constitution de la Ve République garantie la séparation des pouvoirs soit l’exécutif, le législatif et le judiciaire, cela assigne une place et un rôle à chacun ce qui permet le fonctionnement des institutions démocratiques :

  • Le pouvoir exécutif au président de la République qui nomme un gouvernement dirigé par un premier ministre.


  • Le pouvoir législatif au parlement constitué par les membres de l' Assemblée Nationale (députés) et du Sénat (sénateurs), ils étudient l’ensemble des lois, ils votent pour ou contre ces lois et ont un regard sur l’action du gouvernement


  • Le pouvoir judiciaire aux Juges et aux procureurs qui rendent justice et donnent des sanctions à ceux qui ne respectent pas la loi


La séparation des pouvoirs est liée à la protection des droits de l’homme et cela permet de réduire la tentation du pouvoir personnel et plus d’égalité.


La constitution n’a pas comme seule rôle de déterminer la gestion de l’Etat, mais aussi de savoir comment sont gérés les institutions et de déterminer les règles de production des normes. Cela donne un ordre sociétal.

Le pluralisme des partis politiques :

« La notion de régime politique désigne le mode d’organisation des pouvoirs publics : mode de désignation, compétences définition des rapports entre les différents pouvoirs »

Par Frank Baron – Conseiller de l’Assemblée nationale

Il y a un large choix de partis politiques qui ont chacun un mouvement politique ayant des idées plus ou moins éloignées. Ce qui permet aux habitants de faire un choix et de trouver des idées qui leur correspondent au sein d’un parti politique soit Extrême gauche / gauche / Centre / Centre droit / Droite / Extrême droite... Chaque famille politique a sa ligne directrice avec une idée générale mais dans un même mouvement on peut trouver des différences. Les partis sont importants pour une démocratie, ces partis sont les enfants du suffrage universel.

Ces partis doivent représenter le peuple, cependant, une partie de la population ne fait pas confiance à ses représentants, comme on peut le voir dans le document qui suit.

La liberté d’expression et la liberté de la presse :

  • Le vote rend efficace les discussions publiques et est un libre moyen d'expression. L’élection permet de parler et d’écouter de toutes les idées, le vote permet de s’exprimer sans crainte. Les élections ont plus de portée si on laisse au peuple la liberté de s’exprimer, c’est-à-dire d’apprécier ou de critiquer. Comme contre-exemple, nous pouvons parler du dictateur Saddam Hussein en Irak où le vote dépend de la pression faite à la population et à la censure du débat publique. Ce qui créait une suppression des libertés et des droits politiques fondamentaux. Cette liberté d’expression se fait autant dans des débats mais aussi sur internet.


  • La liberté de la presse a une grande importance, elle donne plus de libertés. Celle-ci médiatise des évènements qui leur donnent plus d’influence comme par exemple le droit de vote pour les Femmes qui a été médiatisé par la presse. Elle a aussi un autre rôle en informant celui d’influencer les opinions. Internet joue aussi un rôle car il permet d’informer et de mobiliser un large public mais il peut aussi détourner et déformer donc d’empêcher l’accès à l’information.
  • Les journaux peuvent grandement influencer les choix par exemple le journal The Washington Post a montré que le président américain Richard Nixon était impliqué dans une affaire d’espionnage et ce titre a fait la une de certains journaux comme le New York Times. A cause de cela ce président a dû quitter son poste. Cela montre que les journaux ont un grand pouvoir et ils peuvent influencer des choix très importants.
  • Les réseaux sociaux permettent de mobiliser afin d’apprécier ou non un parti comme Les sardines en Italie qui ont regroupé des milliers de personnes pour lutter contre la montée de l’extrême droite. Les réseaux sociaux permettent donc d’influencer et de mobiliser. Cependant, il faut faire attention au trafic de vidéos ou deepfake car ils peuvent déformer les informations.

Les votes et les campagnes électorales :

  • Explication d’une campagne électorale : Elle a pour but de réactiver les opinions politiques, de donner envie de voter. Pendant la campagne électorale, le candidat présente un programme, n’oublions pas que les militants y jouent un rôle important.
  • Le vote est lié au régime démocratique il est pratiqué depuis l’antiquité, le vote des participants est mis en avant pour élire les futurs dirigeants. Le vote est l’expression du peuple, celui-ci est un marqueur démocratique par exemple lors des élections. Un vote permet de combiner le fait d’exposer son avis et d’écouter mais aussi permet un bon déroulement des élections par exemple avec les débats publics. Cependant, le vote pour tous a connu des rebondissements durant l’histoire par exemple les femmes en France ont manifesté en 1930 pour le droit de vote et elles ont pu voter qu’en 1944.


Le vote blanc fait partie intégrante du droit de vote, c’est un vote qui reste important, car c’est la preuve qu’un électeur s’est abstenu de choisir un candidat. En France, il était considéré comme nul, il faut attendre le 21 février 2014 pour qu’il soit comptabilisé. Mais, ils ne sont pas pris comme des suffrages exprimés. Donc, c’est un geste très symbolique. Cela donne un réel poids dans le scrutin en montrant le nombre de gens qui ne prennent pas position pour les candidats.

Montrez les menaces qui peuvent peser sur cette démocratie et les moyens de s’en préserver.

Les menaces et les problèmes que peut rencontrer une démocratie sont : d’empêcher la voix du peuple de s’exprimer, soit en limitant la parole du peuple et en lui interdisant d’utiliser les réseaux. Si on retire à un pays ses moyens de communiquer, de s’exprimer, de participer et de débattre, il risque de se diriger vers une dictature car le peuple sera censuré. Donc, pour préserver la démocratie il faut laisser le libre choix à chacun et que tout le monde puisse parler sans danger et sans jugement. Il faut tout de même se méfier des réseaux sociaux qui sont parfois source de fake news, de vidéos trafiquées, de fausses informations cela peut entraîner des difficultés au sein d’une démocratie. Certaines manipulations d’images et de vidéos peuvent modifier des choix et perturber une démocratie. L’égalité homme femme par exemple peut aussi être une menace pour la démocratie par exemple le droit de vote des femmes est venu très tard dans de nombreux pays comme la France, il est encore interdit dans d’autres pays.

Le meilleur moyen pour préserver cette démocratie vient de la confiance que l’on donne à la population et permettre à celle-ci de s’exprimer, de voter librement.

En quelle année à été faite la constitution qui dit « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ».

1953

1967

1958

Question 1/6

TESTEZ VOS CONNAISSANCES !

Rousseau

Aristote

Tocqueville

Question 2/6

Quel philosophe est à l’origine de la citation "l’homme est un animal politique"

1978

1990

1989

Question 3/6

En quelle année l'Inde décide-t-elle de fixée la majorité à 18 ans?

Inde

Turquie

Mali

Question 4/6

Dans lequel des trois pays la liberté de presse est très restreinte?

non

oui

seulement symbolique

Question 5/6

Le vote blanc a-t-il une importance dans une élection?

Le premier ministre

L'Assemblée Nationale

Le président de la république

Question 6/6

Qui détient le pouvoir éxécutif en France?

BRAVO !

FAUX

essayez encore !