Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

1MS2

Anne mulpas

Porosités

Une classe de 1 ere Métiers de la sécurité — qu’a donc à y faire la poésie ?

Y jouer sa peau, ici comme ailleurs.

Les jeunes gens du Lycée Joliot-Curie de Dammarie-les-Lys avec qui j’ai vécu quelques heures s’apprêtent à devenir policier (à cheval ou moto, à la BAC ou à la brigade des mineurs), gendarme, pompier, maître chien ou éducateur… Dès ma première rencontre avec leur classe, j’ai été impressionnée par leur curiosité joyeuse et leur désir d’échanger, de faire groupe en tâchant d’être soi. J’ai profondément reçu leur assurance de « vouloir aider » et leur désir « d’être utile ».


Leur métier, ils/elles le savent déjà, les amènera à côtoyer grandeur et misère, protection et violence, espoir et révolte. Ils/elles sont déjà conscient.e.s de la complexité de nos cœurs, de l’impact profond de nos origines, de notre histoire intime sur notre vision du monde et nos rapports à l’autre.

Note d'intention d'Anne Mulpas - 28 fév. 2022

En si peu de temps, trois séances de deux heures, rappelons-le, nous avons, je crois, beaucoup discuté, le plus possible en tout cas afin d’explorer un thème, un mot permettant d’esquisser une forme sans étouffer le fond.
LA PEAU.
Vue, surveillée et mise à nue.
Sous la peau, les émotions, les secrets, la solitude, la pudeur.
Par la peau, le toucher, la porosité au monde — les préjugés aussi, de part et d’autre.
Dans la peau, ce qui vit, ce qui anime, emprisonne et libère. Ce qui nous hybride.


Note d'intention d'Anne Mulpas - 28 fév. 2022

Les ateliers ont brassé, pour nourrir l’écriture, fictions, cinéma et créations vidéo, documentaires et poèmes questionnant nos sociétés de contrôle, nos corps sous surveillance, le désir, le rejet — des bleus à l’âme et quelques cicatrices. Ce fut grave et léger, sérieux et drôle. Toujours chaleureux.

Dans les pages qui suivent, des poèmes – fragments d’incarnation ou petites chrysalides, offrant un peu de ce qui les irrigue et du mystère qui y croît.


Note d'intention d'Anne Mulpas - 28 fév. 2022

Que soient vivement remercié.e.s, pour leur confiance et leur enthousiasme ainsi que leur constant accompagnement, les deux enseignant.e.s à qui je dois tant : Olivier Théot et Adeline Borre. Un merci tout particulier à la Maison de la Poésie / sa belle équipe qui nous a permis de vivre en salle et sur scène un merveilleux échange autour de Vers la tendresse d’Alice Diop.


Note d'intention d'Anne Mulpas - 28 fév. 2022

Sécurité

Le mot est emprunté au latin securitas : « absence de soucis »

« tranquillité » « sûreté, sécurité, garantie » et désigne d’abord l’état d’esprit confiant et tranquille d’une personne qui se croit à l’abri du danger.

+

Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor.

Sécurité

Sous l’influence de l’anglais, le mot s’est substitué à « sûreté » et s’applique aux activités organisées visant à instaurer plus de sécurité dans un milieu humain. Son dérivé « sécuritaire », adjectif attesté dès 1294 et envisagé comme lettre de sauf-conduit avait disparu.

Il a été reformé dans les années 1930, se diffusant et s’appliquant à ce qui tend à privilégier le problème de sécurité politique (mesure, installation sécuritaire).

+

Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor.

Sécurité

La sûreté, avec la liberté et la propriété, fait partie des droits de l’homme définis par la déclaration de 1793 et s’est amplifiée e au cours du XIXe siècle. Il est employé dans : lieu de sûreté > mettre à l’abri / mettre quelqu’un en sûreté dans un endroit… Ex. : la Sûreté désigne le Ministère de l’Intérieur.

Intro— Bio / trailer etc.
Extraits de Fahrenheit 451/ Minority Report / Dragon Fly — film Art vidéo – société sous surveillance — contraste — la peur vient en premier
Questions de rassurer et d’aider (ratio 1h pour 90% de notre vie filmée) — l’œil disparaît quand on est chez soi / vidéosurveillance/perturbations — On n’a pas le choix — On accepte on refuse — On n’a pas le choix — Normal si on ne dit rien _ comment avoir confiance ? les gens/les agents /l’entreprise/le gouvernement >>>>>> qui va faire quoi de qui ?

Pêle-mêle 1

Protéger ou punir / protéger et punir / œuvres étranges/perturbantes — Fahrenheit 451/je suis choqué > c’est des pompiers incendiaires, non ? — on sauve des vies/on brûle des mots — c’est pour éviter qu’on apprenne autre chose que ce qu’ils veulent qu’on apprenne — L’école/l’apprentissage réduisent les libertés – on n’a pas tous les mêmes infos/on a pas tous la même école
Info/trop d’infos/le flux >>>> ça éloigne de l’info >>>>> tout le monde ramène son grain de sable / désert de vérité et grain de sel >>> qui ou quoi croire ?

Au commencement

VS

Ils me regardent

Ils se disent que je suis normal, que je suis beau,
Alors que sous ma peau, je suis
Un miroir qui se cherche
Une guitare mal accordée

I • Sous ma peau

Loran

Ils me regardent, et ils se disent que
je suis un voyou, un hacker, un cheateur
_l'égoïste, celui qui triche
Alors que sous ma peau
je suis un arc- en- ciel plein de positivité
tel le python sur la console de commande
tel un avion qui battrait des ailes.


I • Sous ma peau

Adrien

Ils me regardent, et ils se disent que je suis inculte

Alors que sous ma peau il y a
Toute une richesse intellectuelle
Que je dissimule avec crainte

I • Sous ma peau

Hugo


Ils me regardent, et ils se disent que
je suis méchant, agressif, froid, bête, alors que
je suis un nounours de douceur
Ils me regardent, et ils se disent que
je suis hétéro alors qu’à l’intérieur dort
un aberrant arc-en-ciel d’amour
Ils me regardent, et ils se disent
que je suis un objet alors qu’à l’intérieur s'éveille
une force nouvelle



I • Sous ma peau

Lucas

Ils me regardent, et ils se disent que

je suis assez perché, que je ne parle à personne
Ils me regardent, et ils se disent que je suis associable
alors que sous ma peau demeure une peluche ensoleillée
Ils me regardent, et ils se disent que je suis pauvre
alors que sous ma peau, il y a une richesse littéraire
un livre de 1001 pages
un récit d'aventure, une histoire sublime


I • Sous ma peau

Enzo


Ils me regardent, et ils se disent que je suis méchant
alors que sous ma peau je suis gentil
Ils me regardent, et ils se disent que je suis dur
alors que sous ma peau je suis sensible



I • Sous ma peau

Maxime

Ils me regardent, et ils se disent que je suis gentil

Ils ignorent que sous ma peau je suis un dévoreur de chats



I • Sous ma peau

Aurélien


Ils me regardent, et ils se disent quelqu’un de faible,
énervante, drôle / attentive, ambitieuse,
dépassant ses limites, patiente et à l’écoute / têtue parfois
quelqu’un qui rigole beaucoup
Ils savent, ils savent ils ne savent pas grand- chose
Sous ma peau, je suis forte, capable de surmonter
n’importe quelle épreuve sans abandonner.
Je dépasse mes limites, ne recule devant aucun obstacle.
Dans ma tête, bouillonne un océan de rage, s'enlacent et
surgissent des pensées aussi longues que la taille de l’univers,
des pensées infinies




I • Sous ma peau

Janaïna

Ils me regardent et ils disent : superficielle, méchante, faible, bizarre
Ils me regardent et ils disent : incapable, naïve, froide
Alors que sous ma peau
une jeune fille lutte tout les jours pour s’en sortir se bat contre les aléas de la vie,
tente d’être juste, sérieuse et d’aider les gens qui l’entourent
Sous ma peau, je vous invite à rencontrer :
Un volcan qui se retient d’exploser et d’envoyer tout le monde
valdinguer
Un monde, mon monde qui essaie de se reconstruire après le tsunami
Une histoire de hauts et de bas
Un cœur qui cherche à aimer / Une étreinte qui cherche à combler
Un reflet qui cherche à se voir
quand tout un océan de mots s'efforce de s’enfuir de
chacune de mes cellules




I • Sous ma peau

Gwenael


Ils me regardent, et ils se disent que j’ai l’air méchante / Trop réservée
Alors que sous ma peau il y a un petit être fragile
ayant besoin d’amour et de sécurité
Alors que sous ma peau, il y a une petite fille qui se bat pour rester en vie.
Alors que sous ma peau il y a un vide comparable à un trou noir.
Alors que sous ma peau, la petite fille se cherche dans ce vide.





I • Sous ma peau

Sarah

Ils me regardent, et ils se disent que je suis
jeune, renfermée, solitaire, joyeuse
Alors que
sous ma peau il y a une vitre brisée
une autre prête à éclater
une enfant ayant survolé l’adolescence
next
l'enfance brûleuse d'étapes
comme un jeu avec de multiples lois
comme un arbre croissant au milieu d’un champ





I • Sous ma peau

Shane

Ils me regardent, et ils se disent que je suis ingrat, prétentieux et sûr de moi
Alors que sous ma peau, un grand enfant qui ne cesse d’avoir peur de l’échec
se cherche encore






I • Sous ma peau

Thiméo

Ils me regardent, et ils se disent que je suis incompétente, irresponsable, passionnée
Alors que sous ma peau un orage contient sa colère
Et m'attriste et m'étouffe






I • Sous ma peau

Giulia

Ils me regardent ils se disent que je suis pleine de joie
Que j’ai un cœur de pierre / Si dur avec moi-même
Alors que sous ma peau il y a
Un nuage de pluie qui vient et qui repart
Un tas de plumes qui s'envole petit à petit
Un glaçon qui attend le soleil







I • Sous ma peau

Nina

Angoisses • Formes et motifs • Hypnotisant _ je ne sais pas pourquoi / pourquoi je trouve ça beau • Déformations • Apaisement_ dès que j’ai commencé à regarder • vision intérieure des cicatrices • Troublant_ on ne distingue pas les corps mélangés • Peaux imparfaites_ peau adolescente _ se sentir seul.e avec l’acné • avec le masque_ dans sa peau • peau vivante • fœtus_ et toutes ces questions de l’origine/ la création

• la peau toute entière est sa propre empreinte

Pêle-Mêle 2

II • Hybrides

PEAU / protection / peau épiderme, écaille, écorce

sous la peau / dans la peau
être chat puisque le chat a la peau "élastique" et souple
ce qui est bien pour se faufiler partout

II • Hybrides

PEAU / les mots qui me viennent à l’esprit

art couleurs différence beauté & histoire
je choisis le cuir assez solide
le cuir avec le temps, avec l’usure fabrique des sortes de plis
qui correspondent aux blessures de la vie, aux déceptions
amoureuses, amicales, familiales…
peau cicatrices, brûlures… traces que laisse la vie sur son chemin


II • Hybrides

PEAU cicatrices douleurs marques souvenirs

mal être
je choisis la lionne pour être forte et courageuse
ou bien une pierre pour ne plus rien ressentir être inerte.



II • Hybrides

PEAU fragile peau / je choisis le fer pour

sa solidité et sa résistance face aux balles, aux coups
peau d’être humain
couleurs, poils, blessures
peau et corne / peau hydratée
j’hybride ma peau avec un autre animal
avec celle d’un poisson pour respirer dans l’eau
et ainsi j’explore les fonds marins

ou bien encore PEAU poils, épiderme, plis & identité
je mélange ma peau
au diamant super solide, très difficile à rayer
et à une peau de poisson
je nage dans les profondeur sans difficulté
je découvre les épave et toute la faune marine


II • Hybrides

PEAU

je m'hybride avec un crocodile, l'animal le plus fort de la planète

PEAU encore
belle lisse douce peau réconfort & tendresse
peau de rhinocéros résistante
ce doux proche de la bouche
propre & épaisse



II • Hybrides

la PEAU d'un humain, la peau d'un animal

le pelage d'un tigre doux et beau

PEAU protection couverture
différences, défauts & imperfections
j’ai la peau d'un caméléon
caméléon qui se dissimule sur des objets
ou dans des environnements grâce à sa peau




II • Hybrides

PEAU douce, ridée, propre, blessée

peau de cheval qu’on ne voit pas, très douce, chaude et poilue
je mélange ma peau avec d’autres matières
je me transforme en eau
si je subis un accident je pourrais alors
ne pas être blessée
PEAU animale / peau d’humain
végétation vêtement & Art
je choisis le zèbre pour ses rayures blanc et noir
(je suis sûr de ne pas être raciste !)



II • Hybrides

PEAU

je la croise ma peau avec du béton armé et je résiste à tout

PEAU d’eau
rigides fragiles traces
douce lisse ferme cicatrices encore et toujours
peau de papier pour y écrire les différentes aventures vécues
ne pas les oublier / me souvenir de ces moments à jamais




II • Hybrides

le mot PEAU & je pense aux vivants

à la douceur à sa chaleur à sa valeur la matière
l'histoire de nos vies nos origines & nos parcours
nos incidents de vie qui ne font que nous rendre plus unique
peau / l'écorce d'arbre
autant d’écorces autant d’arbres de différentes couleurs
différentes matières & épaisseurs
lisse ou rugueuse avec ou sans plis...
comme notre peau
lisse ou rugueuse, avec ou sans boutons, avec ou sans cicatrices
avec ou sans tâches & une histoire plus ou moins marquée
peau d’arbre
parce que c'est fort ça repart tout seul ça pousse de travers
parfois sur un rocher parfois dans une faille
mais ça finit toujours par trouver le chemin de la lumière




Maxime / Nolann / Loran / Matheo / Giulia

Thibault / Aurélien / Thiméo /
Lucas / Hugo

Janaïna / Nina / Sarah / Adrien / Enzo

II • Hybrides

Pêle-Mêle 3 • Vers la tendresse d’Alice Diop

BIEN–SOURIRE– GENE (lumière, petite toux, pause clope, prendre l’air, montée sur scène)

Vision particulière de la femme la famille —
la question de la reproduction/c’est si difficile de changer, non ?
Il y avait beaucoup de sexe, non ?
Sexe/problèmes de société/question de races–noir et blanc

Il est question de la cité et l’enfance
Des inégalités
Entre les hommes et les femmes entre les hommes eux-mêmes
En France aujourd’hui/pas le temps pour tout ça/la tendresse
pas le temps dans la fratrie pas le temps dans la famille pas le temps entre amis
Aujourd’hui on est pressé — tellement pressé
(voix unanimes)

Pêle-Mêle 3 • Vers la tendresse d’Alice Diop

Sexe/homosexualité cachée — on joue des rôles pourquoi ?
à cause des cases des différences de la honte/ le poids du groupe
du vivre par et pour le regard des autres
(voix unanimes)
Regard/jugement/poids


TABOU


Tension et codes/intimité intériorisée
Jugement changement – il est des personnes qui n’ont jamais connu l’amour
Pourquoi on perd ce qu’on était enfant lorsqu’on écoutait que nous / qu’on avait notre propre imagination et notre style / que la confiance en soi était là ?


POURQUOI

(voix unanimes)

Pêle-Mêle 3 • Vers la tendresse d’Alice Diop

cette perte de confiance en soi ? Et qu’on pète un câble et qu’on entre qu’on tombe en dépression ? La faute aux mass media ? À la peur de l’abandon ?
Les raisons, c’est en fonction

ÇA DEPEND/ÇA DEPEND

(voix ping-pong)

d’un regard d’une parole d’une ambiance qui remplacent les je t’aime
Ça dépend du foyer des origines du modèle de société/ la cité ne vaut rien
Ça dépend des modèles –l’argent facile, c’est s’opposer au modèle, c’est ne pas a-voir d’autres solutions


POURQUOI

(voix unanimes)

Tant de
ça dépend — si peu de solutions