Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La Résistance

Tu es un jeune français pendant la Seconde Guerre mondiale. Appelé au STO en 1943, tu préfères fuir et rejoindre un maquis de ta région, pour intégrer la Résistance. Tu écris clandestinement à tes parents afin de leur expliquer le sens de ton engagement et la situation que tu vis.

STO = Service du Travail Obligatoire --> Les jeunes français, âgés de 21 à 23 ans, sont obligés d'aller travailler en Allemagne.

Pour t'aider à écrire ta lettre, tu devras d'abord découvrir le parcours d'une résistante puis répondre aux questions


22 juin 1940

De Gaulle lance son appel à la résistance

Signature de l'armistice

La France dans la Seconde Guerre mondiale : rappels chronologiques

8 mai 1945

18 juin 1940

Mise en place du STO

1943

1944

Fin de la guerre en Europe

Chute du régime de Vichy

Boîte à outils

  • STO = Service du Travail Obligatoire. Instauré en 1943, il oblige les jeunes hommes français à partir travailler en Allemagne.
  • Clandestin / clandestinement = en cachette, secrètement.

Quelques définitions :

  • Partisan = ici, personne attaché à une cause qu'il défend.
  • Maquis = Lieu retiré où se réunissaient les résistants au cours de la Seconde Guerre mondiale, durant l'occupation allemande.

Boîte à outils

DOC. 1 : L'appel à la Résistance du général de Gaulle

Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, […], s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force […] de l'ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. […] Mais le dernier mot est-il dit ? […] La défaite est-elle définitive ? Non […] Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. […] Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limite l'immense industrie des Etats-Unis. […] Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français […], j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement […] à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la radio de Londres.

Transcription du discours du général de Gaulle radiodiffusé le 18 juin 1940, à la radio anglaise de la BBC.

Pourquoi continuer la lutte: les raisons de l' engagement en Résistance.

Charles de Gaulle au micro de la BBC à Londres. Cette photographie ne date pas du 18 juin 1940. En effet, il n'existe aucun cliché de l'appel du 18 Juin mais cette image est parfois utilisée comme illustration du célèbre discours radiodiffusé.

Qui était Lucie Aubrac? Doc 2 a

vidéo

"

"

DOC. 2 b : Le récit de Lucie Aubrac

"Mai 1940, la défaite, l'invasion nazie, mon jeune époux prisonnier de guerre, le discours de Pétain le 17 juin, l'appel du général de Gaulle depuis Londres le 18 juin. Pour moi, la guerre n'est pas finie. C'est ma guerre à moi qui commence. Me voilà mobilisée, conspiratrice, prête à me joindre à Jean Cavaillès et à Emmanuel d'Astier de la Vigerie. C'est vraiment la rupture avec le passé, un engagement volontaire lié à la désobésissance vis-à-vis de la collaboration franco-allemande. Seuls comptent la volonté de vaincre le régime de Pétain, le désir de chasser l'occupant, le souci d'informer une opinion anesthésiée, d'aider toutes celles et ceux qui sont les victimes de cette collaboration."

D'après le témoignage de Lucie Aubrac, dans la lettre de la Fondation de la Résistance n°27, décembre 2001.

Jean Cavaillès, né le 15 mai 1903 et fusillé par les Allemands le 4 avril 1944, est un philosophe français, héros de la Résistance.


Emmanuel d'Astier de La Vigerie, né le 6 et mort le , est un écrivain, journaliste, militaire et homme politique français. Ce fut un grand résistant pendant la Seconde Guerre mondiale.

Doc 3: Le mouvement Libération Sud

DOC. 4: D'autres mouvements de la Résistance


Affiche de propagande de la France libre, 1943.

les actions menées par Lucie Aubrac
doc5

ddddL.d

ddddL.d

ddddL.d

.

DOC. 6 a : D'autres actions de la Résistance

Sabotages

Tracts clandestins

Attentats contre des Allemands

Le train est renversé sur la voie après un déraillement provoqué par un sabotage du mouvement Résistance-Fer, composés de chemineaux résistants, pendant la guerre.

Photo © Roger-Viollet


Suzette Ehrlich, résistante de l'Union des Juifs pour la Résistance et l'Entraide, est en produire des tracts et des journaux clandestins.

Un membre de la Résistance avec un soldat américain

(source : https://www.archives.gov)

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut.

Proceso 3

la fabrication de faux papiers

l'envoi de renseignements

doc 6 b

DOC. 7 : Le maniement des armes


La troisième partie : la vie quotidienne dans un maquis.

De jeunes résistants apprennent le maniement des armes dans un maquis du Vercors, 1944.

La troisième partie : la vie quotidienne que tu mènes dans un maquis.

DOC. 8 : Les conditions de vie dans le maquis

Les zones forestières ou rurales constituent des lieux privilégiés pour les maquis (Vosges, Cévennes, Quercy, Causses, Cantal, Morvan). Les maquisards peuvent également utiliser des grottes ou des cavernes naturelles, [...]. D'autres maquisards prennent parfois plus de risques en installant tout ou partie de leurs hommes dans des hameaux prétendument isolés. [...]. La vie quotidienne au sein d'un maquis se structure autour d'un emploi du temps très strict. Les corvées quotidiennes (recherche d'eau potable et de bois de chauffe) alternent avec les exercices de préparation militaire. Des chants et des jeux sont également organisés pour rompre la monotonie de cet emploi du temps quotidien. Le ravitaillement est une des préoccupations journalières majeures au sein d'un maquis. Plusieurs sources d'approvisionnement sont possibles : à la chasse et la cueillette s'ajoute la possibilités d'être ravitaillés par les villageois (ce qui est très difficile au vu des réquisitions imposées par l'occupant). Dans tous les cas, la faim et les carences alimentaires affectent les organismes. Le tabac, le thé, le vin, qui peuvent apparaître comme superflus, constituent autant de sources de réconfort qui permettent aux maquisards de tenir [...].
Jacques Canaud, Le temps des maquis, Edition De Borée, 2011

Les risques d'être résistant doc 9

Cécile Rol-Tanguy

1919-2020

Jean Moulin

1899-1943

Charles De Gaulle

1890-1970

Germaine Tillion

1907-2008

Quatre grandes figures de la Résistance :

Boîte à outils