Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Cette photographie a été prise en 1961, le 15 août. Nous sommes à Berlin.

Son auteur, Peter Leibling, était un journaliste débutant. Il a 20 ans lorsqu'il prend cette photographie qui va faire le tour du monde.

Hans Conrad Schumann, un jeune policier de la Volkspolizei-Bereitschaften (VPB) de la RDA, 19 ans, en train de sauter par-dessus les barbelés de la frontière séparant la RDA (République democratique de l’Allemagne)de la RFA (République Fédérale de l’Allemagne)


Schumann est donc un des nombreux policiers dont la mission est d'empêcher les habitants de la RDA de se rendre à Berlin-ouest pendant la construction du mur.

C’est une Photographique argentique ( La photographie argentique est une technique photographique qui consiste à prendre des photos au moyen d’une pellicule, aussi appelée film)

Noir et blanc.

Il s’agit d’une image fixe même si la photo est très dynamique.

La construction du « mur » a débuté depuis seulement 2 jours. Donc, par endroit, ce « mur » se limite à des barbelés. Des journalistes ont vu C. Schumann abaisser la barrière de barbelés avec la main.Schumann prend son élan et saute par dessus des barbelés. Conrad Schumann, avec son arme, son casque et son uniforme est le premier policier de l’Etat est-allemand à se réfugier à l’Ouest.

Nous sommes à Berlin, or le panneau en haut à droite nous donne un indice : "secteur", en français. Donc nous sommes dans le secteur français de Berlin, à la frontière entre Berlin-Est et Berlin-Ouest. Plus précisément dans la Bernauer Strasse.

Donc, cette photographie incarne un élan vers la liberté. Elle est considérée comme LA Photo du mur de la honte. Quelques heures plus tard, la photographie paraît dans le journal populaire Bild, avant de faire le tour du monde et de devenir l'une des plus célèbres images de la guerre froide.