Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

3

La résistance civile à Dieulefit

Lorem ipsum dolor sit amet consectetuer adipiscing elit

2

1

4

+info

Introduction :

À partir de 1937, environ 1200 personne juives tout comme résistants, s'installe à Dieulefit pour trouver refuge. Les dieulefitois accueil les enfants juifs, à l'école de Beauvallon avec Marguerite Soubeyran et Simone Monnier, tout comme le collège de la Roseraie en 1939 avec Pol Arcens et sa femme, Madeleine.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

+info

La Roseraie :

En 1939 Pol Arcens et sa femme Madeleine, catholique breton, ouvre la Roseraie sur la route des vitroullères, au nord du village dieulefit. Ils deviennent opposants au régime de Vichy, Pol Arcens et sa femme décide d'accueillir des enseignants révoqué de l'enseignement, juifs ou résistants.

Le 1er octobre 1939, mois après le début de la deuxième guerre mondiale Pol Arcens et sa femme prennent au pensionnat environ 70 élèves juifs, dont Georges Springer et son frère, souvent sous de fausses identité grâce a la complicité de Jeanne Barnier, secrétaire de mairie à Dieulefit.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

+info

Beauvallon :

Beauvallon à été la première école ainsi que le premier pensionnat spécialisé pour les enfants qui ont des difficultés relationnelles airigé par Marguerite Soubeyran puis Simone Monnier. Qui est encore en activité de nos jours. Pendant la Seconde Guerre Mondiale Beauvallon a accueilli 5 famille de réfugiés juifs, un camouflage de juifs va se développer à Dieulefit abriter avec la complicité, ou au moins le silence des habitants.

Dans l'école, une vingtaine d'enfants juifs sont cachés, tandis que certains des parents sont hébergés dans une pension voisine, ou alors même chez des habitants de Dieulefit.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.