Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Watery

Write a subtitle here

La formation des Alpes

HENRY Clémence, OLIVE Sarah, ROBERT Pauline

Le Mont Säntis

Le Cervin

Le Mont Blanc

Montagne du Tschingelhorn

Le Mont Illhorn

Lac d'Oeschinen

Le Mont Eiger

Le devenir des Alpes

0

1

2

3

4

5

6

7

Le mont Blanc : point culminant des Alpes (4808.12 m)

Rappel : Formation des Alpes = collision entre deux croûtes continentales


Léonard de Vinci

Le Mont Säntis

fossiles dans du grès

Le Mont Cervin

L'un des monts les plus célèbres des Alpes.

Culmine à 4 478 m d'altitude

Montagne du Tschingelhorn

Albert Heim

Arnold Escher

Ligne de chevauchement (Glaris)

Arnold Esher von der Linth (1807-1872) : géologue et professeur d'université suisse

Albert Heim (1849-1937) : glaciologue et géologue suisse

Observent une ligne de calcaire au niveau de la montagne du Tschingelhorn séparant des roches anciennes (au-dessus) de roches plus récentes (en-dessous) = faille chevauchante


Observations :

  • 1510 : observation de fossiles à 2 000 m d'altitude conservés dans du grès en strates plongeant à des centaines de mètres de profondeur

=> n'ont pas pu vivre dans les sommets alpins
=> ont vécu dans les océans : sont remontés grâce à une force colossale




Les roches, autrefois dans l'océan, ont été poussées vers le ciel par une force phénoménale.

Artiste et scientifique italien de la Renaissance (1452-1519)

  • Au XVIème siècle, l'Eglise catholique règne sur le monde des sciences : pense que les fossiles trouvés ont été formés au temps de Noé (2300 avant notre ère), puis transportés par le déluge déclenché par Dieu pour punir la cruauté humaine.

Watery

Write a subtitle here

Le Mont Illhorn

Gouffre de l'Illgraben

2 700m d'altitude en Suisse

particularité : présence d'un creux dans la montagne

Fossiles dans du grès à 2000 m d'altitude

  • le grès (roche sédimentaire) forme des strates
  • phénomène de sédimentation qui a eu lieu dans un océan de par l'accumulation de morceaux de coquilles microscopiques marines

montre la présence d'un ancien océan

ammonites
fossilisés


  • processus possible lors d'une collision entre deux croutes continentales (ici Européenne et Africaine):
force horizontale = roches interverties

  • Dû au mouvement de la tectonique des plaques : la lithosphère continentales bouge sur les péridotites ductiles

Ces roches prouvent la collision entre le continent Africain et européen refermant sur leur passage un océan

La croûte océanique de l'océan Théthys a été charriée lorsque le continent africain s'est rapproché du continent Européen.

Watery

Write a subtitle here

Lac d'Oeschinen

Lac d'Oeschinen

Lac de 1km2 à 1578 m d'altitude en plein milieu de la montagne

= Phénomène très étonnant


Le Mont Eiger

Louis Agassiz

Le glacier d'Aletsch

Surnommé la "Face de l'ogre" : son ascension est pratiquée mais très dangereuse (vent glacial, éboulements, avalanches) => de nombreux alpinistes y trouvent la mort chaque année

Jean Louis Rodolphe Agassiz (1807-1873) :

Botaniste, zoologiste et géologue Suisse

- Au cours des 2 derniers millions d'année : formation de falaises et de pics dans les Alpes (ex : Mont Eiger)


- Agassiz constate la présence de falaises similaires à plus basse altitude : creusées par des glaciers


- Théorie : les pics escarpés comme le Mont Eiger ont aussi été façonnés par les glaciers anciens et gigantesques.

Watery

Write a subtitle here

Le glacier d'Aletsch

Mécanismes
liés aux glaciers

- Alpes : plus de 1000 glaciers, 100 km3 de glace (environ 400 millions de piscines olympiques )

- Glacier d'Aletsch : 23.6 km de long / 117.6 km2 / 27 milliards de tonnes d'eau


=> Glaciers en constante évolution

L'érosion des montagnes a entraîné la formation de ce lac.
Il est cependant voué a disparaître, comblé par des débris.

  • présence de cones de débris et de roches lisses

  • Lors de la formation de ce massif, des strates ont été soulevées formant aujourd'hui des angles extrêmes

  • propice aux éboulements et glissements de terrain

montagne constituée de boue et de roches du plancher océanique => mélange très friable

En hiver :

l'eau s'infiltre dans la montagne et gèle
=> disloque les roches

Au printemps :

La montagne s'éffrite avec le dégel

=> Forme une immense crevasse : Le gouffre de l'Illgraben

Phénomène d'érosion très imortant

Lorsqu'il pleut, des laves torrentielles (de 15 à 30 km/h) se déversent dans les villages alentours


Bassin molassique

  • bassin molassique : accumulation des roches de toutes les Alpes
=> Preuve de l'éffondrement/érosion des Alpes

Le poids des Alpes a entrainé une immense dépression de 4km de profondeur appelé Bassin (ou Sillon) Molassique :

Retour Mont Illhorn

Retour Lac d'Oeschinen

Les glaciers

Bulles d'air emprisonnées dans les glaciers
=> Analyse de la composition chimique de l'air :

- Montre la présence de plusieurs strates = glaciers constitués de couches de neiges tassées (bulles d'air = espaces entre les flocons) = plusieurs périodes glaciaires

- La composition de l'air est différente selon l'époque (couches plus anciennes = moins de CO2)

En 218 avant J.C (début de la 2ème guerre punique contre Rome), Hannibal traverse les Alpes avec son armée.


Il emprunte un chemin de nos jours couvert de glaciers : en l'état actuel, cette traversée serait impossible.


=> Cela témoigne du fait qu'a l'époque d'Hannibal, ces glaciers étaient absents ou plus reculés qu'aujourd'hui.

Les glaciers évoluent, fondent, puis se reforment.

- Mouvements des glaciers/pierres charriées = zones de roches lisses dessous : bancs de granite

- Roches lisses mais fissurées : l'eau s'infiltre, puis gèle

- Dégel = détachement de blocs de roches charriés dans les vallées
+ Ruisseaux de glace fondue qui dévalent les montagnes
(ex : Cascade du Trümmelbach)

=> érosion

Glacier Blanc : glacier alpin du Massif des Écrins



Les glaciers apparaissent et disparaissent successivement :

Cela est dû à la gravité ou à l'influence de leur propre poids

=> Ce phénomène continuel d'érosion contribue à la disparition progressive des Alpes

Il y a 2 millions d'années, les Alpes étaient enfouies sous 3 km de neige

=> Glace qui a façonné les Alpes en fondant

Cascade du Trümmelbach, Alpes bernoises, Suisse

Le devenir des Alpes

Les Alpes sont en constante évolution.
=> Avec le réchauffement climatique :

* disparition des glaciers à la fin du siècle

* provoquera de graves glissements de terrain dans les hautes stations de ski

* il y aura toujours des montagnes mais elles auront perdu la moitié de leur taille et n'alimenteront plus les fleuves

*à terme, les Alpes disparaîtront = pénéplaination

Un exemple du devenir des Alpes :

Les Appalaches, Amérique du Nord