Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La pollution numérique :

désigne toutes les formes de pollution engendrées par le secteur informatique

La pollution engendrée par le fonctionnement du réseau internet.



Le réseau internet, lui non plus, n'est pas "immatériel" : il est composé d’une multitude d’équipements informatiques (ordinateurs, câbles, antennes, etc.), qui permettent de stocker et de transférer des données (vidéos, photos, emails, pages web, etc.) vers nos terminaux domestiques. Toutes ces technologies numériques doivent être fabriquées et alimentées, générant un coût écologique important.

Le streaming vidéo représente à lui seul 60% des flux de données sur internet, et l'empreinte carbone du streaming vidéo est gonflée par l'utilisation importante d'énergies fossiles (gaz et charbon) pour alimenter les centres de données. Si de plus en plus d'entreprises s'engagent vers une énergie 100% renouvelable, certaines (Amazon, Netflix, Pinterest, Twitter) sont encore à la traine.

Le déploiement de la 5G risque d'aggraver la pollution numérique



La 5G correspond à la cinquième génération des standards de téléphonie mobile. A volume de données égal la 5G exige moins d'énergie que la 4G. Néanmoins cette efficacité ne compensera pas la forte hausse du volume de données transférées : on s'attend à une augmentation notable de la consommation d'électricité du secteur numérique. Plus préoccupant encore, le déploiement de la 5G nécessitera de nouveaux équipements pour l'infrastructure du réseau 5 G et les usages des particuliers, aggravant la pollution numérique.

Selon une étude du Haut Conseil pour le climat (HCC), son déploiement entraînerait ainsi une augmentation de 18% à 45% de l'empreinte carbone du secteur numérique en France d'ici 2030.

Comment réduire notre pollution numérique ?



1.Allonger la durée de vie de ses équipements informatiques

Si votre appareil est cassé, essayez de le réparer

Acheter d'occasion

2.Vidéos : limiter la très haute définition

Eviter les téléviseurs 4K ou 8K

Bloquer la lecture automatique sur les réseaux sociaux

Voici quelques idées supplémentaires :

Eteindre votre box internet et durant vos absences

Eviter les objets connectés

La pollution engendrée par la fabrication de nos terminaux numériques



Dans l’ère numérique, paradoxalement, plus on « dématérialise », plus on utilise de matière et d’énergie. Prenons un ordinateur portable. Il requiert des dizaines de métaux en provenance du monde entier : du tantale congolais, du lithium bolivien, de l'or australien, des terres rares chinoises. L’extraction de ces minerais est très coûteuse pour l’environnement : elle exige beaucoup d’énergie (fossile), d'eau et de ressources. Cette pollution numérique est souvent invisible depuis la France. On parle de “pollution importée”.

Par exemple, saviez-vous que la production d'un téléviseur exige d'extraire 2,5 tonnes de matières premières, et génère 350 kg de CO₂ ? Autrement dit, avant même d'être utilisé, un téléviseur émet autant de co2 que si vous alliez à Marrakech en avion.