Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Les Femmes cheffes d'entreprise

Egalité ou Inégalité ?

Index

Types d'égalité

2: Les 3 égalités

Introduction

1: Le sujet

Les statistiques

3: Les chiffres parlent

Une explication

4: Est-ce normal

Les évolutions

5: Les choses avancent

Introduction

Le sujet

La France est un pays démocratique où l'égalité est l’une de ses devises. Pourtant dans certains aspects, des inégalités subsistent encore et notamment entre la place des hommes et des femmes en tant que chef d’entreprise. Mais avant de parler d'inégalité, définissons d'abord les égalités.

Juan Axel / Tarrago Axel

Les types d'égalité

Les 3 égalités

Les types d'égalité

Les 3 égalités

02

accès théorique à toute position sociale en fonction de son mérite personnel, c'est le principe de la méritocratie

l’égalité des chances

INFO

INFO

qui n’est rien de plus qu’une suppression totale de toutes inégalités. Elle dépend donc des deux dernières.

l’égalité des situations

L'égalité des droits est le principe selon lequel les hommes sont des citoyens qui ont tous les mêmes droits et les mêmes devoirs.

l'égalité des droits

INFO

1) Égalité des droits


Les citoyens bénéficient de droits civils et politiques. L'égalité des droits est le principe selon lequel les hommes sont des citoyens qui ont tous les mêmes droits et les mêmes devoirs. Par exemple: droit au travail; droit au logement; droits civils = reconnaissance des droits de l'homme, liberté individuelle, de conscience, présomption d'innocence, droit à la défense....; droits politiques = droit de vote, droit d'éligibilité...

Les statistiques

Les chiffres parlent d'eux meme !

Les Statistiques

Les chiffres parlent d'eux memes !

02

Peu de femmes sont cheffes d’entreprises…


Le plafond de verre résiste dans les entreprises : selon une étude menée par l’Insee en 2014, on compte trois femmes pour sept hommes à la tête d'entreprises privées. Les femmes représentent pourtant près de la moitié des actifs et 40 % des cadres supérieurs.
Nous pouvons également remarquer que plus la taille des entreprises augmente, moins on compte de femmes à leur tête.
36 % des dirigeants d’entreprise sans salarié (indépendants et petits entrepreneurs) sont des femmes. Elles sont nombreuses parmi les médecins et infirmiers libéraux, les petits commerçants ou encore les coiffeurs.
Dans les entreprises comptant cinq salariés ou plus, il n’y a plus que 20 % de femmes dirigeantes en moyenne.


Plafond de verre : Cela désigne le fait que dans une structure hiérarchique, les niveaux supérieurs ne sont pas accessibles à certaines catégories de personnes : les femmes cheffes d’entreprises dans ce cas la.

Nous pouvons remarquer que plus le niveau de pouvoir s’élève, moins la part des femmes est élevée.

Les Statistiques

Les chiffres parlent d'eux memes !

04

Pour appuyer nos propos voici un exemple plus concret a l'échelle de la France !

Le nombre de femmes cadres en grande entreprise reste aussi assez faible. Celui-ci montre une grande inégalité entre hommes et femmes et permet donc d'illustrer ce que nous avons dit précédement. Par exemple, sur les 120 grandes entreprises côtées françaises, seules 3 d'entres elles sont présidées par une femme. Ce qui montre cette inégalité malheureusement encore présente en France.

Les Statistiques

Les chiffres parlent d'eux memes !

05

INFO

A l'échelle mondiale !

Nous pouvons apercevoir que ce problème et inégalité se traduit bien plus a l'exterieur de l'hexagone.

5%

6% des 500 entreprises du S&P 500 sont dirigées par des femmes.

Il n'y a que 3,4% de femmes a la tete d'entreprise au Brésil.

Seulement 7,5% des directeurs du Cac 40 sont des Femmes.

Il n'y a seulement 0,7% de femmes a la tete d'entreprise en Cote d'Ivoire.

Seulement 1,1% de directrice pour la Chine.

Il n'y a que 4,1% de femmes a la tete d'entreprise en Australie

Selon une autre étude récente réalisée par le cabinet Heidrick & Struggles citée par YPO, actuellement, seuls 5% des directeurs généraux dans le monde sont actuellement des femmes.

Les statistiques

Les chiffres parlent d'eux memes !

06

La Loi Copé-Zimmermann fait de la France un des pays les plus égalitaire dans ce domaine !

Et la France ?

Nous pouvons remarquer que meme si la France ne possede que tres peu de femmes cheffe d'entreprise, celle ci fait plutot bon élève notamment grace a la Loi Copé-Zimmermann, qui impose 40 % des femmes dans les conseils d'administration

INFO

Une explication

Est-ce normal ?

Une explication

Est-ce normal ?

07

Plusieurs facteurs entrent en conséquence de cette faible place des femmes cheffes d’entreprises.

Premièrement les postes de dirigeant sont souvent occupés par des générations âgées, parmi lesquelles les femmes cadres étaient moins nombreuses.
Deuxièmement, cela tient aussi à l’orientation scolaire des filles ainsi qu’à leurs choix professionnels. Par exemple, à niveau de diplôme équivalent, les femmes optent plus souvent pour la fonction publique.
Leurs choix de carrières traduisent aussi pour partie la difficulté à concilier vie personnelle et vie professionnelle à des postes qui peuvent exiger des sacrifices importants en matière de disponibilité familiale.

Une évolution

Les choses avancent !

Une évolution

Les choses avancent !

10

Un progrès a noter !

Mais cependant, malgré tout cela, il est à noter qu'il y'a tout de même une amélioration depuis 2015 où il y'avait 27% de femmes dans les conseils administratifs, contre plus de 32% en 2018.



En France, une proposition de loi adoptée à la mi-mai en première lecture à l'Assemblée nationale appelle les entreprises de plus de 1.000 salariés à avoir au moins 30% de femmes parmi leurs dirigeants en 2027, et 40% en 2030.

Une évolution

Les choses avancent !

07

Une ouverture sur les associations

Nous pourrions donc nous demander si au sein des associations, qui revendiquent de fonctionner sur des principes plus démocratiques, la place des femmes parmi les dirigeants est supérieure.
Malgré le fait d’être plus démocratique, ce chiffre n’est guère supérieur. En effet, selon une étude de l’Insee en 2018, 35 % des associations ont à leur tête une présidente soit quasiment le même niveau que dans les entreprises (32 %).