Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Définitions et signes cliniques

Pathologies cardio-vasculaire

Coronariennes

Valvulopathies

Insuffisance cardiaque

Trouble du rythme et de la conduction

ACR

TTT de derniers recours

HTA

Aorte

artères périphériques

Thrombo-embolique veineuse

Coeur

Vaisseaux

Etat de choc

cardiopathies congénitales et cardiomyopathies

Endocardites infectueuses

Péricardites

Athérosclérose



Volume

Epaississement paroi

Lumière dans les artères

Gêne du passage du sang oxygéné vers l'organe irrigué

Maladie coronariennes

= Accumulation de lipides dans les parois artérielles (plaques athérome)

Phénomènes partout dans le corps

Complications:

  • Sténose de l'artère + csq à l'effort
  • Rupture plaque trhombus (caillot)-> infractus myocarde

Plaque lipidiques qui évolue:

Facteurs de risques:

- ATCD cardio-vasc
- Âge 55-60 ans
- Tabac/Diabète
- HTA
- Dysplipidémies

- Cholestérol

- Obésité
- Sédentaire
- Stress
- Alcool

Angor

Maladie coronariennes

= Angine de poitrine
= douleur thoracique liée à la souffrance ischémique du myocarde provoqué par l'obstruction incomplète d'artère coronaire par des plaques d'athérosclérose
= Réversible

Angor STABLE :

Douleurs à l'effort et cédant à l'arrêt

Douleur

Rétrosternale

Constructive

Localisation: Sternum Bras G Mandibule

Angor INSTABLE :

Douleurs angineuse +++

  • Longues ++
  • Fréquentes +++
  • effort min ou repos
  • Phénomènes thrombose coronaire + occlusion et réouverture artère

CRISE Angor INSTABLE :

Hospitalisation USIC

COMPLICATIONS

Angor stable

Angor instable

Angor instable

infarctus myocarde

PREVENTION 2ndr

Réduire évolution

Lutter contre facteur favorisant

Réadaptation cardiaque à l'effort

Cliniques

Complications

Maladie coronariennes

Douleur thoracique large, intense, très angoissante

Parfois

  • Récidive
  • Choc cardiogénique
  • Insuffisance cardiaque
  • Trouble conduction et du rythme

= Obstruction complète d'une ou plusieurs artères coronaires occasionnant la nécrose d'une partie du muscle cardiaque

= trhombus ++

INFARCTUS DU MYOCARDE

= Maladies des valves cardiaques

valves coeur gauche ++


2 types:

Rétrécissement= ouverture incomplète

  • Valve s'ouvre mal
  • Ecoulement du sang géné

RAortique

RMitral

RVG

EVG

Insuffisance= fermeture incomplète

  • Reflux de sang en amont
  • Valve fermée

IMitral

IAortique

Reflux de sang VG vers OG durant systole ventriculaire

Reflux de sang de l'aorte dans le VG durant la diastole ventriculaire

Signes cliniques

silencieux au début

IVentriculaireG

Dyspnée d'effort

Malaise

Bruit de souffle à l'auscultation

Complications

IVD

IVG

Embolie artérielle

Valvulopathies

IVG

= Etat pathologique -> Incapacité du coeur à assurer sa fonction de pompe et de propulsion du sang nécessaire pour satisfaire les besoins de l'organisme
= Augmentation des pressions en amont du ventricule défaillant par une chute des débits en aval du ventricule défaillant.
= Aboutissement de la plupart des maladies cardiaques avec une mortalité importante

Signes cliniques

Tachycardie avec bruit de galop

Diminution force

Dyspnée d'effort puis de repos (allongée)

Oedème aigu du poumon (forme aigu)

Fatigue

= aug pressions de remplissage du VG et des pressions en amont dans la circulation pulmonaire (capillaires)

OAP

= Etat asphyxique causé par l'inondation des alvéoles pulmonaires par du plasma

= due aug brutale de la pression dans les capillaires pulmonaires ce qui empêche les échanges gazeux

Signes cliniques

Polypnée+ toux et crachats mousseux

sat ox effondrée

Dyspnée : essouflement + angoisse avec sensation étouffement

Grésillement laryngé lors de l'inspiration

Hypercapnie: cyanosé + sueur

Insuffisance cardiaque

IVD

= Aug des pressions de remplissage du ventricule droit et des pressions en amont dans la circulation veineuse.

Signes cliniques

Hépatalgies d'effort

Prise de poids rapide

Asthénie avec essouflement et diminution de la force

Causes

IVG évoluée sur coeur droit

Séquelles embolie pulmonaire

Infarctus VD

patho respi chronique

cardiopathies congénitales

Oedèmes MI

Gonflement veines du cou

Insuffisance cardiaque

Trouble du rythme

Trouble de la conduction

Trouble du rythme et de la conduction

Signes cliniques

Rythme inadapté

Palpitations

Douleur dans la poitrine

Signe ICA

Malaise

ACR

Essouflement effort

= rythme du coeur se dérègle, il bat trop rapidement ou trop lentement avec un rythme régulier, irrégulier, anarchique.

2 types:

T. Rythme ventriculaire

T. supraventriculaire

Atteintes au nv du ventricule, ex: TV, TDP, FV

Atteintes en amont du ventricule (oreillette ou noeud auriculo-ventriculaire)

= Ralentissement de l'influx électrique à une endroit donné du tissu nodal. Les différents niveaux du circuit électrique peuvent être touchés.

Certains T. sont bénins et d'autres (ventriculaire++) sont des urgences vitales avec risque d'arrêt cardio circulatoire.

= état de mort apparent accompagné par une abolition des pouls artériels centraux (fémoraux, carotidiens).

= urgence vitale pour laquelle les manœuvres de réanimation doivent être entreprises immédiatement.

L'arrêt cardiorespiratoire (ACR)

Signes cliniques

inerte ou agité de convulsion

Mvts respiratoires saccadés (gasps)

Abolition pouls centraux

Brutalement inconscient

Etat de choc

Choc cardiogénique

= Urgence vitale

= Hypoperfusion sévère des principaux organes dont le cerveau, les reins, le foie, la peau.
= Son origine est une défaillance majeure de la pompe cardiaque.

Causes

infarctus myocarde aigu

Décompensation d'une insuffisance cardiaque sévère

Embolie pulmonaire massive

T.R.Ventric

valvulopathie aigue

Signes cliniques

respire vite

sueurs

état perturbé: agité, comateux, angoissé

stries bleutées sur la peau

cyanose extrémités

pouls filant, TA effondrée

Atteintes rénales

Etat de choc

Choc non cardiogénique

Hypovolémique

Septique

Anaphylactique

Intervient: hémorragie aigue, déshydratation, fuite de plasma

Intervient: décharge bactérienne massive dans le corps

Allergie de l'organisme à une substance

TTT derniers recours pour insuffisanr cardiaque terminales et chocs cardiogéniques massifs

Endocardite infectueuse

= Septicémie avec des localisations infectieuse sur l’endocarde essentiellement d’une/des valves cardiaques.

= Résultante de deux jonctions:

Une septicémie


= infection généralisée avec passage de grandes quantités de germes dans le sang)

Fragilisation de l’endocarde:


= Mécanisme possible par fuite valvulaire ce qui entraine des microlésions sur l’endocarde. Ces microlésions sont alors des points d’appels des germes dans l’endocarde.

Signes cliniques

souffle

maladie ou prothèse valvulaire

Asthénie

Fièvre

Complications

Insuffisance cardiaque

Embolie artérielle

Anévrismes mycotiques et rupture d'anévrisme

Les bactéries circulant dans le sang vont se fixer et croitre sur l’endocarde fragilisée et provoquer une réaction inflammatoire locale avec formation de végétations et lésions des valves

!

Péricardite

= Inflammation du péricarde

Aigue

Chronique

= Inflammation du péricarde occasionnant la sécrétion accrue de liquide mettant en tension le sac péricardique.

= Inflammation chronique du péricarde. Le liquide formé par l’inflammation entraine un épaississement du péricarde, entrainant une gêne au remplissage ventriculaire et des signes d’insuffisance cardiaque droite.

Signes cliniques

Insuffisance cardiaque droite typique

Signes cliniques

Fièvre

Douleurs thoraciques constrictive

Signes de frottements péricardique

Pathologie des vaisseaux

Hypertension artérielle (HTA)

= Augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères.

Signes cliniques

(si crise aigue)

Mal silencieux

(vertige)

Troubles sensoriels

Céphalées

Troubles visuels

Acouphènes

Complications

Arthrosclérose

Hypertrophie parois ventricule gauche

Insuffisance cardiaque

Insuffisance rénale

Atteinte rétine

Hémorragie cérébrale

Pathologie de l'aorte

Anévrisme aortique

= Dilatation localisée de l’aorte avec perte de parallélisme des bords.

Signes cliniques

(si crise aigue)

Douleur abdominale

atteinte silencieuse

Masse à la palpation

Causes

Arthrosclérose

Veillissement

HTA

Complications

Formations caillots dans le sac anévrismal

Rupture anévrisme

Fissuration artère

Compression organes

Pathologie de l'aorte

Dissection aortique (DA)

= Déchirure de la paroi aortique qui progresse sous la poussée du flux sanguin, ce qui crée un faux chenal dans l’épaisseur de la paroi du vaisseau.

2 types:

Type A:

Type B:

=porte d'entrée situé dans l'aorte ascendante (graves++)

= Dissection après artère sous clavière gauche

Causes

Maladie Marlan

HTA

Signes cliniques


Douleur soudaine, très intense + migration de la douleur

Collapsus

Polypnée (respi rapide)

Marbrure

Abolition 1 ou + pouls

Souffle insuffisance aortique

CHIR EN URGENCE

TTT MEDICAL

Lorem Ipsum

Artériopathie oblitérante des MI (AOMI)

= Pathologie correspondant à des sténoses et occlusions des artères des jambes. Ces phénomènes sont sources d’ischémies en aval (orteils, pied, mollet…).

Causes

Diabète

Arthéroscléros

Tabac

Artérites inflammatoire

Signes cliniques


Claudication intermittente

Douleurs nocturnes

Douleur mollet à la marche

Abolition des pouls

Ischémie cutanée chronique

Sécheresse cutannée

Nécroses cutanées distales

Complications

Ischémie aigue d'un MI

Gangrène distale

Sepsis par plaies/ulcérations

Espérance de vie réduite

Maladie thrombo-embolique veineuse

Thrombose veineuse profonde

= Occlusion d’une veine profonde par un thrombus (=caillot). Elle est couramment appelée « phlébite ».

Signes cliniques


Douleurs jambe

Difficulté à la marche

aug chaleur cutanée

oedème

Diminution du ballotement du mollet

Complications (si non traitée)

Embolie pulmonaire

Maladie thrombo-embolique veineuse

Embolie pulmonaire

= Occlusion d’une ou plusieurs branches de l’artère pulmonaire par un caillot ayant migré d’une veine thrombosée.

Signes cliniques


Dyspnée

Tachycardie

Fatigue intense

Palpitations

Douleur thoracique

Toux contenant traces de sang

Angoisse soudaine

Malaise brutale, syncope

Complications

Coeur pulmonaire chronique post embolie

ACR par désarmoçage ventriculaire gauche

Etat de choc