Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

DémarRer

Ninja QUIZ

Le temps et les roches

Question 1/18

D'après le principe de superposition, en l'absence de toute déformation, une strate reposant sur une autre lui est :

postérieure

antérieure

peut-être synchrone

= avant

= après

Question 2/18

Si une strate n'a pas la même composition sur toute sa longueur, alors :

elle a néanmoins le même âge sur toute sa longueur, d'après le principe de continuité.

on ne peut pas appliquer le principe de continuité

Principe de continuité : Bien que la base d'une strate soit plus âgée que son sommet, on considère qu'elle a le même âge sur toute son étendue même si sa composition change.

au même niveau => même moment

cela signifie qu'elle s'est formée à deux moments différents.

Question 3/18

Si deux formations sédimentaires géographiquement éloignées ont une composition chimique différente, mais contiennent les mêmes fossiles stratigraphiques, alors :

on ne peut pas appliquer le principe d'identité paléontologique

d'après le principe d'identité paléontologique, elles ont le même âge

d'après le principe de continuité, elles ont le même âge

il faudrait qu'elles soient dans le prolongement l'une de l'autre, or là elles sont éloignées

Question 4/18

Si deux formations sédimentaires géographiquement éloignées ont une composition chimique identique, mais contiennent des fossiles stratigraphiques différents, alors :

on ne peut pas appliquer le principe d'identité paléontologique

Clique sur les autres propositions pour comprendre pourquoi elles sont fausses!

car fossiles différents

elles sont éloignées donc on ne peut appliquer ce principe

elles sont éloignées donc on ne peut appliquer ce principe

d'après le principe de continuité, elles ont le même âge

d'après le principe de continuité, elles sont d'âge différent

Question 5/18

Cette photo représente un galet de roche magmatique traversé par un filon. On peut dire que :

le filon recoupe la roche magmatique ; d'après le principe de recoupement, il est plus jeune que la roche magmatique

le filon recouvre la roche magmatique ; d'après le principe de superposition, il est plus jeune que la roche magmatique

le filon est issu de la décoloration de la roche magmatique, il est plus jeune que la roche magmatique

Question 6/18

D'après ce schéma :

la strate 4 est forcément synchrone de la strate 8

la strate 4 est peut-être synchrone de la strate 8

Peut être qu'il y a une lacune (pas de strate) d'un côté, par exemple après le dépôt de 7 et 3, il y aurait eu dépôt de 8 à droite mais rien à gauche, puis dépôt de 4 et 9 en même temps

Par principe d'identité paléontologique on sait que 3 et 7 sont synchrones.

Par principe de superposition 4 est postérieure à 3 et 8 postérieure à 7.

postérieure (principe de superposition)

Clique pour zoomer

la strate 7 est peut-être synchrone de la strate 9

Question 7/18

D'après ce schéma, l'épisode de plissement est :

antérieur à la faille et la strate 6

postérieur à la faille et à la strate 6

postérieur à la faille et antérieur à la strate 6

Dépôt 1 à 5 / Pli / faille / dépôt 6

elle ne peut avoir eu lieu après la strate 6 car cette strate n'est pas déformée

Clique pour zoomer

elle ne peut avoir eu lieu après la faille car cette faille n'est pas déformée

Question 8/18

Un fossile stratigraphique est la trace d'un être vivant dont l'espèce doit avoir eu :

une durée d'existence brève à l'échelle géologique et une grande extension géographique

une durée d'existence longue, pour le retrouver plus fréquemment dans les roches et établir des corrélations temporelles

si la durée d'existence est longue, on ne peut pas vraiment dater la strate

une durée d'existence brève uniquement

Question 9/18

L'ordre croissant des niveaux de coupures dans l'échelle stratigraphique est :

Période – ère – étage

Ère – période – étage

Étage – période – ère

Question 10/18

Les intervalles de temps de l'échelle chronostratigraphique sont caractérisés par :

l'apparition et la disparition d'au moins deux fossiles stratigraphiques

un assemblage caractéristique de fossiles stratigraphiques

l'apparition et la disparition d'un fossile stratigraphique

l'apparition de plusieurs fossiles marquent les coupures du temps

les apparitions sont plus précises que les disparitions pour marquer les coupures de temps

Question 11/18

La période d'un isotope radioactif est :

la période au bout de laquelle la moitié

des isotopes pères s'est désintégrée

l'isotope père se désintègre et donne l'isotope fils

la vitesse à laquelle un isotope se désintègre en isotopes fils

la période au bout de laquelle la moitié des isotopes fils a disparu

Question 12/18

D'après le document ci-contre, la quantité d'isotope mesurée correspond à :

l'isotope père ou fils, tout dépend du couple considéré

l'isotope fils radiogénique

l'isotope père radioactif

Clique pour zoomer

l'isotope père se désintégrant en isotope fils au cours du temps, il y a donc de plus en plus d'isotope fils

Question 13/18

Dans le document ci-dessus, les numéros correspondent à :

(1) = système fermé, (2) = système ouvert,

(3) = température de fermeture, (4) = âge calculé

(1) = système fermé, (2) = système ouvert, (3) = température de métamorphisme, (4) = âge du métamorphisme

(1) = système ouvert, (2) = système fermé, (3) = température de fermeture, (4) = âge calculé par radiochronologie

système fermé correspond à une baisse de température qui fait que les minéraux sont à l'état solide et donc n'échange plus d'éléments

on date la fermeture du système

Clique pour zoomer

Question 14/18

Sur la courbe ci-contre, l'isochrone 1 a un coefficient directeur :

plus élevé que l'isochrone 2,

la roche de l'isochrone 1 est donc plus âgée

Clique pour zoomer

plus faible que l'isochrone 2,

la roche de l'isochrone 1 est donc plus jeune

plus élevé que l'isochrone 2,

la roche de l'isochrone 1 est donc plus jeune

t est approximé par a/lambda, a étant le coefficient directeur.

Donc si a augmente, t augmente

Question 15/18

Pour calculer le coefficient directeur de la droite ci-contre, il faut effectuer le calcul suivant :

(xA – yA) / (xB – yB)

(xA – xB) / (yB – yA)

(yB – yA) / (xB – xA)

Question 16/18

Pour dater une roche magmatique du Cambrien, on utilisera :

Aucun des deux, la roche est trop âgée

le carbone 14

le radiochronomètre rubidium/strontium.

on n'utilise pas le carbone 14 pour dater des roches

Rb/Sr permet de dater des échantillons de 10 à 45000 Ma, soit n'importe quelle roche magmatique terrestre d'un âge supérieur à 10Ma. Le cambrien s'étend de -540 à -485Ma

Question 17/18

La radiochronologie :

permet de définir les étages

permet notamment d'attribuer des âges aux limites d'intervalles de l'échelle stratigraphique

a rendu la datation relative obsolète

un étage correspond à des strates paratageant des caractéristiques paléontologiques communes (fossiles, composition...)

les deux sont complémentaires

Question 18/18

Les deux droites isochrones ci-contre ont été obtenues en analysant :

trois échantillons de deux roches

six échantillons d'une roche

six roches différentes

une droite = 1 roche, chaque point étant un échantillon différent. pente => âge

Tu es

un vrai NINJA!

On recommence?