Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Concevoir et Mettre en oeuvre son enseignement avec le numérique

ROUJAS Justine

Etudiante M1
INSPE Jean-Jaurès
TOULOUSE
2021-2022

Remerciements

En prémabule de ce travail informatique, je tiens tout d'abord à remercier les personnes qui m'ont accompagné, conseillé et aider durant la réalisation de celui-ci, effectivement il s'agit Mr LITAIZE et Mr PUJADES.

Je désire aussi remercier les professeurs de l’INSPE de Toulouse, qui m’ont fourni les outils informatique nécessaires à la réussite de travail.

Je tiens également à remercier, mes amies et également étudiant en MASTER 1 MEEF, pour leur aide dans la réalisation de cet outil numérique qui été inconnu pour moi auparavant.

Sommaire

1

2

Evaluer avec le numérique

Inclure avec le numérique

Développer, évaluer et certifier des compétences

3

Différencier avec le numérique

Engager les apprenants

5

4

1. Evaluer avec le numérique

compétence 3.3

Concevoir, mettre en oeuvre et exploiter des situations d'évaluation à l'aide de services numériques

retour au sommaire

Différents outils numériques pour évaluer

Wordidout

Wooclap

Formulaire

Kahoot

Plickers

Learning Apps

Boitier de vote

MathlA

Quizinière

retour au sommaire

Tableau comparatif des outils numérique pour évaluer

retour au sommaire

J'ai choisi de vous présenter l'application Kahoot

simplicité d'utilistion et de création

multi-supports (tablettes, téléphones, PC...)

ludique / gratuit

rapidité de mise en place

émulation au sein des groupes

nombre de joueurs (4000 max)

outils de sondage

développement des attitudes citoyennes ( empathie, fair-play, plaisir)

site en anglais

connexion internet stable

vidéo projecteur nécéssaire

réponse unique (on ne peut pas sélectionner deux réponses)

qualité aléatoire des quizz proposés
sur le site

retour au sommaire

2. Différencier avec le numérique

compétence 4.2

Permettre aux apprenants de suivre des activités et des parcours différenciés à l'aide de ressources et de services numériques

retour au sommaire

Plusieurs supports vidéos avaient été mis à notre disposition

Utilisation de QR codes et

des vidéos sur les Fondamentaux

Participer à un projet de recherche autour

du jeu de calcul Mathador au Cycle 3

Une séquence d’anglais en classe de

CM1-CM2 (Cycle 3) avec la BRNE

Une dictée baladodiffusée au Cycle 3

Les ardoises numériques dans une classe multi-niveaux

retour au sommaire

retour au sommaire

Analyser et Réajuster une séance pour différencier avec le numérique

Situation d'enseignement
- apprentissage observé

Axe(s) de différenciation possible(s)

Proposition de réajustement

retour au sommaire

Identifier et expliquer une situation d’enseignement apprentissage observée durant votre stage SOPA pour laquelle l’activité bénéficierait d’une différenciation.

Identifier le ou les axe(s) de différenciation qui pourrait être amélioré grâce à l’usage du numérique :

- contenu

- structure

- processus

- production

Adaptez ce scénario en y proposant une ressource, une organisation, un outil, une production permettant une différenciation.

Proposer une explication justifié de votre analyse et proposition.

Situation d'enseignement

Nous sommes confrontés à une classe de 6ème, dans un cycle de Basket. En se référant à l'exemple d'une dictée baladodiffusée, nous allons utiliser la même méthode mais au lieu que nos élèves éffectuent une dictée, ils vont devoir réaliser un lancé franc en réalisant les contenus d'enseignement enregistrer sur l'audio. L’objectif est de sortir d'une tâche désagréable pour désacraliser l’exercice de la répétition. Il y a une recherche d’une pédagogie par le plaisir.

Mes élèves rencontrent des difficultées concernant la bonne posture à tenir lors de ce lancer, mais également comment tenir de manière efficace le ballon. Pour cela, une différenciation concernant cet apprentissage me semblerait pertinente.

Les contenus d'enseignement dont dispose
l'élève sur son baladeur.

Identifier et expliquer une situation d’enseignement apprentissage observée durant votre stage SOPA pour laquelle l’activité bénéficierait d’une différenciation.

vidéo disponible

retour au sommaire

Axe(s) de différenciation possible(s)

Identifier le ou les axe(s) de différenciation qui pourrait être amélioré grâce à l’usage du numérique :

- contenu - structure - processus - production

retour au sommaire

Proposition de réajustement

Adaptez ce scénario en y proposant une ressource, une organisation, un outil, une production permettant une différenciation.
Proposer une explication justifié de votre analyse et proposition.

Chaque élève a un style d’apprentissage différent. Il y a de fortes chances que tous les élèves n’apprennent pas un sujet de la même manière. Alors, comment peut-on mieux dispenser nos enseignement pour atteindre tout le monde en cours d'éducation physique et sportive ? Nous pouvons penser à des exemples de différenciation pédagogique. La différenciation pédagogique ou la pédagogie différenciée est l’adaptation du contenu, du processus ou du produit » en fonction de « l’état de préparation, de l’intérêt et du profil d’apprentissage » d’un élève spécifique.

La différenciation pédagogique signifie adapter l’enseignement pour répondre aux besoins individuels. Que les enseignants différencient le contenu, le processus, les produits ou l’environnement d’apprentissage, l’utilisation d’une évaluation continue et d’un regroupement flexible en fait une approche réussie de l’enseignement.

Les enseignants qui pratiquent la différenciation pédagogique en classe peuvent :

  • Concevoir des leçons en fonction des styles d’apprentissage des élèves.
  • Regrouper les étudiants par intérêt commun, sujet ou capacité pour les devoirs.
  • Évaluer l’apprentissage des élèves à l’aide d’une évaluation formative.
  • Gérer la salle de classe pour créer un environnement sûr et favorable.
  • Évaluer et ajuster continuellement le contenu des leçons pour répondre aux besoins des élèves.

Comment mettre en place la différenciation pédagogique en classe ?

Les enseignants peuvent différencier au moins quatre éléments de la classe en fonction de l’état de préparation, de l’intérêt ou du profil d’apprentissage des élèves :


Contenu : Ce que l’élève a besoin d’apprendre ou comment l’élève aura accès à l’information ;

Processus : Activités dans lesquelles l’étudiant s’engage afin de donner un sens ou de maîtriser le contenu ;

Produits : Projets culminants qui demandent à l’étudiant de répéter, d’appliquer et d’étendre ce qu’il a appris dans une unité ;

Environnement d’apprentissage : La façon dont la situation est aménagé et comment la classe se sent.

1

2

retour au sommaire

3

4

1. Contenu

Ce que vous pouvons faire, c’est différencier le contenu en concevant des activités pour des groupes d’étudiants qui couvrent différents niveaux de la taxonomie de Bloom (une classification des niveaux de comportement intellectuel allant des capacités de réflexion d’ordre inférieur aux compétences de réflexion d’ordre supérieur). Les six niveaux sont : se souvenir, comprendre, appliquer, analyser, évaluer et créer.

Les élèves qui ne sont pas familiers avec une leçon pourraient être tenus de réaliser des tâches aux niveaux inférieurs : se souvenir et comprendre. Les étudiants ayant une certaine maîtrise pourraient être invités à appliquer et à analyser le contenu, et les étudiants qui ont des niveaux de maîtrise élevés pourraient être invités à effectuer des tâches dans les domaines de l’évaluation et de la création.

Exemples d’activités différenciantes :

Faire correspondre les mots de vocabulaire spécifique au basket à leurs définitions.

Visualiser une vidéo d'un lancer franc et répondre aux questions.

Penser à une situation qui est arrivée à un personnage de l’histoire du basket et à un résultat différent, l'expliquer a ses camarades lors de la prochaine léçon.

Créer une présentation PowerPoint (ou utiliser une autre application) résumant les éléments cléfs d'un lancer franc

Comme nous le savons déjà, le contenu fondamental des leçons doit couvrir les normes d’apprentissage fixées par le district scolaire ou les normes éducatives de l’État. Mais certains élèves de nos classe peuvent ne pas être totalement familiarisés avec les concepts d’une leçon, certains élèves peuvent avoir une maîtrise partielle et certains élèves peuvent déjà être familiers avec le contenu avant le début de la leçon.

retour au sommaire

2. Processus

Chaque élève a un style d’apprentissage préféré, et une différenciation réussie comprend la fourniture du matériel à chaque style : visuel, auditif et kinesthésique, et à travers les mots. Cette méthode liée au processus tient également compte du fait que tous les élèves n’ont pas besoin du même soutien de la part de l’enseignant et que les élèves peuvent choisir de travailler en binôme, en petits groupes ou individuellement.

Et tandis que certains élèves peuvent bénéficier d’une interaction individuelle avec l'enseignant ou l’aide de classe, d’autres peuvent progresser par eux-mêmes. Les enseignants peuvent améliorer l’apprentissage des élèves en offrant un soutien en fonction des besoins individuels.

Exemples de différenciation du processus :

Fournir des fiches support pour les apprenants visuels et de mots.

Permettre aux apprenants auditifs d’écouter des contenus d'enseignement audio.


Donner aux apprenants kinesthésiques la possibilité de réaliser un devoir interactif en lien avec la situation en ligne.

retour au sommaire

3. Produit

Si l’élève crée à la fin de la leçon pour démontrer la maîtrise du contenu. Cela peut prendre la forme de tests, de projets, de rapports ou d’autres activités. Nous pouvons assigner aux élèves des activités qui montrent la maîtrise d’un concept pédagogique d’une manière que l’élève préfère, en fonction du style d’apprentissage.

Exemples de différenciation du produit final :

Lire et écrire : les apprenants rédigent une synthèse de la leçon pour le prochain cours.

Les apprenants visuels créent un organisateur graphique de la trajectoire idéal du ballon lors du lancer.

Elèves auditifs font un rapport oral concernant la bonne posture et les gestes à éffectuer pour un lancer franc

Les apprenants kinesthésiques construisent un diorama illustrant le processus à effectuer pour un lancer franc

retour au sommaire

4. Environnement d'apprentissage

Les conditions d’un apprentissage optimal comprennent à la fois des éléments physiques et psychologiques.
De surcroît, une disposition de classe flexible est la clé, incorporant divers types de mobilier et de dispositions pour soutenir le travail individuel et en groupe.
Sur le plan psychologique, les enseignants devraient également utiliser des techniques de gestion de classe qui favorisent un environnement d’apprentissage sûr et favorable.


Diviser certains élèves en groupes de lecture pour discuter du devoir.

Exemple de différenciation de l'environnement

Permettre aux élèves de lire individuellement s’ils le souhaitent.

Créer des espaces calmes où il n’y a pas de distractions.

retour au sommaire

Explication justifiée de mon analyse et proposotion

Pourquoi ?

Il n'y a pas 2 apprenants qui progressent à la même vitesse
Il n'y a pas 2 apprenants qui soient prêts à apprendre en même temps
Il n'y a pas 2 apprenants qui utilisent les mêmes techniques d'étude
Il n'y a pas 2 apprenants qui résolvent les problèmes exactement de la même manière
Il n'y a pas 2 apprenants qui possèdent le même répertoire de comportements
Il n'y a pas 2 apprenants qui possèdent le même profil d'intérêt.
Il n'y a pas 2 apprenants qui soient motivés pour atteindre les mêmes buts.

L'objectif de la différenciation pédagogique est la croissance maximale des élèves et la réussite individuelle. Le but est souvent d’amener tout le monde au « niveau scolaire » ou de s’assurer que chacun maîtrise un ensemble prescrit de compétences dans un laps de temps spécifié.

L’enseignant peut mesurer ensuite les progrès de chacun uniquement par rapport à une norme prédéterminée. Un tel objectif est parfois approprié et il peut être utile de comprendre où se situe l’apprentissage d’un enfant par rapport à un repère.

retour au sommaire

Pour résumer

retour au sommaire

3. Inclure avec le numérique

compétence 4.1

Assurer l'accessibilité aux services numériques, aux activités et aux supports dans une logique d'inclusion de tous les apprenants

retour au sommaire

Présenter un document accessible à tous

Le document que j'ai choisi de vous présenter est l'utilisation d'une vidéo sous-titrée. Pourquoi ce choix ? quelques instants... ça arrive !

rendre accessible

permettre des alternatives d'apprentissages

rendre la communication interne plus efficace

permet de répondre aux conditions du FALC

retour au sommaire

Rendre accessible




Une fois le contenu partagé, il est souvent accessible d’accès à tous. Et pour longtemps. Mettre des sous-titres permet d’inclure tout le monde. Ainsi les personnes sourdes et malentendantes, les personnes dont l’audio n’est pas la langue native ou encore les personnes visionnant des vidéos sans le son pourront avoi accès à notre contenu. Les sous-titres sont un bon moyen d’inclusion et permettent de ne se priver d’aucune audience.

Inclure directement des sous-titres à votre contenu pédagogique va permettre à tout le monde de savoir qu’il a la possibilité de visionner celui-ci sans son. nous avons aussi la possibilité de les inclure via un fichier .srt. Nous conseillons cette deuxième option particulièrement lorsque vous traduisez votre contenu dans plusieurs langues car cette possibilité permet d’inclure plusieurs fichiers de sous-titres.

Rappelons aussi que le sous-titrage est reconnu pour aider à la compréhension des contenus et à leur mémorisation. Mais aussi à accélérer l’apprentissage d’une nouvelle langue.


retour au sommaire

Permettre des alternatives d’apprentissage








Proposer le sous-titrage ou la transcription de ses vidéos, permet aux étudiants une alternative d’apprentissage.Avec la Covid-19, les étudiants passent leurs journées assis en face d’un ordinateur à voir devant eux défiler différents cours et l‘attention s’amenuise.

En proposant une transcription vidéo ou un sous-titrage, nous proposons à nos élèves de se reposer les yeux et d’avoir la possibilité de lire les cours. De plus, une transcription ou un sous-titrage facilitera la compréhension, la mémorisation et la prise de notes.

Pour finir, quand on sait que les vidéos sous-titrées ont 80 % de chances de plus d’être regardées en entier, le sous-titrage devient un bon moyen de garder l’attention de votre audimat.

retour au sommaire

Si l’ajout de sous-titres répond à un enjeu d’accessibilité et d’inclusion, il va aussi avoir un impact positif sur les indicateurs de performances des contenus vidéos :

temps de visionnage (notamment pour des vidéos longues ou complexes),

nombre de vues (car la transcription de la vidéo permet d’être encore mieux indexée par le moteur de recherche de votre plateforme),

interactions et engagement (les sous-titres captent l’attention, même si le son est désactivé, ce qui incite à lire ce qui est à l’écran).

Rendre la communication interne plus efficace

retour au sommaire

Vidéo sous-titrée

Lors de notre séance de numérique, Mr Pujades nous a proposé une vidéo concernant l'alimentation, pour ma part j'ai choisi une vidéo sur l'éducation physique et sportive. Cette vidéo est disponible sur le lien youtube (vidéo d'origine SANS sous-titres ou autres).

vidéo disponible

Afin d'apporter des sous-titres à cette vidéo, j'ai utilisé l'application Kapwing.

Voici ma vidéo avec des sous-titres permettant à diverses personnes de pouvoir la comprendre, et ceux malgré différentes difficultées. A travers les sous-titres, j'ai essayé de répondre au maximum, aux conditions nécéssaire pour permettre l'information pour tous à travers les multiples règles Européennes pour une information facile à lire et à comprendre (FALC).

retour au sommaire

Cependant...

Il faut prendre en compte la diversité des apprenants, et il faut savoir qu'il existe 8 situations de handicaps.

Déficiences auditives

Déficiences intellectuelles

Troubles du spectre autistique

Troubles cognitifs

Déficiences visuelles

Troubles du psychisme

Polyhandicap

Déficiences motrices

retour au sommaire

Quelques exemples permettant de répondre aux besoins suivant le handicap

retour au sommaire

retour au sommaire

retour au sommaire

4.Engager les apprenants avec le numérique

compétence 4.3

rendre les apprenants actifs, créatifs, critiques à l'aide de ressources et de services numériques

retour au sommaire

Prendre en main des ressources numérique

retour au sommaire

Créer un livre numérique d’une tâche en EPS qui pourrait favoriser l'engagement de l'apprenant.
Nous avons réalisé ce livre numérique grâce à l'application Book Creador. Une application très facile à prendre en main.

Suite à un travail collaboratif avec Mejbar Adam, Tournegrosse Juliette et moi-même nous vous laissons la possibilité de visionner la création de notre vidéo, disponible sur le lien suivan :

Développer, évaluer et certifier les compétences numériques des apprenants (CRCN)

organiser les espaces et les temps de travail pour optimiser les apprentissages avec le numérique, évaluer les compétences numériques, s'approprier le cadre et l'environnement de développement et de certification des compétences numériques

compétences 5.X

retour au sommaire

Ici, nous allons nous concentrer sur la compétence 1.2 qui relève de : Gérer des données. Celle-ci se réfère au domaine 1 : Informations et données.
Afin de pouvoir faire entrer les élèves au mieux dans l'activité, nous allons chercher à faire valider le niveau 1 de nos élèves.

Les élèves, devront répondre de manière informatique à quelques questions qu'ils auront reçus sur leur boite mail. Le questionnaire en question est disponible à ma page suivante.

Aprè avoir répondus à ces quelques questions, les élèves devront enregistrer leur travail sur l'ordinateur, puis par la suite être capable de pouvoir le retrouver sur leur espace de stokage pour en effectuer la correction. Ceci relève donc du niveau 1 : " Sauvegarder des fichiers dans l'ordinateur utilisé et les retrouver"

retour au sommaire

retour au sommaire