Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Jean Valjean coupable ou non ?

Pour moi Jean Valjean n'est pas coupable car malgré son passé de brigand, Jean Valjean à toujours été quelqu'un de bien. Avant d'aller en prison Jean Valjean a tenter de voler un pain pour nourrir les enfants de sa sœur et elle-même.(p17) Quand il volait, il avait presque tout le temps une bonne raison pour voler…

Il était tellement désespéré de sa situation qu'il a tenter de voler un pain (citation :Le bras saisit un pain)

On ne peut pas lui en vouloir n'importe qui d'autre aurait fait la même chose pour nourrir sa famille…

Ce qui prouve que Jean Valjean n'est pas coupable et qu'il a sauver la vie de plusieurs personnes comme Cosette qu'il recueille, Marius dont il sauve la vie et Fauvelevent dont il sauve également la vie , ce qui prouve qu'il est quelqu'un qui cherche à faire du bien autour de lui, il est compatissant, emphatique et gentil.

Il n'est pas coupable.

J'ai choisit cette vidéo car elle montre bien le courage et l'empathie dont fais preuve Jean Valjean envers autrui et qu'il nésite pas à se mettre en danger pour sauver la vie de quelqu'un d'autre.

Pour moi Jean Valjean est coupable car il a voler un pain même si c'était pour nourrir sa famille (sa sœur et ses enfants) un vol reste un vol peu apporte la raison, il a également voler Monseigneur Myriel alors qu'il l'avait héberger, il lui a voler son panier d'argenterie puis les a vendus pour se faire de l'argent.

Qu'elle genre de personne peut voler une personne qui l'accueille chaleureusement et si gentiment il faut vraiment être malveillant et méchant pour faire cela.

Jean Valjean a commit des vols à répétition donc il savait totalement ce qu'il était en train de faire, c'est inadmissible!

Il est coupable.


Javert

Me chère Cosette, Juin 1833, Paris


Aujourd'hui, ma fille j'ai éprouvé le besoin de t'écrire cette lettre, alors c'est ce que je vais faire. Je le sens , je le sais mon âme cherche du repos, celui du repos éternel, alors avant de partir je souhaite te dire ce que j'ai sur le cœur…


Tu sais ma Cosette lorsque tu as été logée chez les Thénardier ta mère leur a envoyé de l'argent tous les mois pour que tu ne manque de rien. Ta mère ne sait jamais douté que tu as été maltraité, elle n'a toujours souhaiter que ton bonheur. Un jour les Thénardier t'on inventé une maladie pour soutiré plus d'argent à ta mère. Ta mère les a cru et a donc répondu favorablement à leur requête. J'ai toujours voulu te sauver des Thénardier. Je suis désolé…J'ai le sentiment de t'avoir abandonné…


Tu sais ton père est un ancien brigand, il a déjà fait 19 ans de prison pour être précis tout ça parce que j'ai voulus nourrir les enfants de ma sœur qui ont perdu leur père quelque temps avant. Le pire dans cette histoire est que que j'ai essayé de m'échappé plusieurs fois de prison, sans succès. Ma peine c'est donc grandement agrandit, elle est passé de 5 ans à 19 ans de prison. Comme quoi on n'apprend pas forcément de nos erreurs. J'ai l'impression d'avoir fais quelque chose de travers, je suis à la fois fier et à la fois honteux de tous ce que j'ai accomplie dans ma vie…Je suis confus mais une chose est sur, toutes ces choses que je te raconte aujourd'hui m'ont aidé à devenir l'homme que je suis maintenant.


Et voici la dernière histoire que j'ai à dire…Lorsque je suis sorti du bagne un évêque ma hébergé et nourrit, une fois la nuit tombé je lui ai volé son panier d'argenterie, je suis ensuite parti comme un lâche. Je me suis fais arrêter par 3 gendarmes qui m'ont dis que j'ai volé l'argenterie, ils m'ont donc ramené chez l'évêque, une fois devant lui, il n'a rien dit il m'a même dit que je peux prendre les chandeliers d'argents il a ensuite demander aux gendarmes de ce retirer. Après ça il m'a dit à mon oreille des mots que je n'ai jamais oublié "Jean Valjean, mon frère vous n'appartenez plus au mal mais au bien. C'est votre âme que je vous achète; je la retire aux pensée noires et à l'esprit de perditions et je la donne à Dieu". A ce moment j'ai ressenti de l'incompréhension et aussi de la reconnaissance et même aujourd'hui je la ressent…


Ne sois pas triste de mon départ cela fait partie des étapes de la vie, prends soin de tes proches et de toi même tant qu'il en est encore temps. Je t'embrasse une toute dernière fois, ma Cosette, je t'aime.


Jean Valjean